Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Husky rescue : The long lost friend - 05 Avril 2013 - El Camino Records

The long lost friend
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Restless feet

2. Under friendly fire

3. River

4. Colors

5. June

6. Mountains only know

7. The long lost friend

8. Tree house

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr www Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Le grand froid finlandais nous apporte un nouvel album. Un Husky Rescue tout les trois ans, ce n'est pas pour déplaire. Cela laisse le temps aux membres de travailler leurs compositions. Et ils le font bien.

Alors que nous apporte The Long Lost Friend, et surtout, que nous apporte-t-il de nouveau ? Disons le dès le début cet album ravira les fans du groupe. Ceux qui n'aiment pas les albums précédents ne changeront pas de point de vue (d'ouïe ?) tant les sonorités sont les mêmes. Quant à ceux qui ne connaissent pas le groupe, il leur sera conseillé de se tourner en priorité vers les albums Country Falls, ou Ship Of Light.

L'album reste court : 9 pistes, environ 45 minutes.

Quant au style, bien que le groupe conserve ses sonorités à la fois entrainantes (Mountains Only Know, ambiance We Shall Burn Bright garantie) et calmes voir tristes (Restless Feet), une petite différence se fait sentir. Une petite touche d'electronica est venue se greffer sur les compositions, parfois au point de faire penser à des morceaux de Plaid.

The Long Lost Friend commence à contre temps, en syncope, avec une voix trafiquée, quasiment incompréhensible. Toute la mélodie du groupe disparait au profit de cette musique électronique au sens premier du terme. Est-ce un aveu d'un (re)tour à une des idées d'origine du groupe, jusqu'à présent passée sous silence ? Apparemment, c'est surtout le fait des retrouvailles du groupe avec l'un de leurs anciens amis, Marko Nyberg. Auteur qui signe le texte du morceau en question.

Le morceau June suit la même logique bien qu'à un rythme moins effréné, et en ajoutant discrètement quelques wawa de dubstep.

Quant à Colors, un pas est franchi : direction les sons d'ordinateurs, ça glitch, ça trafique. Le meute de chien nordique se serait-elle agrandie au profit des nouvelles technologies ? Ce qui est sur, c'est que le côté acoustique du premier album a pris la fuite.

River est l'une des pistes qui se rapproche le plus de celles des albums précédents : elle prend son temps, monte doucement accompagnée de la voix de Johanna Kalén. Sans être une reprise de Sound Of Love (de l'album Ship Of Light), elle s'inscrit parfaitement dans sa continuité.

Ce nouvel album reprend ce qui a fait du succès des albums précédents, tout en y ajoutant une petite touche d'electronica. Et cela le rend difficile à cerner. Si vous attendez la suite de Ship Of Light, la césure entre les deux albums est nette. Mais si vous voulez rester dans leur univers tout en n'écoutant pas une énième fois la même chose, vous serez servis.
Continuité et distance dans un même album.
Si ce n'est clairement pas la révélation de l'année, c'est au moins un album digne d'intérêt pour ceux qui connaissent déjà Husky Rescue.

On finira par évoquer le morceau Tree House. 7 minutes de wawa en fond, un petit beat de batterie dynamique, des woodblocks pour le refrain, parfois des sonorités des années 1990, et surtout cette voix si belle. Voix reprise en coeur sur les deux dernières minutes. Voix qui vous sortira de la léthargie, et vous fera peut être regretter que l'album entier ne soit pas comme cela...

Alphy

Autres infos :

Les derniers avis :

Folk out...

Belle surprise pour ma part.
Je n'attendais rien de particulier et j'ai finalement pris beaucoup de plaisir avec même l'impression de découvrir un album de Mùm avec un peu plus de chaleur pop. Le côté électro-glitch fonctionne bien - Restless feet & June sont très réussies - et c'est même le côté pop/folk (Mountains only knows) que j'apprécie le moins...
Parenthèse parfaite en attendant le prochain album des islandais de Mùm qui devrait débarquer dans le courant de l'année pour - espérons-le - notre plus grand plaisir.

27-05-2013 - IpzolaniMot

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoile (3 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

25 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM