Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité
Infos :

 IpzolaniMot

Inscrit à Mon Trip-Hop.net depuis le 22 Mai 2006 - 40 ans - Homme

Visiter le site/blog de IpzolaniMot.

Sa playlist :
Groupe Album Label
The third eye foundation The dark Ici d'ailleurs
Orange Blossom Under The Shade Of Violets Washi Washa
Carbon based lifeforms Interloper Ultimae records
The new law The fifty year storm Auto-production
Ulver Messe I.X-VI.X Jester Norway

Actualisée le 04 Décembre 2014.

Ses chroniques :
il:lo
il:lo - Places
Places
Samifati
Samifati - Chaï
Chaï
The cancel
The cancel - No way to stay
No way to stay
18h15 & Dolàn Xa...
18h15 & Dolàn Xakò - Didascalies
Didascalies
Al'tarba
Al'tarba - Let the ghosts sing
Let the ghosts s...
Stamp
Stamp - Stamp
Stamp
Spiders everywhe...
Spiders everywhere - Glacier (EP)
Glacier (EP)
Al'tarba
Al'tarba - Ladies & Ladies (EP)
Ladies & Ladies ...
CESRV
CESRV - Nowhere (EP)
Nowhere (EP)
Ulver
Ulver - Messe I.X-VI.X
Messe I.X-VI.X
F.T.G.
F.T.G. - Le journal de Simon
Le journal de Si...
Hiroshima
Hiroshima - The next room
The next room
Mat3r dolorosa
Mat3r dolorosa - Think about your future now
Think about your...
il:lo
il:lo - Distances (EP)
Distances (EP)
Chris Clark
Chris Clark - Iradelphic
Iradelphic
Corbeaux & Volte...
Corbeaux & Volte face - The meeting point
The meeting poin...
Matryoshka
Matryoshka - Zatracenie
Zatracenie
Metastaz
Metastaz - Encounters
Encounters
Rubin Steiner
Rubin Steiner - Discipline in anarchy
Discipline in an...
Wax Tailor
Wax Tailor - Dusty rainbow from the dark
Dusty rainbow fr...
Haunted days
Haunted days - Bleached cuts
Bleached cuts
Margot
Margot - France 2 (ep)
France 2 (ep)
Chkrrr
Chkrrr - Ep#1
Ep#1
Dva
Dva - Botanicula
Botanicula
The cinematic or...
The cinematic orchestra - In motion 1
In motion 1
Attune
Attune - Home again
Home again
Sigur Ros
Sigur Ros - Valtari
Valtari
Mike Shinoda & J...
Mike Shinoda & Joseph Trapanese - The raid
The raid
Hiatus
Hiatus - Ghost notes
Ghost notes
Jónsi
Jónsi - Nouveau départ (We bought a zoo)
Nouveau départ (...
Pol
Pol - SLAB°​#​2
SLAB°​#&#8...
Soulfight
Soulfight - Nighttime birds
Nighttime birds
Stuart McCallum
Stuart McCallum - Distilled
Distilled
Massive Attack v...
Massive Attack vs Burial - Four walls / Paradise circus
Four walls / Par...
Cliff Martinez
Cliff Martinez - Contagion
Contagion
Cliff Martinez
Cliff Martinez - Drive
Drive
After blowdown
After blowdown - In the shade of a tree
In the shade of ...
Sakya
Sakya - Pré
Pré
Roger Molls
Roger Molls - Rewind
Rewind
Depth Affect
Depth Affect - Draft battle
Draft battle
Carbon based lif...
Carbon based lifeforms - Endospore
Endospore
Starklove
Starklove - Desiderata
Desiderata
LukHash
LukHash - Digital memories
Digital memories
Digital pit comp...
Digital pit compilation - Digitalpit compilation 1
Digitalpit compi...
Super preachers
Super preachers - The underdog
The underdog
The third eye fo...
The third eye foundation - The dark
The dark
Bonnie
Bonnie - Rainy day
Rainy day
Saneyes
Saneyes - Saneyes/Gainsbourg : You're under arrest (Détournement d'art mineur)
Saneyes/Gainsbou...
Daft Punk
Daft Punk - Tron : legacy
Tron : legacy
Metaform
Metaform - Beat from the crypt : early works
Beat from the cr...
Arca
Arca - By the window / By the looking-glass
By the window / ...
Sigur Ros
Sigur Ros - Rimur EP (Sigur Ros & Steindor Andersen)
Rimur EP (Sigur ...
Pretty lights
Pretty lights - Making up a changing mind EP
Making up a chan...
Khoe-wa
Khoe-wa - EP Life ?
EP Life ?
Crookram
Crookram - Through windows
Through windows
Erik Truffaz & M...
Erik Truffaz & Murcof - Mexico
Mexico
Crookram
Crookram - 19/76
19/76
All india radio
All india radio - The silent surf
The silent surf
Arure
Arure - Reality exceeds the fiction LP
Reality exceeds ...
Wax Tailor
Wax Tailor - Wax Tailor & The Mayfly symphony orchestra
Wax Tailor & The...
Dirty elegance
Dirty elegance - The hero who fell from her pedestal
The hero who fel...
L'Onironaute
L'Onironaute - Les chimères exquises
Les chimères exq...
Unkle
Unkle - Lives of the artists : follow me down
Lives of the art...
Murder round
Murder round - Round 1
Round 1
Lmntl819 & Reind...
Lmntl819 & Reindeer - Views from the psychedelik deathcab
Views from the p...
Chapelier fou
Chapelier fou - Scandale EP
Scandale EP
Carbon based lif...
Carbon based lifeforms - Interloper
Interloper
Eluvium
Eluvium - Similes
Similes
Trentemoller
Trentemoller - Into the great wide yonder
Into the great w...
Frakkur
Frakkur - Songs for the little boy
Songs for the li...
65daysofstatic
65daysofstatic - We were exploding anyway
We were explodin...
Screenatorium
Screenatorium - Takeoff for naïve
Takeoff for naïv...
French teen idol
French teen idol - French teen idol
French teen idol
Screenatorium
Screenatorium - Blue morning EP
Blue morning EP
KesakoO
KesakoO - P.L.U.M
P.L.U.M
KesakoO
KesakoO - Abrîssar
Abrîssar
Parov Stelar
Parov Stelar - Coco
Coco
Chris Clark
Chris Clark - Totems flare
Totems flare
Oi Va Voi
Oi Va Voi - Travelling The Face Of The Globe
Travelling The F...
Dirty elegance
Dirty elegance - Ode to Bartleby
Ode to Bartleby
Frog pocket
Frog pocket - Gonglot
Gonglot
Chinese man
Chinese man - The Groove Sessions
The Groove Sessi...
Melodium
Melodium - My mind is falling to pieces
My mind is falli...
Psykick Lyrikah
Psykick Lyrikah - Acte
Acte
Dirty elegance
Dirty elegance - Finding beauty in the wretched
Finding beauty i...
Kenshirosahn
Kenshirosahn - El Fidar Plage
El Fidar Plage
Oust Louba
Oust Louba - Décoction
Décoction
Bran Van 3000
Bran Van 3000 - Rosé
Rosé
Eluvium
Eluvium - Talk amongst the trees
Talk amongst the...
Rubin Steiner
Rubin Steiner - Drum major !
Drum major !
Clint Mansell
Clint Mansell - The fountain
The fountain
Tryad
Tryad - Domain public
Domain public
Sayag Jazz Machi...
Sayag Jazz Machine - No me digas
No me digas
Au4
Au4 - On: Audio
On: Audio
  
Ses derniers commentaires :
titre groupe - album date
L'hiver est dans la pomme... Worm Is Green - To Them We Are Only Shadows 16-09-2014
Beaucoup de tendresse pour ce groupe pour ma part.
Ils connaissent leur affaire et c'est avec plaisir qu'on les retrouve encore une fois. Si d'ailleurs, vous accrochez cet opus, précipitez-vous sur Push play (2004) qui compte parmi les classiques du genre... et ne manquez pas la piste cachée du titre éponyme : juste une merveille downtempo.
Musicalement aniMiste
Folk out... Husky rescue - The long lost friend 27-05-2013
Belle surprise pour ma part.
Je n'attendais rien de particulier et j'ai finalement pris beaucoup de plaisir avec même l'impression de découvrir un album de Mùm avec un peu plus de chaleur pop. Le côté électro-glitch fonctionne bien - Restless feet & June sont très réussies - et c'est même le côté pop/folk (Mountains only knows) que j'apprécie le moins...
Parenthèse parfaite en attendant le prochain album des islandais de Mùm qui devrait débarquer dans le courant de l'année pour - espérons-le - notre plus grand plaisir.
Heureux qui comme Hopkins a fait un long voyage... Jon Hopkins - Monsters (OST) 11-05-2012
Monsters est un film de science fiction fauché. Une partie de la presse lui aura d'ailleurs reproché le fait qu'on ressente fortement ce manque de moyen. Et c'est dommage car c'est un film vraiment particulier dans le genre. Attachant aussi. Minimaliste, on ne voit presque rien. Tout y est suggéré la plupart du temps et je ne suis pas certain que les créatures extra-terrestres apparaissent plus de 5 minutes sur l'ensemble du film. Celles-ci ne sont d'ailleurs pas des ennemis à proprement parler : elles ne font que se défendre. Prétexte à révéler les vrais monstres que sont les humains (parabole sur l'émigration avec la présence d'un mur gigantesque entre le Mexique et les Etats-Unis). C'est donc dans ce contexte que la partition sonore de Jon Hopkins prend tout son sens. Minimaliste, elle suggère elle aussi. Elle n'investit la salle de cinéma qu'à de très rares moments et remplace souvent les effets spéciaux. Et c'est probablement-là l'une des idées majeures de ce film de genre marginal dans un paysage extraterrestre souvent très calibré au 'malgré nos différences, on s'unit tous face à la menace extérieure'.
Comme pour cette composition de Jon Hopkins, on ne rentrera donc pas forcément dans Monsters. Mais quiconque en acceptera le principe et s'abandonnera au récit de Gareth Edward (II) et à ces créatures lointaines - mais toujours en filigrane - fera un voyage étrange mais beau.
Ombre et lumière Submotion orchestra - Finest hour 05-04-2012
Quelques notes pop pour commencer, une voix soul, suave, jolie mais plutôt classique,... "presque' trop familière (au sens beaucoup entendue) au monde du trip-hop. Angel eyes capte d'entrée l'attention grâce à une ligne de dubstep inattendue en son sein. Voilà qui intrigue...
A raison parce que Backchat monte tout de suite en puissance : quelques notes de piano, une trompette lumineuse sont les prémices d'un dubstep posé et bien senti. La voix s'est effacée et tout de suite on imprime : cet album n'est pas comme les autres. Il y a du beau monde ici et les arrangements ne sont pas en reste. On se laisse dès lors porter piste par piste entre électro-jazz à la bougie, ligne dustep simple et efficace, et classicisme trip-hop à l'ancienne.
Submotion orchestra a su digérer ses classiques en y intégrant juste ce qu'il faut de puissance dubstep pour un contraste tout en émotion. On pensera par moment au trop méconnu N.O.H.A et leur album Noise of human art (1997) qui avait su intégrer une composante drum'n bass dans le même esprit.
Mais la marque des très bons albums, c'est surtout cette montée en puissance au fil des écoutes : on ne cesse d'y découvrir des détails, des petits plus qui témoignent d'une vraie richesse doublée d'un savoir-faire assez impressionnant. Et lorsque survient Finest hour et sa ligne de violoncelle, ses petites notes de piano, son triangle, on se dit : Waw ! Bordel que c'est beau... La voix de Mrs Roby Wood trouve un prolongement parfait dans une ligne de trompette en forme d'ombre lumineuse : juste magique...
Seul petit regret, que cet album ne se clôture pas à cet instant, sur une note de trompette. Mais bon...
Mister Cob@lt : chapeau bas.
Le territoire des loups / The grey Jamin Winans - Ink 13-03-2012
Quel lien entre Ink (Jamin Winans) et Le territoire des loups, film de Joe Carnahan sorti le 29 février dernier ?
Le premier est un film fantastique entre rêve et réalité, une curiosité faîte de bric et de broc ; le second une production hollywoodienne (plutôt efficace) en forme de survival into the wild.
Oui mais... le thème principal est identique aux deux films !
Pour être plus précis, The city surf est repris sur Le territoire des loups.
http://www.youtube.com/watch?v=liWSvf25oEA
Or Carnahan - sauf erreur - ne prend pas la peine de créditer Jamin Winans au générique puisque le seul compositeur cité est Marc Streitenfeld.
3 hypothèses :
- ou bien Jamin Winans n'est pas le compositeur original du morceau et il a 'oublié' d'en signaler l'auteur.
- ou bien Joe Carnahan a 'oublié' de citer Jamin Winans
- ou encore Marc Streitenfeld et Jamin Winans sont une seule et même personne
Dans les deux premiers cas, ça craint...
Des smileys et des biscuits... Kid Loco - Party animals & Disco biscuits 26-11-2011
Merci à Keneda d'avoir su placer des mots sur un album relativement méconnu et sous-estimé. Trop pop sans doute. Et pourtant : Oh Lord !, Motorcycle angels et Pretty boy Floyd sont - de moins point de vue - l'une des meilleures entames pour un album trip-hop labellisé french touch. Accrocheur, riche et soigneusement rythmé : du très-très bel ouvrage. Et qui plus est, un album qui donne le sourire ! Pas si commun pour un genre plutôt dépressif...
Concert à l'Antipode (Rennes) 05/11/2011 Mondkopf - Rising doom 06-11-2011
Modkopf appartient à ces nouveaux artistes de la scène électronique qui sortent des entiers battus. Ses 3 albums, eux-mêmes différents les uns des autres, on su se démarquer et marquer les esprits. Il y a du savoir-faire dans ces compositions. Mais c'est en live que cette musique prend tout son sens. Ce que je me suis pris en plein figure ce soir était vraiment très fort. L'électronique de Mondokopf est pleine de fulgurances. C'est une musique et un visuel de jaillissements (très gros travail du collectif Trafik) qui vous renverse par à-coups à force de montées/explosions électriques quasi symphoniques. Beaucoup d'émotion au niveau des tripes et donc à ne pas rater pour qui aurait la chance de croiser son chemin.
Hello... Goodbye ! Apparat - The devil's walk 03-11-2011
Un album qui m'a aussi beaucoup déçu avec tout de même une réserve quant aux chroniques que j'ai pu trouver sur le web. The devil's walk ne fonctionne pas comme il le pourrait. En effet, la première partie est vraiment très belle. Comme beaucoup, j'ai découvert l'album avec Black water. Et cette piste est un petit trésor de l'électro-pop sauce glitch & lo-fi sur des nappes vocales veloutées. Grand bonheur ! Alors, lorsque j'ai découvert cet album, j'ai d'abord été emballé par son introduction étrangement légère et décalée quant au titre de l'album, tout à fait dans le style d'Apparat. Un peu plus loin, c'est Goodbye qui m'a enchanté avec plus de finesse et de complexité dans sa composition... goodbye. On aurait tant aimé que l'album se clôture ainsi. Magnifique EP que ça aurait été. Sauf que...
Sauf que la suite est moins glorieuse, plus facile et peu intéressante. Une seconde partie qui passera vite à la trappe, mais qui - en aucun - cas ne doit vous priver du bonheur de ses 16 premières minutes. Goodbye...
(néo)-classique Screenatorium - Flyentists 03-11-2011
Je rejoins Alphy. Un bel album, techniquement plus abouti que les précédents, la surprise en moins. J'apprécie beaucoup l'ouverture - très posée, très screenatorienne - Gran theft audio, Flyentists, Our finest messes et plus particulièrement How praised. Cette fois, c'est le cinéphile qui parle puisque le sample utilisé sur cette dernière est une composition de Max Richter : On the nature of daylight http://www.youtube.com/watch?v=ZbdikSY7sZY, popularisée par Martin Scorcese sur Shutter Island. A signaler sur la bande-originale du même film, pendant le générique de fin, le très beau Mash up Max Richter ft. Dinah Washington http://www.youtube.com/watch?v=i3wUHAbvRIc. Deux exemples très réussis de l'utilisation néoclassique dans la musique actuelle.
Urban western Iron filings and sellotape - Amidst the grease and chaos 08-09-2011
Un album qui fait écho à Views from the psychedelik deathcab avec l'ambiance, mais sans le feu de camp.

On a ici l'impression d'un zapping lo-fi à travers les enceintes d'une vieille radio posée sur le bitume d'une ville après-guerre diffusant du Morricone... atmosphère de western urbain.

Travail d'orfèvre : j'adore !
Un peu de fraîcheur pour ceux qui restent... Entheogenic - Entheogenic 06-08-2006
Fatigués de souffrir mille morts sous le poids aoûtien de l'ennui caniculaire ? Hé bien, laissez-vous tenter ! Piquez une tête dans Entheogenic. Une ambient hindie liquide et vive qui se déverse dans nos enceintes non sans rappeler la vivacité d'une cascade. Mais pas n'importe laquelle. L'une de ces chutes d'eau qui paraissent sans fin et dont la coulée vivace finit par s'évaporer en une bruine - ici dubbée, piquante et fraîche - sans jamais atteindre le sol. Aérienne, éthérée. Fermer les yeux, se laisser masser les tympans exsudés au gré des rythmes balancés-fluides le temps d'un voyage loin, très loin de ce monde.
Le réveil est difficile mais le bien-être persiste. Alors on se surprend à couper notre chaîne et à prolonger le rêve un instant, en silence.
Une bombe à fragmentation sensorielle Orange Blossom - Orange Blossom 27-07-2006
Orange Blossom !
Cet album culte qui date maintenant de presque 10 ans n'est pas un simple OMNI (Objet Musical Non Identifié), c'est avant tout une météorite associée à l'effet d'une bombe à fragmentation sensorielle. Une débauche musicale, une orgie de sons où règnent seules la liberté et l'harmonie des contraires. Les premières notes d'Anaconda girl qui s'approchent de nous, discrètes, une rythmique qui nous enveloppe petit à petit délivrant le premier jet d'une voix suave Les grincements d'un violon et le son métallique et cristallin d'une boîte d'une boîte à musique électronique finissent de resserrer l'étau constrictor du snake sur nous...
Nous voilà pris au piège. La mélodie se déchaîne et plus question de nous lâcher jusqu'à la venue de Maria del sol. Silence. Quelques saccades. Un muezzin appelle à la prière et nous voici prosternés. Cymbales, djembé et violon font procession pour l'approche de la voix du snake qui toujours se glisse lentement, vénéneuse. Une supplique à Maria, déesse du rythme monstrueusement sensuelle qui finit par nous rejoindre et nous emporter lorsque tous se combinent en un ave Maria qui pourrait convertir les athées les plus intégristes et mettre ainsi fin à des millénaires de conflits tribaux sur l'existence d'un dieu.

Le temps de se ressourcer auprès de Bata et ses tonalités alternatives tantôt calmes, presque apaisantes, tantôt puisées dans les forges du Heavy. Mais déjà la ligne mélodique du violon qui se tire et s'étire reprend ses droits et nous annonce que nous sommes arrivés aux portes de Die Stadt. Nouvel appel à la prière... Synthé-piano pour une entrée en ville encadré par la langue dure et gutturale d'un allemand d'à propos. Electro, bidouilles rythmiques et polyculturelles, le melting-pot improbable, le meilleur de l'orient et de l'occident sous la même bannière : hindi, allemand, anglais, arabe. Mariage sonore définitivement consommé.

On se surprend à hurler Die Stadt avec le chanteur comme si nous avions finalement rejoint la meute du snake. Fin prêts pour laisser monter la transe, le temps d'une danse tribale autour de flammes infernales des plus sauvages. I'm dying. Le diable en nous, la pression monte et l'ensemble gesticule dans tous les sens. Nos tympans désarticulés ne savent plus où donner de la tête et nous voilà perdus. Trinity ne parviendra pas à nous consoler de cette fin trop rapide. Oui, trop rapide car cet album a finalement un grave défaut. On souhaiterait qu'il dure des heures et des heures jusqu'à l'épuisement définitif de nos consciences, la mort cérébrale, seule conclusion acceptable après une telle expérience !

IpzolaniMot a écrit 12 commentaires.

Ses derniers messages sur les forums :
sujet date
Re: Artistes trip-hop et cinéma 30-06-2015
The guard / Camp X-Ray (Peter Sattler) est film carcéral qui dénonce les exactions perpétrées par les américains à Guantanamo. Un pamphlet populaire s... Lire le message
Re: Portishead by Bristol ! 24-06-2015
All is full of love <https://www.youtube.com/watch?v=u3pDHA1Qc14><br /> l'une des plus belles chansons de Björk<br /> dont la plus belle reprise est p... Lire le message
Re: RECHERCHE COMPOSITEUR ! 18-06-2015
Super...<br /> eh bien n'hésite pas à nous tenir informé(e)s ^^<br /> Bonne chance ! Lire le message
Re: RECHERCHE COMPOSITEUR ! 17-06-2015
Ils touchent tous l'abstract hip-hop.<br /> Après, ils ont chacun leur style.<br /> Mais je crois que tu veux une composition originale, non ?<br /> A... Lire le message
Re: RECHERCHE COMPOSITEUR ! 16-06-2015
Ca a l'air sympa,<br /> je te conseillerai peut-être de contacter directement des artistes comme : <br /> Haunted days (je crois qu'il est rennais)<br... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 13-06-2015
Dans la lignée de Céline Sciamma et La naissance des pieuvres, Delphine Lehericey creuse - avec Puppy love - les questionnements et les errances de la... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 12-06-2015
Le rêve lucide, tel est le sujet de l'étrange Horsehead sorti en mars dernier, film français horrifico-fantastico-onirique de Romain Basset tourné en... Lire le message
Re: Les morceaux hypnotisants 12-06-2015
Je viens de découvrir que l'oeuvre néoclassique / électronique de Nils Frahm avait logiquement croisé - en 2012 - le chemin de celle de l'islandais Ol... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 09-06-2015
Je viens de faire par hasard le lien entre le célèbre Hard knock life de Jay Z <br /> <https://www.youtube.com/watch?v=WPbaJoT24qU><br /> et l'une de... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 04-06-2015
Avec Les nouveaux sauvages, Damián Szifron rend hommage à la comédie italienne des années 60/70. Un film à sketches méchants ? bon, pourquoi pas. Un ... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 01-06-2015
Neill Blomkamp, c'est le réalisateur sud africain qu'on n'avait pas vu venir avec District 9. De l'excellente science-fiction d'anticipation avec du f... Lire le message
Re: Ces morceaux qui prennent leur temps, qui montent en pression et qui explosent... 28-05-2015
Une lente envolée avec Heather Broderick et... Nils Frahm. <br /> <https://www.youtube.com/watch?v=E4wqcLBw-cI><br /> Qui a dit : encore lui ?<br /> Q... Lire le message
Re: Ces morceaux qui prennent leur temps, qui montent en pression et qui explosent... 29-04-2015
Longtemps que je n'étais pas passé par ici :<br /> <http://spoiwo.bandcamp.com/track/yos><br /> Du post-rock classique, propre, avec une petite envolé... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 20-04-2015
L'échange épistolaire 2.0 entre 18h15 et Dolàn Xakò a abouti à Didascalies, un chouette EP fortement imprégné d'Islande, mais pas que. On y retrouve a... Lire le message
Re: Bonjour de présentation 11-04-2015
Bienvenue à toi !<br /> et surtout un grand merci pour belle découverte !<br /> qui ravira les amateurs/trices de Cinematic orchestra en plus nerveux.... Lire le message
Re: L'âge des forumeurs de T-H.net 30-03-2015
Bon sang, 9 ans que je traine dans le coin quand même ^^ Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 27-03-2015
Un film d'animation portée par une chanson interprétée par... Nolwenn Leroy. De quoi frémir. Mais c'est Tom Moore qui se cache derrière. Tomm Moore, c... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 26-03-2015
Post partum (Delphine Noëls)<br /> Voilà un film qui aura su me surprendre. <br /> Une jeune femme brillante et assurée dans un travail difficile (... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 09-03-2015
Dans la foulée : <br /> Gros coup de gueule après Les Sorcières de Zugarramurdi d'Álex de la Iglesia...<br /> Le film est techniquement intéressant ... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 09-03-2015
Ah, Villeneuve... Eh bien, concernant Prisoners (là, ça date un peu), j'avais eu plusieurs problèmes (peut-être aussi liés à une attente forte tant j'... Lire le message
Re: si j'aime.....vous me conseillez... 05-03-2015
Essaie peut-être :<br /> pour le trip-hop : <br /> la discographie d'Archive (écoute-la dans l'ordre si tu ne connais pas)<br /> Ampop - Nature is not... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 05-03-2015
Céline Sciamma est avec Abdellatif Kechiche - de mon point de vue - l'une des auteur(e)s français(e)s les plus intéressant(e)s et important(e)s de ces... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 15-02-2015
Il y a des films dont on se méfie.<br /> Il y a des films qu'on aimerait bien aimer.<br /> Samba (Eric Toledano & Olivier Nakache) appartient à ces ... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 09-01-2015
J'ai découvert ce soir (à l'aveugle) Les combattants de Thomas Cailley. Gros coup de coeur devant ces personnages terriblement hors-normes et attachan... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 06-01-2015
To build a home (en version instrumentale) vient se poser sur une scène de reconstruction intime dans Polytechnique de Denis Villeneuve. Film canadien... Lire le message
Re: Bonjour (et bonne année en passant). 05-01-2015
Bienvenue et bonne année à toi !<br /> Soit dit en passant, j'ai connu assez tardivement certains artistes "références", et certains classiques m'accr... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 20-12-2014
Antoine Fuqua n'est pas vraiment aimé par la critique d'ici. Il est même peut-être (un peu) sous estimé. Qu'on aime ou pas, il a son style. Et The equ... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 19-12-2014
Trop fatigué cette nuit, je me suis plongé dans I origins (Mike Cahill (II)) en comptant beaucoup sur le pitch pour me maintenir éveillé. Erreur. Le ... Lire le message
Re: Artistes trip-hop et cinéma 27-11-2014
Nouvelle curiosité du déjà remarqué dans ce topic : Jamin Winans.<br /> The frame est un nouveau film à part entre poésie et schizophrénie. Film bardé... Lire le message
Re: Ces morceaux qui prennent leur temps, qui montent en pression et qui explosent... 06-11-2014
Orange blossom est de retour, et avec eux de bien belles explosions :<br /> Commençons par Ya Sidi <http://www.youtube.com/watch?v=_oGqVVoPOCA><br /> ... Lire le message

IpzolaniMot a écrit 1744 messages.

Les dernières notes qu'il a attribuées :

Leftfield - Leftism (Columbia)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Brain Damage meets Vibronics - Empire Soldiers Live (Jarring effects)

une étoileune étoileune étoileune étoile
 

The Grus - Nest (Follyphone Records)

une étoileune étoileune étoile
 

Erik Truffaz & Murcof - Being Human Being (Mundo Recordings)

une étoileune étoileune étoileune étoile
 

Kognitif - Soul Food (Auto-production)

une étoileune étoileune étoile
 

18h15 & Dolàn Xakò - Didascalies (Auto-production)

une étoileune étoileune étoile
 

Sophie Lillienne - The Fragile Idea (IRMA Records)

une étoileune étoileune étoile
 

Hamlet his Highness - Narcissus (Ezhevika)

une étoileune étoileune étoile
 

SOHN - Tremors (4AD)

une étoileune étoileune étoileune étoile
 

2kilos & More - Lieux-Dits (Ant-zen)

une étoileune étoileune étoileune étoile
 
 

MP3 / Vidéo

Communauté

13 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2015 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM