Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Eluvium : Similes - 23 Fév. 2010 - Temporary Residence

Similes
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Tracklist :

1. Leaves eclipse the light

2. The motion makes me last

3. In culmination

4. Weird creatures

5. Nightmare 5

6. Making up minds

7. Bending dream

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Au pays de l'ambient, Eluvium est un arbre sacré et noueux dont la cime tutoie la lumière. Difficile avec des mots de décrire cet univers supranaturel pétri d'humanité par la simple intimité qui se tisse entre l'artiste et l'auditeur au fil des écoutes.
Avant 2010, Eluvium, c'était avant tout des mélodies dépouillées par-delà des nappes électroniques. En 2010, tout change. Ce cinquième opus entend de petites palpitations percussives s'immiscer et surtout Matthew Cooper poser sa voix. Une voix plutôt lointaine, comme une éclipse créant un décalage en clair obscur avec des mélodies qui toujours vont dans le même sens, celui de la lumière. Des envolées qui ne sont pas sans rappeler un certain Sigur Ros. Pourtant, là où l'Islandais travaille la mélancolie autour de constructions belles, froides et hautement dépressives, l'américain joue avec la nostalgie pour des mélodies tout aussi belles, mais aériennes et apaisées.
Comme Talk among the trees, cet album s'écoutera en solitaire et dans un grand moment de calme, tard dans la nuit ou très tôt le matin... ou plutôt les deux. Oui, dans l'idéal il faudrait que cette écoute débute dans le noir pour se prolonger et s'achever avec l'aube naissante, à ce moment précis où les rideaux de l'obscurité s'écartent pour laisser la lumière et ses premiers frémissements remplir l'espace tout autour de vous. Et là, comme une évidence, tout le mystère d'un Making up minds s'offrira à vous. Et quand soufflera Bending dreams, les yeux grands ouverts, vous réaliserez alors émerveillés que cette musique - si ténue et fragile soit-elle - est vivante, tout simplement vivante... et vous aussi.

Erwan

Autres infos :

Sur la pochette, la petite silhouette humaine qui semble s'enfoncer dans la lumière est une composition de Jeannie Paske (l'amie de Matthew Cooper) dont le bestiaire n'est pas sans rappeler celui de Tim Burton. L'oeuvre est remarquable. A découvrir...

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.

Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :

Vidéo à apprécier :

Mp3 à télécharger :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.14' for table 'stats_donnees'