Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Sayag Jazz Machine : No me digas - 30 Avril 2007 - Uncivilized World

No me digas
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Tracklist :

1. Eol'In

2. Slalom

3. Avant qu'elle ne parle...

4. Distante ya

5. Flosshilde

6. Travelling

7. Rezar

8. Hermanitos de cristal

9. Douarn

10. Tiof

11. In form

12. Into the trees

13. Adeland

14. Nanka ndank

15. Svetla

16. Daveries

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Amateurs de musiques faciles, passez votre chemin...
Voilà déjà 5 ans que le Sayag jazz machine nous triture les méninges, s'embellissant un peu plus avec le temps. No me digas s'inscrit dans le prolongement direct de leur Anachromic qui avait déjà marqué la musique hexagonale en 2004 avec sa dominante électro-jazz trempée de drum'n bass. Il reprend aujourd'hui - plus international que jamais - tous leurs thèmes favoris. Sophistiqué, scratché, peut-être plus difficile d'accès mais riche à foison, cet opus 2007 emprunte à l'électro-dub ses tonalités sourdes (Shanti D), au jazz ses lignes instrumentales cuivrées, ventées et cordées, passant par moment les portes d'un free-rap plutôt abouti (Soklak). Sans oublier les légèretés orientales de Titi Robin, l'album surfe allègrement sur les featuring, basculant d'un son latino-accordéon (le festif Distante ya avec Anita Tijoux) à la gutturalité germanique (Rezar et les Broke gringos) et s'offrant pour l'occasion une page de hip-hop culte (Busdriver). Ca friserait presque la coquetterie si ces messieurs ne savaient pas délaisser leurs guests pour nous rappeler combien ils ont du style. Pour preuve le sombre et mystérieux Travelling ou le ludique Into the trees au sax éclairé.

Alors certes, No me digas n'est pas encore le diamant attendu, mais les facettes sont là qui se laissent deviner et qui se façonnent au gré des années, en vrac un peu comme un puzzle audio dont on pourrait apprécier chaque pièce indépendamment. Il faudra certes s'y prendre à plu-sieurs reprises pour en apprécier toutes les couleurs mais chaque nouvelle écoute saura offrir aux plus courageux son lot de petites trouvailles.

Erwan

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (10 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

16 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM