Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Parov Stelar : Coco - 14 Sept. 2009 - Etage Noir

Coco
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist CD1 :

1. Coco feat. Lilja Bloom

2. Hurt

3. For Rose

4. True romance feat. Lilja Bloom

5. Distance feat. Lylith

6. Wake up Sister

7. Lets roll feat. Blaktroniks

8. Sunny bunny blues feat. Veda 36

9. Dandy feat. Yola B

10. Your man

11. Promises feat. Klaus Hainy

12. Letoile feat. Max the Sax

13. You and me feat. Lilja Bloom

Tracklist CD2 :

1. The mojo radio gang radio version

2. Ragtime cat feat. Lilja Bloom

3. Silent snow original version

4. Libella swing

5. Catgroove

6. Matilda

7. The flame

8. Fleur de Lille

9. Hotel Axos

10. Monster original version

11. Nosferatu original version

12. Starlight

13. The mojo radio gang club version

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Certains albums ont le goût de trop peu. D'autres le goût de trop plein.
Avec Coco, Parov Stellar nous convie à une orgie électronique : deux albums, deux miracles. Un premier pour les oreilles, un second pour le corps. Une débauche en quelque sorte consacrée au vieil adage : Mens sana in corpore sano. Le temps de 26 pistes on en prend plein les oreilles : moments de calme, jolies voix, instrus classieuses, rythmes endiablés, bidouillages... Il y en a pour tous les goûts !
On trouve d'abord tout ce savoir-faire qui avait su construire la réputation du bonhomme que ce soit sur Rough cuts ou sur Shine (deux de ses précédents opus) mais on y retrouve surtout beaucoup de ce qui a fait la crème de l'électro de ces 20 dernières années.
Argggg... Souvenez-vous des soirées désarticulées à s'envoyer en l'air dans l'euphorie des tubes de Daft punk (You and me (feat. Lilja Bloom) / Fleur de Lille) ; rappelez-vous les frissons qui vous avaient submergés au gré des envolées jazzy d'un Bonobo survolté (Your man / Libella swing) ; remémorez-vous l'enthousiasme et la fraîcheur qui habitaient le premier album de Chinese man (Sunny bunny blues / Ragtime (feat. Lilja Bloom)) : eh bien, Coco est un peu tout ça à la fois...

Le premier cd lorgne vers les voix : il puise dans les sonorités trip-hop la profondeur et le voluptueux (Lilja Bloom avec Coco ou True romance), dans l'électro-pop le sucre et la sensualité (Lilith sur Distance), dans le hip-hop la saccade rauque et groovy (Blaktroniks & Veda 36) le tout ponctué de pauses jazzy au gré du saxo inspiré de Max the sax (Wake up sister qui n'est pas sans faire penser au premier album de Moby ou encore Letoile).
Le second cd est affaire de magie. Et ceux qui parmi vous y croient un temps soit peu risquent de se faire bluffer. Pour qui saura s'abandonner, Parov s'immiscera dans vos esprits et prendra le contrôle. Les rythmes et les basses sont de sortie, alors préparez-vous à DANSER ! Une base jazz sur ambiance de night club, voilà qui ne va pas vous laisser beaucoup de répit... Libella swing et Catgroove sont de petits miracles d'intelligence et d'euphorie qui démontrent à merveille que l'électro à danser peut avoir une âme !

Seul (très) petit bémol : si les morceaux s'enfilent merveilleusement les uns les autres, si chaque morceau est soigneusement calibré pour monter la pression et vous entraîner au bout de la nuit... la toute fin des morceaux en question est en général un ton en dessous... ce qui est vite oublié car ce bougre d'autrichien a le rythme dans la peau. Le tout s'enchaîne à une vitesse folle... et on s'éclate, qu'est-ce qu'on s'éclate !
Alors oui, ce Coco-là réussit l'exploit d'associer un plaisir brut à une créativité intense tout en rendant un fervent hommage à tout ce qui s'est fait de mieux en matière de musique électronique ces dernières années. Ni trop peu, ni trop plein, Coco est juste affaire de bonheur et pas n'importe quel bonheur : un bonheur à partager...

Erwan

Les derniers avis :

Aurait du être dans 'albums indispensables'

Cet album est une claque, mais une de ces claque ! vous ne vous relèverez pas si facilement !
L'article du chroniqueur Erwan décrit à merveille ce bijou ! Il pèse chacun de ses mots et les choisi avec soin.
Relisez-le et écoutez immédiatement cet album !!

30-05-2010 - Faust

Mais si voyons!

Ah! Comme j'ai été pris d'un frisson dans l'échine à la lecture de ces commentaires acerbes, ce qui m'a poussé jusqu'à m'inscrire seulement pour corriger le tir!

Oui, cet album (double) dénote des précédents opus. Je suis de près la production du jeune autrichien depuis un petit moment, et cette tendance à basculer vers l'electro un peu plus remuante pouvait déjà se ressentir sur le live (Live at Roxy) ainsi que sur Shine. Parov Stelar se détache effectivement des influences "lounge" qui ont marqué ses premiers albums, magnifiques au demeurant. Mais ce que nous perdons en sensibilité et en "planant", ce talentueux dj nous le délivre en énergie brute qui rendent cet album une bombe en puissance pour les dancefloor! C'est un album de jeunesse qu'il nous livre ici, il mûrit à l'envers! Et personnellement, et peut-être également parce que mes oreilles sont plus ouvertes à ce type de sonorités, je m'en délecte à chaque écoute! Je n'avais plus ressenti cette envie de jumper partout depuis la sortie du live de Vitalic (et oui...n'en déplaise aux puristes...)

Cet album est un petit bijou. Parov Stelar n'a rien perdu de son groove, des sonorités balkanisantes qui ont influencé les productions précédentes et qu'il réutilise pour notre plus grand bonheur dans ses samples. Mais le festoyeur qui sommeillait en lui a pris le contrôle des platines! Et ça marche - du moins pour ceux qui, comme moi, ne sont pas réfractaires à un peu d'electro remuante de qualité (et avec parcimonie)! Il suffit d'inviter quelques potes, d'attendre que l'ambiance prenne, de mettre l'une après l'autre ces galettes, et de monter peu à peu le son pour se rendre compte à quel point la sauce prend bien. Ou mieux encore d'essayer d'assister à l'une des (trop rares) prestations scéniques du bonhomme sur ce set. Je ne peux d'ailleurs que vous conseiller d'aller voir quelques vidéos récentes de live du groupe, ça dé-mé-na-ge!

Donc, je me range pleinement derrière l'avis du chroniqueur de cet album, y compris sur les finitions des titres un peu bâclées, et je recommande très très vivement ce double album que j'écoute et réécoute avec un plaisir jubilatoire depuis maintenant près d'un mois!

10-12-2009 - Bobsnoopy

Pareil

Je partage l'avis de Mr Grandin : autant les premiers albums étaient bons, autant là j'ai tendance à juste entendre et plus tellement écouter.
Pour paraphraser Georges Abitbol : le train de ton groove glisse sur le rail de mon indifférence.

23-11-2009 - SolKarlus

Non et non

Je suis en général d'accord avec Trip hop.net mais pas cette fois-ci... oh non... oui c'est bien fait, oui il y as quelques bonnes idées. Mais non JE ne me suis pas éclaté et même j'ai due zappé quelques morceaux vraiment trop conventionnel et propre sur eux... Vraiment je ne dirais pas jusqu'à dire que ce double album est une grosse daube... Mais pour moi il prendras très vite la poussière...

En conclusion, Certains albums ont le goût de trop peu...

15-11-2009 - Mr.grandin

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (25 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.84.73' for table 'stats_donnees'