Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Sigur Ros : Valtari - 25 Mai 2012 - EMI music

Valtari
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist CD1 :

1. Eg anda

2. Ekki mukk

3. Varud

4. Rembihnutur

Tracklist CD2 :

1. Daudalogn

2. Vardeldur

3. Valtari

4. Fjogur piano

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Jón Þór Birgisson et Björk sont les 2 artistes étendards de la terre primitive et sauvage d'Islande. Les années passent ; leurs musiques restent ; elles traversent les années et les modes ; leur notoriété grandit et leur ampleur aussi.
Ce succès, ces deux artistes le doivent à leurs individualités, à leurs qualités musicales comme compositeurs ou comme interprètes, mais aussi à leurs images respectives.
Si l'on a du mal à saisir Björk et ses multiples facettes, Jonsi - par l'intermédiaire de Sigur Ros notamment - est plus facile à cerner. Chantre d'un post-rock minimaliste, progressif et singulier, son groupe appartient à ces ensembles clairement identifiables dès les premières mesures. De leurs guitares, de leurs voix, de leurs claviers/pianos et de leurs percussions se dégagent une musique grave, profonde et mélancolique exception faite de Með suð í eyrum við spilum endalaust, leur dernier album sorti en 2008 qui avait décontenancé par ses mélodies plus lumineuses, presque joyeuses. A titre personnel, je reconnais avoir dû m'y remettre à plusieurs écoutes, à plusieurs mois d'intervalle pour l'apprécier à sa juste valeur avec pourtant de belles envolées (Festival) mais sur une tonalité tellement différente d'un () ou d'un Agaetis Byrjun. La pause qui s'en suivit aura donc donné quelques frayeurs. Pensaient-ils avoir fait le tour après 5 albums ? Allaient-ils définitivement se séparer pour se consacrer à d'autres projets ? Eh bien oui... pendant 3 ans, chacun aura vécu la musique de son côté, à son rythme, à sa façon. Une manière aussi de s'enrichir, de prendre de la distance pour mieux se retrouver. C'est ce qui s'est produit avec Inni en 2011, un film musical retraçant l'épopée londonienne du groupe fin 2008, et la tournée qui s'en suivit. Le groupe (Jonsi, Goggi, Kjarri et Orri) était à nouveau réuni. Les amis (Alex Somers) présents.
C'est alors que Valtari naquit... Il aura fallu quatre années, quatre LONGUES années pour voir surgir ce nouvel album de nulle part ou presque, comme le réveil d'un volcan endormi. Valtari se veut le prolongement de Með suð í eyrum við spilum endalaust, la joie en moins. Un retour aux sources et aux envolées minérales que nous avions tant aimées par le passé. Les amateurs retrouveront la force tranquille des premiers albums, la maturité en plus et du plaisir. Car on le sent bien que cette bande-là a pris plaisir à se retrouver. Il y a quelque chose d'immédiatement envoûtant ici. On s'y sent bien. La musique se nourrit de souvenirs et de projets avortés (16 choir, une chorale de jeunes filles dont Dauðalogn et Varðeldur sont les enfants légitimes). Elle prend son temps, plane doucement et se tire vers la lumière. Pas surprenant donc d'y croiser la voix des anges de 13 angels... (A silver MT Zion) sur Varðeldur.
La véritable nouveauté de l'album ne viendra pourtant pas de sa conception, ni de ses influences à proprement parler, mais de son rapport au public. L'acte de naissance de Voltari se sera écrit à travers les réseaux sociaux, titre après titre, clip après clip. Une imagerie singulière et forte faîte de peintures en plan fixe tout en ocres, un peu à la Turner. Celles et ceux qui auront suivi cette aventure sur internet auront sans douté été fasciné par le bateau suspendu de Ekki Múkk ou par les lampes-étoiles de Varúð.
La bande à Sigur Ros aura véritablement su jouer avec l'attente de leurs fans en distillant cette histoire au fil des semaines, en allant même jusqu'à créer un événement spécifique : le Valtari hour avant la sortie officielle de l'album. C'était le 17 mai dernier, entre 19 heures et 20 heures. 60 petites minutes pendant lesquelles il était possible d'écouter Valtari dans son intégralité. Et forcément, quand l'attente se mêle à une oeuvre aussi forte, ça crée des liens.
Car oui, Valtari porte bien son nom. Un rouleau compresseur qui presse les notes d'une musique mécanique et naturelle comme le ferait un orgue de barbarie. Céleste, il flirte miraculeusement avec le sacré au gré des tintements et des choeurs disséminés ci et là sur l'album. Un album ascensionnel, minimaliste et riche comme le trésor viking de musiques ancestrales enfouies dans le basalte d'une grotte à fleur de volcan. Une porte vers un royaume défunt où nos lointains ancêtres nous chuchoteraient leurs histoires à l'oreille.

Erwan

Les derniers avis :

Rien de nouveau !!

Pour être bien clair, je suis un inconditionnel de Sigur Ros, mais vraiment un inconditionnel. Mais là, je dois dire que pour le moment, l'électrogramme n'a pas vraiment oscillé. Alors, oui, c'est toujours planant... mais rien ne sort vraiment de l'ordinaire. J'ai presque l'impression que ce sont des tracks oubliés qui ressortent. Depuis Svefn g englar, je n'ai pas retrouvé ce feeling, cette emprise... Les suivants étaient toujours bons, mais avec moins d'impact. Seul, l'album de Jonsi m'a fait retrouver un peu cette crampe émotionnelle. J'adore cet album, mais j'ai l'impression de l'avoir toujours adoré et qu'il ne vient pas de sortir. C'est du Sigur Ros, la bourrasque de sentiments qui vous prennent aux tipes en moins.
Aucune piste ne se détache vraiment pour moi. Je le réécoute encore et encore pour retrouver cette sensation, mais pour l'instant, "ça ne le fait pas".
En attendant d'être soulevé par une tempête peut-être imminente, 3 étoiles !

26-08-2012 - Jyby

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (8 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

13 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM