Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Oi Va Voi : Travelling The Face Of The Globe - 27 Juin 2009 - Wagram

Travelling The Face Of The Globe
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Waiting

2. I Know What You Are

3. Travelling The Face Of The Globe

4. Every Time

5. S' Brent

6. Magic Carpet

7. Dusty Roads

8. Foggy Day

9. Wonder

10. Long Way From Home

11. Stitches And Runs

12. Photograph

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

C'est ainsi que le crooning de Dick Rivers clôture cet album et la vérité - les amis - c'est que...
Dick Rivers ? Comment ça Dick Rivers ? Le chanteur de variété qu'écoutaient nos grands parents ? Trip-hop.net serait-il en train de partir en vrille ? Eh bien... NON ! Petit retour en arrière...

Les larmes sont de retour, les amis... des larmes de joie !
2003 avait vu éclore un papillon bleu tout de folk et de mélancolie : Laughter through tears cette petite merveille d'équilibre qui nous avait souri avec tellement de bonheur.
4 années avaient été ensuite nécessaires pour les voir resurgir sous la forme d'un sympathique astronaute (2007) : un petit Gagarine qui ne payait pas de mine - plutôt mal estimé d'ailleurs - en forme de jolie petite transition en fait...
Ainsi, cette année, Oï va voï redébarque et nous invite à un voyage à travers le monde mêlant la mélancolie des papillons à la joie des cosmonautes. On redescend ici sur Terre, parmi les hommes. Il est toujours question de folklore klezmer & de fanfare balkanique entre pop et tradition. Nulle révolution ici, juste de la bonne musique. C'est toujours aussi riche, aussi dense, aussi bariolé. Une source de plaisir pour l'esprit. L'album autoproduit a été enregistré dans une synagogue, signe que les temps changent et que certains artistes se désengagent des majors sans pour autant perdre en qualité : bien au contraire !
Tantôt festif (Travelling the face of the globe ou Stitches and runs et leur balkan spirit) tantôt orientaliste (Magic carpet) ou tout simplement pop (I know what you are) le voyage promis est bien là !
Les amoureux des papillons retrouveront les accents guitaristiques de Laughter through tears et de Digital folklore qui ne manqueront pas de vous voir pousser ce petit soupir de contentement : Ah Foggy days !
On y retrouve aussi la voix très pop d'Agi Szaloki (Dissident - Oï-va-voï 2007) qui cette fois nous pousse dans le brasier d'un shtettel au fil d'une déclamation toute de tristesse et d'émotion (S'brent). C'est beau, très beau...
L'album recèle aussi son petit caillou multifacette et précieux qui pourrait à lui seul résumer l'oeuvre des britanniques : Every time. Je parle ici de la version album pas de la version radio bien mignonne mais bien trop édulcorée car dépouillée de toute sa profondeur originelle. Every time - version album - c'est 5:35 de bonheur : tout y est ! Une voix masculine un rien sucrée bien ancrée dans les standards pops de ces dernières années à laquelle répond une voix traditionnelle douloureuse et vibrante, sur fond de guitare et de percutions ; une rupture klezmer à la clarinette fondue sur du piano suivie d'une douce explosion... une voix féminine avec laquelle la première voix finit par s'enchevêtrer... Que du bonheur !
Mais la surprise de l'album n'est pas là. Elle nous vient de France ! Oui m'sieurs dames... de France ! Car pour cet album, Oï va voï a choisi pour clore l'album de rendre un hommage à Zola en invitant un conteur français... un certain Dick Rivers (oui, pour une surprise !) qui joue les french-narrateurs sur un texte de Zola (l'affaire Dreyfus) puis les english-singer... C'est ainsi que le crooning de Dick Rivers clôture cet album et la vérité - les amis - c'est que... c'était un beau voyage !

Erwan

Les derniers avis :

Juste trés...bon

Entre Musique Klezmer, pop , fanfare, musique orientale, trip hop, nappes electroniques, heu je sais plus tellement le métissage est réussi...

Le every time nous envoie chez les cosaques et nous renvoie a coup de pied au cul a Bristol!!

Et puis cette chanteuse qui pourrait aussi bien faire la bo du prochain James bond (ex le long Way from Home)

Sans oublié l'excellent photograph

C'est un album est brillant et haut en couleur.... rien a dire

J'aime tous dans cet album!!!!!

19-11-2009 - Mr.grandin

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (15 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.185' for table 'stats_donnees'