Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

The third eye foundation : The dark - 08 Nov. 2010 - Ici d'ailleurs

The dark
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Anhedonia

2. Standard deviation

3. Pareidolia

4. Closure

5. If you treat us all like terrorists we will become terrorists

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Anhedonia
Dans une rue, une silhouette humaine, solitaire. Tout autour d'elle, une ville qui s'effrite : le visible clinquant et l'invisible en ruines. La silhouette s'avance chancelante comme en état de choc, horrifiée des sourires mécaniques sur les visages conformes et normés des autres corps qui l'entourent. Elle les évite. Tout du moins elle essaie, esquivant autant que possible les expressions forcées de ces liesses collectives car elle sait que derrière chacune d'entre elles se cache le désespoir d'une voix enfouie et gémissante. Elle les entend ; elle les écoute comme autant de vocalises prisonnières qui s'imbriquent les unes les autres pour ne former plus qu'une mais que nul autre qu'elle ici ne semble percevoir. Et plus le temps passe, plus l'angoisse devient palpable comme pour prévenir de l'imminence d'un danger.

Standard deviation
Alors, échapper à cette Cité, c'est tout ce qui lui reste. Ce monde artificiel et omniscient sur lequel Cyclopes et autres Gardiens veillent à chaque coin de rue. Caméras, téléphones, internet, cartes de crédits, cartes vitales, ils sont postés partout, à chaque étape de ce qui reste de cette vie qu'il faut contrôler tout en martelant des " Soyez heureux ! " sur le moindre écran, le moindre panneau publicitaire et dans les plus petits recoins du moindre subconscient.

Pareidolia
La silhouette solitaire n'est pourtant pas dupe. Peut-être seule et hagarde, mais les yeux grands-ouverts parmi toutes ces expressions de joie aussi préfabriquées qu'aseptisées. Elle a compris que ce monde touchait à sa fin. Ses contours visibles se craquellent petit à petit. Civilisation moderne et son avis d'effondrement.
Alors elle se met à courir ; elle fuit ; elle voudrait crever les yeux des uns, ouvrir les yeux des autres, mais ils sont trop nombreux. Elle court sous le regard des Vigilants trop occupés à faire régner l'ordre établi. Elle court, sa fuite comme premier acte de résistance. Elle court jusqu'à n'en plus pouvoir, au point de s'effondrer. Peur, solitude, lassitude, épuisement... Serait-ce la fin ?

Closure
Quand elle reprend conscience, son coeur a cessé de battre. Elle a finalement rejoint les spectres hors de la ville aux milles yeux, les spectres dont elle percevait les voix tout à l'heure. Plus de gardiens ici. Juste un sentiment de quiétude et d'autres silhouettes comme elle dont le calvaire solitaire a pris fin. Elles ne sont plus seules désormais et leur nombre ne cesse de grandir, grandir, grandir... et plus leur nombre croît, plus leur force grandit. Nulle inquiétude maintenant, juste un nuage de révolte noire qui grossit et qui s'étend. Il n'est pas trop tard !

If you treat us all like terrorists we will become terrorist
L'armée des spectres sans cesse grandissante se met alors en marche. Toujours plus rapides, les coeurs s'accélèrent et le vent se lève. Pour la première fois depuis longtemps, un monde s'apprête à plier. Il se craquelle sous le regard impuissant des Cyclopes débordés par l'ampleur de la révolution qui se dresse face à eux. Les spectres affluent tel un tsunami terroriste acharné à crever les yeux de ceux qui les avaient contrôlés sans gêne. Portés par leur rage, tous reprennent corps. Les sourires préfabriqués d'avant sont remplacés par des sourires explosifs au goût de liberté.
Un monde vole en éclats.
!!! BOUM !!!
Un autre monde est sur le point de naître.

--------------

En quelques mots : 10 ans après Little lost soul, The third eye foundation (Matt Elliott accompagné cette fois par Louis Warynski (Chapelier fou) & Chris Cole (Manyfingers)) vient de poser une bombe avec The dark. Et c'est une tuerie !

Erwan

Autres infos :

Chronique écrite d'après les réponses de Matt Elliott pour trip-hop.net à 2 questions :

Trip-hop.net Pouvez-vous nous expliquer le titre des différentes pistes ("discours politique et vision radicale de l'humanité")

Matt Elliott - The titles come from all over the place. I am fascinated with psychological disorders, hence Anhedonia (the inability to appreciate moments) and Pareidolia (the connecting of 2 unrelated things) which is a necessary part of being an artist although it also can make one excessively paranoid as can many of the various disorders that make up an artist, The things that help one create can have a disastrous effect on ones social life.
"If you Treat us all like Terrorists......" is my one stab at being political on this record. I am a very political person and i feel that people are getting sick of being constantly surveyed, i certainly am. I am not a criminal or a terrorist but it is a fact that if you treat people with suspicion it sets a precedent. it is impossible to live freely these days, we can't travel without being subject to controls and invasive searching, we can be stopped at any point of our daily activities and searched, that is not freedom. and to protect us from what? so called terrorism, which in my opinion is bullshit, if you look in detail at any of the major western "terrorist atrocities" (9/11, 7/7, the Madrid bombings the Mumbai attacks......) you will see many unanswered questions which can only lead to the logical conclusion that these events were staged. Our governments and their intelligence agencies are killing us to further their cynical agenda and the world is starting to realise this terrible truth thanks to cyber activists and the internet it is possible to do ones own research. It's impossible to say how much of a hand the Wikileaks exposures had in the events in North Africa but it shouldn't be underestimated. Even though we live in the perhaps the worst form of cynical dictatorship i believe exciting times are coming............


Trip-hop.net - D'où viennent les choeurs/voix que l'on entend ?

Matt Elliott - The choirs come from all over the place, I don't really like talking about my musical sources, it takes some of the magick away but i will restate what is already available. I sampled a Russian group some of the voices are mine some are of people i know and some come from other places..................

+++++++++++++++++++++++++

L'anhédonie est un symptôme médical retrouvé dans certaines pathologies psychiatriques et parfois chez le sujet exempt de trouble. Il caractérise l'incapacité d'un sujet à ressentir des émotions positives lors de situations de vie pourtant considérées antérieurement comme plaisantes. Cette incapacité est fréquemment associée à un sentiment de désintérêt diffus. L'anhédonie, perte de la capacité à ressentir des émotions positives, est fréquemment observée au cours de la dépression et de la schizophrénie.

Une paréidolie (aussi écrit pareidolie, du grec ancien para-, " faux ", et eidôlon, diminutif d'eidos, " apparence, forme ") est un type d'illusion qui fait qu'un stimulus généralement visuel, vague ou ambigu, est perçu par un individu comme clair et distinct et est rapproché d'une forme physique connue.

Source : Wikipédia

Les derniers avis :

Matt Elliott nous plonge dans le noir

On est déjà familier, sa musique et moi.

J'ai passé des nuits, insomniaques ou pas, à écouter en boucle Little lost soul il y a, pfiou, dix ans passés maintenant. Album sensuel et étrange.

Comme à son habitude, Matt Elliott nous livre un album fleuve envoûtant dès la première track. Il a cependant - et plus que jamais!- trempé son pinceau dans l'encre noire, d'où le bien nommé "The Dark".
Entre magie noire et force du désespoir, répétition et déconstruction.

Bref, s'il y a des fans dans l'assemblée, jetez-vous dessus; c'est sans conteste l'album le plus travaillé du 3e Oeil...enfin, as to me, hein...

31-05-2012 - Ikky

Préparez vous à entrer dans... la quatrème dimension.

Voici le genre de cd où les pistes ne peuvent décemment pas être écoutées dans le désordre.
Chaque piste s'harmonise avec la suivante, et ceux, pour le plus grand plaisir de notre imagination. De la première à la dernière piste, c'est tout un univers qui évolue, se déforme, se crispe et se métamorphose au firmament des notes qui s'entrecroisent et s'entremêlent.
Je suis assez d'accord avec Pr0phetie, écouter cet album c'est comme écouter un épisode de Jbx ; la longueur ne se ressent pas dans l'écoute. Qui plus est, impossible de stopper cet univers qui se contorsionne au plus profond et jusqu'à la surface de notre esprit.

Par contre j'espère que vous irez écouter l'album avant de lire la description de chaque piste par Erwan, ou que celle-ci ne vous bloquera pas. Je trouve ça vraiment dommage de mettre ainsi en cage toute l'imagination que peut engendrer l'écoute de cet album et de mettre autant de bornes sur le terrains vague de notre pensée. Même pour lui. L'image qui se créé n'est pas forcément la même à chaque écoute, et en se laissant envahir on peut même se retrouver avec des images radicalement opposées. Il peut même ne pas y avoir d'image, le simple son vous fait voyager sans que vous ne sachiez vraiment où.
Cela dit, je critique ce qu'a dit Erwan, mais sa description est très belle et pourrait faire office de " Clip ". L'idée qu'il faut retenir est celle de faire attention à ne pas, à l'écoute de l'album, se limiter à ce que son imagination lui a prodigué ; c'est ce qui rend superbe l'écoute de cet album, il n'y a pas de " Clip Officiel ".

Mais le flot de parole que je viens de déverser n'a pas vraiment de sens tant que l'on n'a pas écouté l'album. Il va de soit que je vous invite à l'écouter fortement !
Et une fois que vous l'aurez écouté, j'espère que vous serez révoltés contre mon avis, parce que cet album vous aura fait vivre une sensation si différente, que chaque mot que j'ai employé sera à remettre en question.

06-02-2012 - D-.-b

Anhedonia

Quelle balade, merci à IpzolaniMot pour cette belle découverte. Un album electro magnifique, planant. Dur de mettre pause une fois le lecteur lancé, A la première écoute j'ai fais la playlist 3 fois sans m'en apercevoir.

Merci encore Cherif !!

07-03-2011 - Pr0phetie

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (19 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

12 visiteurs et
1 membre en ligne :
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM