Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité
 Nouveau sujet  |  Retour au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher   Précédents  |  Suivants 
 Artistes trip-hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   06-07-2006 16h59

Certains films doivent une partie de leur succès à leur bande originale exceptionnelle ou intelligente. Ces OST (Original Sound Tracks) réussies bien entendu piochent un peu partout leurs influences, le plus souvent pour appuyer un moment, une image, un état d’esprit ou simplement installer une l’ambiance. Comme le Trip-hop n’est pas en reste sur la question, je vous propose ici de glisser quelques uns de vos possibles coups de cœur ou encore de signaler quelques mariages pas toujours identifiables…
Je me lance : Air est certainement l’un des atouts majeurs de Sofia Coppola grâce à leur superbe BO de Virgin Suicide (un classique aujourd’hui) http://www.trip-hop.net/album-161-air-the-virgin-suicides-source.html ou celle plus récente (et plus discutable) de Marie-Antoinette… Mais Air figure aussi dans Lost in translation grâce à une petite ballade « Alone in Tokyo » très prenante et en parfaite harmonie entre le fond, la forme et la magie qui s’en dégage.
Autre exemple classique : Radiohead et leur magnifique Karma Police pour le film Cyclo du vietnamien Tran Anh Hung, à la fois dans la bande-annonce (http://www.youtube.com/watch?v=uID6zbjR6dQ) et le temps d’une longue séquence très esthétique (esthétisante ont reproché certains dont je ne fais pas partie) http://www.youtube.com/watch?v=jdOPQj8ccPA entre une boîte de nuit et le moment où le héros se recouvre d’une peinture bleue.
Plus récemment, je proposais l’inclassable générique de fin de V pour Vendetta de James McTeigue, bonne adaptation, sulfureuse à souhait, de la BD du même nom, crédité à Ethan Stoller pour ce titre que j’ai trouvé au nom de BKAB. http://www.youtube.com/watch?v=YtIiKYVbzmI

Bon, c’est pas le tout mais… c’est maintenant votre tour de nous éclairer de vos lumières cinéphilico-musicales… De mon côté, je garde quelques atouts pour plus tard.
;-)
Salutations aniMistes



Message modifié (24-07-2010 01h50)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Bibiphoque 
Date:   06-07-2006 18h21

En vrac :

Requiem for a dream http://www.trip-hop.net/groupe.php?id_groupe=689
36 quai des orfèvres (eh oui…)
Garden state

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Badbib 
Date:   06-07-2006 20h52

Pas vraiment du trip-hop, on trouve Gorillaz avec Starshine dans Wasabi...
http://www.youtube.com/watch?v=xeZH6eiF80A

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Tango 
Date:   07-07-2006 00h40

Je citerai bêtement Massive attack, excellent sur Danny the Dog, avec un coup de coeur particulier sur la piste 16 de l'ost : "Montage" http://www.youtube.com/watch?v=16bRKvU91vI et ce riff tout simple mais magnifique de guitare (avec un ti delay dessus), que je me lasse pas de refaire à la maison juste pour le plaisir :p. La piste 19, nommée tout simplement "Danny the Dog" http://www.youtube.com/watch?v=VPkHMPlRKkk m'a aussi plus que touchée.
Ecoutez la piste 2, "Atta way" ou la piste 20, "I am home" http://www.youtube.com/watch?v=6FsRvWTMmY8, avec leur son sali et leurs notes qui "frottent' qui vous rappelleront surement un chouilla Requiem for a dream.

Ce qui me dégoûte dans cette BO... c'est que je l'aurais vu sur le Film Silent Hill encore plus que Danny the dog. Elle aurait été... plus que parfaite, (au lieu de reprendre bêtement des ziks du jeu et de les placer n'importe comment). Mais bon tant qu'à changer des choses, j'aurais aussi changé le réalisateur et le scénariste de Silent Hill ^_^.

Une autre zik qui m'a marqué, c'est le "Theme for "To kill a dead man"" de Portishead, sur le court-métrage, d'une dizaine de minutes (dont je vous laisse deviner le nom) d'après une idée de, et joué avec, les membres du groupe. http://www.youtube.com/watch?v=G7mO__TIAzA

On peut trouver ce morceau sur le disque "Sour Times (nobody loves me)" du groupe, et profiter par la même occasion de versions alternatives de morceaux comme Sour Time (renommé Airbus Construction) entre autre....^_^. L'album date de 1994.
http://www.trip-hop.net/album-299-portishead-dummy-go-beat.html

Vu que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir ce court-métrage, je ne sais pas si les autres morceaux du disque sont dedans ou non (mais comme à priori il ne fait que dix minutes, ce qui limite les choses...).

Voilou c'est tout pour l'instant :)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   07-07-2006 01h52

Requiem for a dream, c'est clair que c'est énorme, mais là (qu'on m'arrête si je me trompe) on tape dans la contemporaine variante musique répétitive... (ceux qui vouent un culte au Kronos Quartet devraient chercher Philip Glass ("Itaipu" si vous aimez les grandes épopées - genre Seigneur des anneaux - et plus discret la légèreté de "Glassworks") N'empêche que requiem est sans doute une des meilleures OST composée à ce jour et le film un Chef d'oeuvre qui a enfoncé un genre jusqu'alors faiblichon. Comment mieux enfoncer les portes de l'addiction... encore qu'il n'est pas question de la dépendance au site trip-hop.net ;-) Imaginez la B.O. monstrueuse ! Au passage je dévie encore + mais Lisez HUBERT SELBY JUNIOR (dont est tiré le scénario) Last exit to Brooklin et Retour à Brooklin... C'est plus trash encore que le film... On n'en sort pas indemne ! une des grandes références de la littérature US du XXème siècle.
Bien vu pour Starshine... d'autant que la moutarde estampillée Production Besson" s'oublie très vite.
pour Massive attack et Danny the dog je suis curieux d'entendre ce que les boss ont su concocter pour l'occasion.
Sympas aussi la précision des références du Portishead, du coup je vais essayer de me procurer le court en question, tant qu'à faire...
Garden State, très sympa, le film et la BO.
Et 36 quai des orfèvres... euh ! je vais devoir revoir ma copie (je l'ai vu il y a très peu de temps sans que cela m'ait marqué) et pourtant le polar est une référence dans un genre qui avait presque disparu.
On continue ?



Message modifié (09-01-2011 18h35)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: BeeNny 
Date:   07-07-2006 12h23

Pour la BO, il y'a aussi "Man with a movie camera" qui est d'abord un album génial pour moi qui n'ai pas encore vu le film, en revanche toutes les personnes avec qui j'en ai parlé lors de mes rencontres musicales et qui l'ont vu sont d'accord sur le fait que c'est la BO ultime. (y'a déjà eu un topic là-dessus)
http://www.trip-hop.net/album-559-the-cinematic-orchestra-man-with-a-movie-camera-ninja-tune.html

Sinon je pense qu'il faut aussi faire attention aux différents types de BO.
D'un coté les "compilations" où le cinéaste ou compositeur va sélectionner des morceaux déjà fait pour coller avec les images.
De l'autre, les véritables collaborations où l'artiste va collaborer avec le réalisateur pour composer une musique qui collera avec les images.

Ces deux exercices sont assez différents et aucun ne donne forcement un meilleur résultat.

Il m'arrive souvent d'apprécier beaucoup plus de morceaux "dans leur contexte" que depuis l'album.
ex: Extreme ways de Moby, http://www.youtube.com/watch?v=1Dm9Jnsk2U4 beaucoup plus prenant dans La mémoire et la mort dans la peau que sur 18 où le morceau entrainant est un peu noyé dans le reste.

Pour la BO de Requiem for a dream, la simple écoute après avoir vu le film vous replonge dans le "malaise" opéré lors du film jusqu'à presque 6 mois après avoir vu le film.

Pour recadrer un peu avec le trip-hop, j'ai souvent l'impression quand je me promène avec mon casque dans la rue d’être le personnage d'un film dont ce que j'écoute serait la BO. Là-dessus, c'est vrai que du Sigur ros (magistral hier à l'Olympia), du Archive ou du Bonobo sont assez captivants. A en être presque étonné de ne pas les voir aussi souvent dans les BO.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Melody 
Date:   07-07-2006 21h36

Angel de Massive attack dans Snatch superbe.
http://www.youtube.com/watch?v=5BuvEIJh9F8

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   08-07-2006 05h10

Snatch... C vrai. plutôt sympa et le titre de Massive attack (-: ^^ :-)
Quant à "Man with a movie camera", c'est drôle mais on en discutait ce soir ! Comme quoi... Mais de là à dire que c'est la BO ultime tt genre confondu... Bon, ce n'est peut-être pas très sérieux. En vrac Bregovic (Le temps des gitans, Arizona dream, Underground), Mickael Nyman (Peter Greenaway ou la Leçon de piano), Ry Cooder (Paris Texas), Umebayashi Shigeru (in the mood for love)...
Mais pour en revenir à notre sujet, je suis en train de m'éclater avec Bug into the Clone par The Homestretch http://www.trip-hop.net/album-860-the-homestretch-bug-into-the-clones-kamasoundtracks.html très forts dans l'utilisation de samples, citations et autres... Genre les voix de foule empruntées à l'âme des guerriers (le haka au début de fulltime fighting http://www.youtube.com/watch?v=dJQpmUD8GAQ) ou Requiem for a dream (à la fin du même morceau)... ou l'ambiance Bregovic-Kusturica avec No macdo on Mars, etc. http://www.youtube.com/watch?v=tBju9juVhnY Et ça balance en +. :-)))))))))))))))))))))))))))))))))

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Nausicaa 
Date:   08-07-2006 05h44

Requiem for a dream, les musiques d'Angelo Badalamenti sur les films de Lynch (mais on s'éloigne un peu du trip-hop), The Cinematic Orchestra.

Et surtout le film qui m'a permis de découvrir "Londinium" d'Archive : "Déjà Mort" d'Olivier Dahan. "Nothing Else" m'avait vraiment mis une bonne claque (passage glauque dans une boite de nuit, de mémoire), et je m'étais acheté l'album le lendemain. http://www.youtube.com/watch?v=9JotndMyINE

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Clemire 
Date:   11-07-2006 10h10

C'est avec "Immortel" d'Enki Bilal que j'ai découvert Sigur Ros.
http://www.youtube.com/watch?v=AJV7ZHfbwrY
Pour revenir a Philip Glass, on l'entend dans de très nombreux films sans vraiment le savoir, mais j'ai adoré sa présence dans "The hours" et c'est vrai qu'effectivement, chaque morceau nous fait retomber automatiquement dans l'ambiance du film, là aussi.
Autre BO qui n'ai pas très trip-hop, celle d'"Eternal sunshine of the spotless mind" de Michel Gondry, confié à John Brion. Un film que je vous conseille d'ailleurs.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Raincluz 
Date:   12-07-2006 00h06

"Safe From Harm" (Perfecto Mix) de Massive Attack pour le film "The Insider" de Michael Mann.
Le passage du film ou on entend cette zik est tout simplement magnifique. ( si on accroche au début...)
http://www.youtube.com/watch?v=jEIMNeHyAio

"Karmacoma" de Massive Attack http://www.youtube.com/watch?v=3OPf58S5Wts et Tricky et "Spying glass" de Massive Attack http://www.youtube.com/watch?v=OectAkMQujc pour un film qui m'a beaucoup plu, "187 code meurtre".


Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   13-07-2006 14h22

Petit retour au message de Nausicaa
Tu as en effet raison... les B.O. de Lynch sont géniales grâce à l'implication des créations originales de Angelo Badalamenti dont je conseille vivement 2 pistes tirées de Lost Highway : "Dub driving" http://www.youtube.com/watch?v=spWRSw1cY2E pour l'ambiance et l'immense "Red bats with teeth" http://www.youtube.com/watch?v=jIhb6FWMqbM qui mérite un gros ***** Ambiance jazzy entre free jazz et musique répétitive. Pour coller une atmosphère quelque part c'est tip top.
Je suis amusé, du reste, de voir combien Massive attack est présent les productions cinématographiques...
A suivre...



Message modifié (13-07-2006 à 17h16)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Bibiphoque 
Date:   13-07-2006 20h29

En parlant de BO de film :
Trainspotting !
Bon d'accord, c'est antérieur au trip-hop, mais les artistes présents était des précurseurs (Primal scream, Underworld...)
Ma BO préférée.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   17-07-2006 13h12

Petit clin d'oeil rapide, Les Berkman se séparent est un film américain indépendant encore à l'affiche (qui se laisse très bien regarder dans le climat actuel) dans lequel le thème principal n'est autre que le Hey You de Pink Floyd, nos ancêtres trip-hopiens. Un détournement qui fera bien sourire les amateurs...



Message modifié (21-07-2006 à 13h14)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Space 
Date:   17-07-2006 14h18

Pas vraiment trip-hop mais "Mysteries" de Beth Gibbons dans Les poupées russes.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Fafa- 
Date:   20-07-2006 23h50

Craig Armstrong a sorti une compil : "Film Works 1995-2005" (d'ailleurs il est pas encore référencé) qui contient tout plein de perles musicales qu'il a réalisées pour des films ou qui ont été utilisées dans des films.

On retrouve ainsi le mythique "Escape" de Plunkett & MacLeane (Guns1748), la terrible musique de "The Quiet American" fou ya ya elle tue celle-ci, deux morceaux de "Moulin Rouge" j'accroche moins, la célèbre Balcony Scène de Romé & Juliet et plein d'autres superbes morceaux tirés de plein de films sur lesquels il a collaboré (The bone Collector entre autres). Y'a aussi la musique de la pub Channel... enfin bref, des musiques de films à vous décheniller les oreilles.

vla le tracklisting tiens, c'est cadeau :
01 - O Verona (Romeo and Juliet)
02 - Escape (Plunkett and Macleane)
03 - Main Theme (The Quiet American)
04 - One Day I'll Fly Away (Moulin Rouge)
05 - Rise (The Negotiator)
06 - Balcony Scene (Romeo and Juliet)
07 - Glasgow Love Theme (Love Actually)
08 - The Ball (Plunkett and Macleane)
09 - Will You Come Back To Me (The Quiet Amrican)
10 - Rebecca (Plunkett and Macleane)
11 - This Love (Cruel Intensions)
12 - Delia's Theme (Ray)
13 - Main Theme (The Clearing)
14 - Main Theme (Orphans)
15 - New York City (The Bone Collector)
16 - Nature Boy (Moulin Rouge)
17 - Death Scene (Romeo and Juliet)
18 - Ascension (Moulin Rouge)
19 - Clair De Lune (¹5_ The Film)

La B.O. de Massive Attack aussi tourne pas mal en ce moment sur mon baladeur, autant le film est moyen, mais la musique porte vraiment le film, ces petits moments d'émotions avec ces quelques notes de piano, punaise de punaise...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Zareus 
Date:   21-07-2006 17h29

attention je vous sort le film qui restera dans les annales : "sliver" qui date de 1994 si je ne m'abuse avec sharon stone et stephen balvwin... j'étais bien jeune et C avec ce film que j'ai découvert massive attack avec unfinished sympathy.
je peux pas recommander ce film très...hum...nul , mais je me le rematerais bien pour voir l'intégralité de la b.o. , qui je crois sauve le film à elle seule...enfin bon
à bon entendeur

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   23-07-2006 21h21

Gros coup de cœur. Cette fois il ne s’agit pas d’une OST, mais de son contraire… un mixe cinéphile de folie. C’est riche, c’est dense et intelligent. De la bidouille à l’extrême au milieu de laquelle on retrouve une superbe variation de l’adaptation – oscarisée en 1956 – du Que sera sera (tiré de l’auto remake d’Alfred Hitchock de l’homme qui en savait trop), hommage aux films noirs, Woody Allen, Kubrick et j’en passe… Pour les curieux qui souhaitent découvrir (ou retrouver) un aperçu de l’ambiance de ce petit bijou, jetez l’oreille du côté du site officiel de Wax : http://www.waxtailor.com/fr/indexfull.html
Reste à essayer de le voir en live, vidéo à l’appui… Sauf que sa tournée semble ne jamais être passée dans l’ouest et – pire – je ne crois pas que ce soit prévu ;-(
M’aidez, m’aidez…



Message modifié (24-07-2006 à 03h45)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   15-08-2006 17h29

Je viens de découvrir le joli coup de cœur de Sh3ikHan : Discovery des Daft Punk… et je tenais à ajouter que cet album particulièrement réussi a été illustré de fort belle manière par Matsumoto dont chacun connaît sans doute – au moins de nom – Albator, série culte des années 80. Et si personnellement je ne suis pas fan de son graphisme bien particulier, je trouve que – étrangement – là ça colle. Et bien même ! Ce n’est pas un simple vidéo clip plus long que la moyenne (près d’une heure) mais le mariage de l’électro et de l’anime avec un vrai scénario pour illustrer cette bande-son très expressive. Un air de film muet transposé dans l’espace pour le plaisir des yeux et des oreilles pour un ensemble homogène : départ sur les chapeaux de roue avec l’intro ultra rabâchée One more time enchaînée par un Aerodynamic détonnant qui annonce le joli morceau de bravoure Superheroes avant le calme Voyager et le sommet subtile du Veridis quo… Belle alchimie sur laquelle ceux qui ne connaîtraient pas encore devraient se pencher.
J’ajouterai enfin que le titre Aerodynamic a - lui aussi -été repris en son temps par Cédric Klapisch (qui apprécie visiblement les tonalités actuelles) sur L’auberge espagnole.
Salutations aniMistes
https://www.youtube.com/watch?v=L93-7vRfxNs&list=PLSdoVPM5WnndLX6Ngmb8wktMF61dJirKl&index=2



Message modifié (15-08-2006 à 17h31)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   18-08-2006 16h22

Juste rebondir sur Requiem, le film un chef d'oeuvre, cela me laisse perplexe. Déballez tout avec tant de cradeur ne suffit pas à faire un chef d'oeuvre! Alors oui, la BO est énorme, oui c'est un bon film coup de poing, mais un chef d'oeuvre, je ne pense pas!

Par contre, oui, lisez Selby JR, cet auteur est un monstre de la littérature, il a la plume des tous grands! En plus trash encore, et je vous assure que ça se fait, vous aurez Burroughs, avec le Festin Nu notament. Ne pas comprendre les phrases, se laisser porter par les mots, et vous aurez un des plus grands livres jamais écrits, vous transposant dans des scènes hallucinantesquement psychodélirantes. Et je pèse mes mots...

En B.O. trip-hop, j'ai rien du tout. Sauf peut-être Snatch, avec Herbaliser et Massive Attack, Klint et Overseer, Madonna et des chants russes. Par contre, en B.O. normal, je pourrais citer en bloc celle de SLAM, celle d'Ocean Eleven (et le Twelve aussi, avec les excellents La Caution dessus), celle de SHEITAN, celle de Fight Club (un peu d'(électro avec les Dust Brothers, si en plus l'est bon!).

J'aime énormément aussi celle de Garden State (Zero 7, The Shins, sublissime, Simon and Garfunkel, Coldplay Thievery Corp, du lourd, très lourd!) mais déjà citer.

Sinon, tout bêtement, le film Buena Vista Social Club, avec le... Buena Vista Social Club. J'aime le Buena Vista Social Club et notament Chan Chan, un des plus grands morceaux jamais écrit!

Bon, je m'éloigne du trip-hop dans le ciné. Mais on m'excusera. Hein?

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-08-2006 18h14

Bon, en matière de cinéma, comme en musique ou en littérature (et dans l'art, etc.) les goûts, les couleurs, les classements chefs-d'oeuvre ou pas... bref, la routine quoi ! Alors oui Selby est l'un des écrivains majeurs du XXème et son Last exit to Brooklin (entre autres) tout aussi essentiel, plus trash même que la transpostition d'Aranovsky. Mais la réussite qui me pousse à classer au rang des chefs d'oeuvre ce second film, c'est la force avec laquelle en mêlant ce scénario culte (forcément...), un montage au scalpel avec mise sous pression très progressive jusqu'à l'insoutenable magistralement soutenue par la partition du Kronos Quartet, ce jeune réalisateur (que les curieux jettent un oeil su "Pi" son premier, un OVNI scénaristiquement inabouti dont l'esthétique mathématique très affirmée - d'ailleurs en Noir et blanc - vaut de s'y laisser perdre quelques instants) réussit à nous plonger dans le monde de l'addiction (ok... il n'aborde pas l'addiction au trip-hop mais presque tout le reste y passe) jusqu'à nous faire ressentir l'effet d'une "overdose" physiquement dans notre fauteuil. On stresse, on grimace, on gigote, on plisse les yeux, on souhaiterait quitter la salle un instant histoire de reprendre notre souffle, mais non, ce n'est plus possible. Alors bien entendu il se trouvera quelques blasés pour vous dire que ça les a bien fait marrer... dans un monde ou la surenchère devient le mot d'ordre. + de, +de... il n'empêche que ce bijou d'Aranovsky est d'une redoutable efficacité.
Son esprit même plane sur notre culture audiovisuelle, avec cette B.O. omniprésente dans les reportages et les documentaires qui - très malheureusement - manipulent notre subconscient - souvent discrètement, parfois avec des sabots lonlaine - en grapillant par-ci par-là quelques notes du film histoire de bien nous faire comprendre que... l'heure est grave. La rançon de la gloire d'un film désormais culte.
Sinon, comme toi je salue Wim Wenders et Ry Cooder qui ont su réssuciter le Buena Vista Social Club. Leur coup de génie (et coup de maître) m'a valu de voir en live les papis-génies de la musique cubaine (et Ruben notamment) à Rennes il y a quelques années déjà... Un moment de culte dans une petite vie.

Salutations aniMistes

PS : et vive Selby, Aranovsky et le Kronos quartet !



Message modifié (18-08-2006 à 18h55)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   19-08-2006 11h07

Je regrette de ne pas avoir pu voir le BVSC. Et quand je dis je regrette, je pèse mes mots.

Si tu aimes Aranofsky, jette un oeil sur son prochain film, The Fountain, j'attends toujours les premiers échos de ce film, mais il m'a l'air pas mal onirique!

Après, oui, tu le soulignes toi même, Requiem est insoutenable, un peu comme Irréversible. Il faut des films comme ça, très forts, puissants. Mais ça ne fera jamais un Chef d'Oeuvre à mes yeux, car il y a trop de montré et pas assez de sous entendus... Et je n'aime pas ce qui est choc pour être choc.

Un grand film, oui, évidemment, un chef d'oeuvre... ça reste à voir.

P.S.: Le reproche le plus grave que je peux lui faire, c'est son scénar. Très binaire, manichéen, la drogue c'est mal et puis c'est tout. Où est la nuance, où est la complexité? C'est très bien filmé, très noir, très choc... mais un peu binaire malheureusement...



Message modifié (19-08-2006 à 11h17)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   19-08-2006 16h42

C'est marrant comme quoi la perception d'un film peut être si différente d'une personne à l'autre ;-) Je vais t'étonner mais je ne suis pas certain que le sujet d'Aranovsky dans Requiem soit la drogue à proprement parler, mais vraiment le phénomène de l'addiction en lui-même auquel il ne laisse aucune échappatoire. Connaissant bien quelques personnes tombées dans l'engrenage - dont certaines en sont sorties, d'autres (la majorité) non -, son traitement - même particulièrement noir - demeure très pertinant. C'est sinon vrai que c'est particulièrement crû, mais jamais gratuit. A la différence d'un film comme Irréversible, plus difficile à saisir quand la violence s'offre brute, du fait d'un choix de narration à rebours (je pense avant tout à la barbarie de la première séquence dont on ne peut comprendre tous les enjeux sur le moment sans avoir lu le synopsis et/ou entendu les médias (cafardeurs) "raconter" le reste)
Reste que la violence à l'écran est un drame (car elle "blase") cause de surenchère pour apâter le client. Nombreuses et majoritaires sont les scènes gratuites et spectaculaires qui montrent toujours plus. Reste que la violence en elle-même, quand elle est montrée à la manière d'un Requiem, peut-elle donner un chef d'oeuvre ? Je prendrai deux exemples historiques : Orange mécanique de feu Stanley Kübrick qui nous montre quelques agressions "live" (viol, torture, tabassage) pas piquées des hannetons ou encore Freaks (Tod Browning) qui a choisi de vrais "phénomènes de foire" pour servir son propos d'une cruauté rare... Dans les 3 situations, il me semble que la violence sert le film même si je t'accorde que le manichéisme d'Aranovsky est absent dans les deux autres. Mais, ce dernier a choisi de ne pas laisser d'espoir ailleurs que dans le "Dream" du plan final... Et pourquoi pas ? Vivement the fountain...
Sinon, pour en revenir à notre point de départ musical, j'ajouterai bien entendu l'excellent Mix (cinematic trip) à tendance cinéphile de notre site préféré...

Salutations aniMistes

PS : Si tu aimes ce genre de débat je suis un ardent défenseur de La saveur de la pastèque du génial Tsai Ming-Liang qui pose les mêmes interrogations que celles que nous soulevons avec ces quelques topics, sur le thème de la pornographie.



Message modifié (19-08-2006 à 18h28)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Ladyflare 
Date:   19-08-2006 21h49

découverte de portishead en 96 avec la sortie du film "chacun cherche son chat" de cedric klapisch. Glory Box était le dernier morceau du film... le choc

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   20-08-2006 16h09

Oui La saveur de la pastèque. J'en ai grandement entendu parler, mais jamais vu encore, malheureusement. Ca m'a l'air assez barré. Faut que j'aille le louer.

Et pour moi, Orange Mécanique est une déception. Tellement bon quand il s'agit du bouquin, tellement raccourci, retravaillé quand il s'agit du film.
Bref, pour apprécier le film, ne pas lire le livre. Mais bon, c'est le cas pour quasi toutes les adaptations (Fight Club, même si lefilm est très très bon, et les Pixies à la fin déchirent, les pseudos adaptations de K. Dick, toutes assez décevantes.)

Reste juste le dernier de Palma, le Dahlia Noir, qui me semble assez prometteur...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Doom 
Date:   21-08-2006 02h21

salut à tous,

perso je trouve que Requiem For A Dream est un film réussit,un très bon film , il fait sans aucun doute partie de mes films préférés mais je ne pense pas qu'on puisse le qualifier de chef d'oeuvre , il ne comporte pas un scénario exeptionnel , il reste basé sur un schéma assez simple , sur une vision simpliste de la consommation de drogue ( hé oui c'est pas bien de se piquer ) pourtant avec des jeux de caméra habilles , un casting réussit , une musique grandiose ( Clint Mansell est grand !!! ) et quelques séquences inoubliables , personnellement arrivé à la fin du film j'ai du attendre la fin du générique pour pouvoir me levé de mon siège tellement j'avais été pris dedans ...


Ah oui aussi avant que j'oublie , pour ceux qui ont vu Pi le 1er long métrage de Darren Aronofsky ils auront sans doute remarquer plusieurs plans identiques et réutilisés à outrance dans Requiem , des lieux similaires et surtout pour ceux qui ont vu la perle qu'est le film Dark City ( à voir très vite si ce n'est déjà fait ) je pense qu'ils auront pu voir un plann assez bref pompé ( volontairement ? ) pas Darren Aronofsky.En effet dans ces deux films très différents on retrouve la magnifique Jennifer Connelly habillée de sa jolie robe rouge sur le même ponton face à la mer avec la même coupe de cheuveux , enfin bref exactement la même scène , on se demanderait presque si cette scène n'a pas été réutilisée par Darren Aronofsky ( car Dark City a été tourné quelques mois avant ) De plus certains petits détails et invraissemblances sont plus ou moins visibles dans le film.voilà tout ces petits points négatifs (on poura rajouter l'horrible doublage français ) ne me permettent pas de qualifier ce film de chef d'oeuvre même s'il reste un très bon film et surtout un de mes préférés que je regarde environ une fois par mois depuis que je le connais...


p.s : je viens de voir le film Clean avec Maggie Cheung et Nick Nolte ici pour ceux qui veulent 'http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=54213.html' il s'agit d'un très bon film et en bonus on a le droit à quelques scènes avec le grand Tricky fidèle à lui même , on le voit chanter le titre Breakaway avec Liz Densmore , ça vaut le coup ...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: K3ément 
Date:   21-08-2006 18h14

paul oakenfold dans collatéral...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Bibiphoque 
Date:   29-08-2006 08h43

DJ Shadow dans Phone game, hier à la TV

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: OyO 
Date:   29-08-2006 21h20

Moi je dis que la BO du film Solaris (celui de 2002) est franchement bien foutu!! elle est franchement bien foutue!! Faut l'écouter!!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Thibaut 
Date:   29-08-2006 22h01

Je confirme ce que dit Oyo, la BO de Solaris (signée par Cliff Martinez) est très bonne, je l'écoute encore régulièrement. C'est idéal pour bosser.

--> http://www.trip-hop.net/album-583-cliff-martinez-solaris-bo-edel.html

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   12-09-2006 22h56

En réponse à Phonique sur le topic Blue Foundation :
tracklist miami vice
1. In The Air Tonight - Nonpoint
2. One Of These Mornings - Moby/Patti LaBelle
3. We're No Here - Mogwai
4. Sinnerman - Nina Simone (Felix Da Housecat's Heavenly House mix)
5. Auto Rock - Mogwai
6. Arranca - Manzanita
7. Ready For Love - India.Arie
8. Strict Machine - Goldfrapp
9. Pennies In My Pocket - Emilio Estefan
10. New World In My View - King Britt
11. Sweep - Blue Foundation
12. Anthem - Moby
13. Blacklight Fantasy - Freaky Chakra
14. Mercado Nuevo - John Murphy
15. Who Are You - John Murphy
16. Ramblas - King Britt/Tim Motzer
17. A-500 - Klaus Badelt/Mark Batson

Bref une B.O. de grande classe pour un film.. très décevant ! (ce qui ne m'empêche pas d'apprécier le talent du sieur Mickael Mann)

Salutations aniMistes

PS : pour les amateurs de road movie ou de cinéma US indépendant, allez voir "Little miss sunshine" (de Jonathan Dayton, Valérie Faris). Cynique, drôle et tendre il serait dommage de ne pas profiter de la balade en van proposée par ces personnages décalés (quoique peut-être pas tant que cela) hauts en couleurs en cette période de simili fête du cinéma... deuxième place pour un euro.



Message modifié (12-09-2006 à 22h57)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-09-2006 22h36

Tandis que je cherchais le récent court-métrage d'animation français "Imago" (petite merveille graphique...) sur la mule je suis tombé sur un autre Imago, une production ETPA (Toulouse) de grande qualité qui illustre à merveille 'Stumbe Then Rise On Some Awkward Morning' de A silver MT Zion (sur l'album 'He Has Left Us Alone But Shafts of Light Sometimes Grace the Corners of Our Rooms') qui mériterait très certainement sa place sur ce site... cf topic ancien 'j'ai entendu la voix des anges'.

Salutations aniMistes

Si par hasard qqn sait comment trouver Imago (l'histoire d'un petit garçon qui à travers un rêve fait le deuil de son père aviateur, disparu) ou si des idées de petits bijoux/curiosités d'animation vous effleurent l'esprit mailez-moi (ou MSN), ce serait super sympa)...

ipzolanimot@caramail.com



Message modifié (18-09-2006 à 23h41)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   29-09-2006 19h56

Je reviens du ciné et pdt la bande annonce de "Un crime" de Manuel Pradal avec Emmanuelle Béart et Harvey Keytel, j'ai rapidement reconnu un extrait connu de Archive... Mais j'ai déjà oublié le titre.

Salutations aniMistes



Message modifié (29-09-2006 à 19h56)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   02-10-2006 00h56

Retour au ciné ce soir et rebande annonce de Un crime... sauf que cette fois je suis à peu près certain qu'il s'agit du titre 'get out' (Noise)...
Sinon la séance du moment était : 'Hard Candy' de David Slade (mélange de 'L'appât' (Tavernier) et de 'Funny games' (Hanecke) à la sauce US, film où il est question de Goldfrapp (sans l'entendre) dans lequel on entend LFO (Freak)

Salutations aniMistes



Message modifié (02-10-2006 à 01h02)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Toons 
Date:   04-10-2006 19h39

Et bien j'ai encore trouvé un film ou les inusables Classiques de Massive attack sont utilisés, j'ai nommé "Stay" un film de Marc Forster, bon c'est pas vraiment un grand film, ça se laisse regarder je dirais mais la Bo est quand même de qualité.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   28-10-2006 22h16

Je suis en train de découvrir le dernier album d'UHT et j'apprécie vivement leur clin d'oeil cinéphile à Akira Kurosawa : Dersou Ouzala, un hymne à l'homme et la nature de toute beauté...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Bibiphoque 
Date:   29-10-2006 10h45

J'ai vu la bande annonce de SCOOP : Death in vegas fait partie de la BO !
Par ailleurs, je sais pas si certains d'entre vous connaissent http://www.imdb.com
C'est une base de donnée sur le cinéma.
Vous tapez le nom d'un film, puis sur le coté vous allez dans soundtrack listing. Et vous avez réponse à toutes vos questions !

Voila voila

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   16-11-2006 01h20

Je reviens tout juste du dernier Christopher Nolan : Prestige. Un bon petit scénario d'illusioniste bien ficelé avec deux petits clins d’œil aux amateurs de bon son. Tout d’abord un petit rôle – mais décisif – de David Bowie (il joue le Tesla du courant alternatif) et… surtout la présence de Maître Tom Yorke qui pousse la chansonnette lors du générique de fin pour notre plus grand plaisir : il s’agit du titre ‘Analyse’ tiré de son dernier album solo, je crois…
Bref, une soirée bien sympa ! sauf que du coup j’ai raté Birdy Nam Nam faute d’avoir pris ma place assez tôt… snif.
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Bibiphoque 
Date:   29-11-2006 22h14

ERREUR !!!!!!
C'était bien sur Black Dalhia.........
Y a tellement de films avec scarlett qu'on s'y perd...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Lpech 
Date:   30-11-2006 01h15

le prestige:
pour le film je sais pas s il est bien
et les commentaires que j ai eu jusqu a maintenant n etaient pas tres constructif
mais il est vrai que l auteur du livre de base christopher priest est un de mes auteurs fetiches (oui je sais je dis a chaque fois ca)
j espere qu ils ont reussi a pas massacrer le truc tant par le scenario, l interpretation que la musik mais si ya yorke a la fin ca le fait deja pas mal

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   01-12-2006 23h51

Pour les fans de films d'horreur des années 60 qui aiment les petits délires plus que sympas et bien allumés sur les bords et dans les coins : écoutez
Messer Chups, c'est russe, tarantinesque... et "drôlement" référencé.
'http://www.messerchups.ru/'

Salutations aniMistes



Message modifié (02-12-2006 à 04h30)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Benmushroom 
Date:   07-12-2006 19h30

pour les bandes son barrées, j'ai l'impression qu'on a oublié Dead man de Jim Jarmush, le film aussi est bien barré...
ça compte pas vraiment mais la B.O. du documentaire Scratch et surtout le passage du film avec un extrait de live de DJ Krush, huuuuummmmm!
La B.O. de "Louise (take 2)", deux CD: le premier jazzavec steve lacy et ricardo del fra notamment, le second composé par siegfried avec erik truffaz, DJ Goo, Nya,...
Sigur ros apparaissent effectivement dans immortel, mais aussi dans vanilla sky (allez plutot voir l'original "habre los ojos" de A.amenabar),
Portishead apparait aussi dans Beauté volée de Bertolucci
Bon, y'a aussi archive et la B.O. de michel vaillant (le film est une sombre daube au passage...),
La B.O. électriphop de amores perros est tout à fait recommandable,
Sinon en ce qui concerne les B.O. les mieux assorties à l'ambiance du film, dans son intégralité, pour moi ça reste la B.O. de Ghost dog composée par RZA et la B.O., nettement plus éloignée du trip hop de In the mood for love de Wong Kar Wai.
Plus léger, on retrouve du krush dans Blade ("dig this vibe", un remix de krust et roni size), dès que d'autres me reviennent....je reviens ;-)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   14-12-2006 01h30

Je reviens du dernier Tony Scott 'Déjà vu' et je m'interrogeais sur la fort jolie chanson au moment du générique dont la voix me dit quelque chose mais bon... Impression de déjà vu, sans doute ! J'ai en fait zappé la ligne de l'artiste en question à la toute fin de la projection... Mais peut-être serez-vous plus éclairés que moi ?
Salutations aniMistes
Sinon 'Déjà vu', c'est tordu à souhait mais pas désagréable (comprenez 'plutôt efficace' ce qui est loin d'être le K de la plupart des réalisations du frère de Ridley)... Dans le genre alambiqué (à faire passer le film ci-dessus pour un épisode de Dragon ball) vous avez aussi le dernier manga de Satoshi Kon, le très réussi Paprika avec notamment une superbe parade bien barrée accompagnée d'un morceau trop court mais digne d'un Ghost in the shell...



Message modifié (14-12-2006 à 01h41)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Ilun 
Date:   15-12-2006 01h14

Air avec Virgin Suicide terrible bo et film magnifique sinon il y a C Armstrong et ses musi de films supers

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Guillekatarn 
Date:   17-12-2006 13h55

Ce n'est pas du Trip-hop mais la BO du film Solaris ( la nouvelle version) est tout simplement geniale. Il est cependant indispensable de se plonger dans l'ambiance du film pour apprecier la musique je pense



Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Benmushroom 
Date:   21-12-2006 16h05

Je viens de remettre la main sur un petit bijou de B.O. venue du froid !
Il s'agit de la musique du film "Noi albinoi" par Slowblow, le film est islandais et bien glacé, le groupe je sais pas... C'est un peu post rock, un peu jazz minimaliste, assez mélodique et parfait pour les longues journées de gris, de bise et de neige. Avis aux amateurs de Sigur ros et mum, même si à la différence des groupes cités les morceaux sont assez courts, dommage.

Mushroom once mushroom forever

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Dooms 
Date:   21-12-2006 18h04

how to kill a dead man: la chanson dure autant que le court métrage et c'et de la balle; à voir!
des mauvais films peuvent aussi avoir une bande son bien: fast and furious 3 démarre sur un pur son de dj shadow...
à ecouter: bande son du film Avalon, Michel Vaillant, requiem for a dream, le grand bleu, 187 code meurtre;
Et pour finir, Dark days, un film noir et blanc (surtout noir et hardcore) sur la vie des clochads à new york dans les années 80... Bande son originale et exclusive de DJ Shadow.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   26-12-2006 04h02

Sans s'étendre parce que le film ne le mérite pas, je signale simplement la présence de Archive '**** U' à l'ouverture du film 'Les irréductibles' (Renaud Bertrand)...
Bref, c'est pas l'info du siècle...
Salutations aniMistes
PS : c'est malin ça, ils censurent le titre !!!
F
U
C
K

U sur l'album 'Noise' (Archive)

;-)



Message modifié (26-12-2006 à 04h05)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: René 
Date:   26-12-2006 14h36

Benmushroom a écrit:

> Je viens de remettre la main sur un petit bijou de B.O. venue
> du froid!
> Il s'agit de la musique du film "Noi albinoi" par Slowblow, le
> film est islandais et bien glacé, le groupe je sais pas...
> C'est un peu post rock, un peu jazz minimaliste, assez
> mélodique et parfait pour les longues journées de gris, de bise
> et de neige. Avis aux amateurs de Sigur ros et mum, même si à
> la différence des groupes cités les morceaux sont assez courts,
> dommage.
>
> Mushroom once mushroom forever

Noi Albinoi est effectivement islandais, tout comme Slow Blow dont l'album de la BO comprend 3-4 collaborations avec l'ex chanteuse de mùm Krystyn... En fait, c'est même l'un des 2 membres de Slow Blow qui est le réalisateur du film... Si vous avez des infos sur un nouvel album, je suis preneur...

PS : L'album est sorti, comme tous les groupes islandais sur le label Bad Tast record...

René

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   29-12-2006 10h28

J'étais voir The Fountain hier. J'avais très peur en y allant. Serait-ce aussi malsain que Requiem, et donc forcément un peu inutile?
J'en suis ressorti sans trop savoir si j'étais allé voir un chef d'oeuvre ou une oeuvre bizarre complexe, tordue, qui ne veut pas dire grand chose.
Et c'est ce matin en réécoutant la B.O. du film que j'ai su.

Ce film est beau visuellement, beau auditivement, beau émotionnellement, beau mentalement, beau sensitivement.

Et la B.O. Clint Mansell et Mogwai réunis. Ca donne quelque chose de sublime. De touchant. De vivant. Tant d'émotions sont transposées à votre cerveau rien qu'en écoutant ce film.
Mille fois plus beau que la B.O. de Requiem.
Mille fois plus onirique.
Bouleversante.


Allez le voir.
Mais il se peut que vous n'aimerez pas.
Achetez la B.O.
C'est tout ce que je peux vous conseiller!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   03-01-2007 15h19

Bon Cornelius, tu m'excuseras si j'en remets une couche !
Bonne nouvelle !
Aronofsky est revenu avec une BO... Waw !... absolument bluffante. Pour 'The fountain', il a rappelé Clint Mansell et Le Kronos Quartet tandis que Mogwaï venait les rejoindre pour nous pondre une ambiance mystico-post-rock-néo-classique de toute beauté. Un film qui en agacera beaucoup tant il est ambitieux (prétentieux rectifieront certains) et sur le fond et sur la forme, qui en émerveillera d'autres. Film débat du moment, film éminemment casse-gueule à ranger parmi vos inclassables. Film qui - à mon goût - prolonge parfaitement la quête cinématographique de son auteur amorcée avec 'Pi' et 'Requiem for a dream'... Souvenez-vous d'un certain Kubrick et son '2001' qui avait agacé toute une époque pour devenir le film culte d'aujourd'hui. Ce même Kubrick qui avait l'intelligence des bandes son exceptionnelles. Une poignée de notes pour 2001, du classique lourd pour 'Orange mécanique', un simple accord pour 'Eyes wide shut' : inoubliables comme cette petite pincée d'épices qui fait toute la différence entre la bonne et la grande cuisine.
Salutations aniMistes
PS : une dernière remarque, quand Lynch pond un 'Lost highway' ou un 'Mullholland drive', tout le monde (ou presque ????? mais je ne connais pas de contre exemple) ressort de la salle avec le sentiment de n'avoir rien capté. A raison d'ailleurs vu le talent du monsieur à exploser et fondre ses récits. Mais tout l'art de ce cinéma-là réside dans le mystère qu'il suscite et l'ambiance qu'il génère. Or ce dernier est aujourd'hui qualifié de génie par ce même petit monde qui a lynché la fontaine aranofskienne... Reste à se faire une opinion par soi-même. Que l'on aime ou que l'on déteste, cela reste une vraie expérience cinéphile. C'est au spectateur de s'approprier ce genre de cinéma et non l'inverse !



Message modifié (03-01-2007 à 19h05)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Doom 
Date:   03-01-2007 16h50

désolé de relever cette petite faute mais ça me tient vraiment à coeur , le géni dont tu parles Ipzo c'est Darren Aronofsky et pas un certain Aranovsky :)

sinon The fountain je compte aller le voir dans la semaine , histoire de voir si Darren est un imposteur ou un géni , voire les deux ...

bonnes années à tous les écouteurs de bon son , les amateurs de bon ciné et à toute l'équipe de trip hop.net , continuez comme ça c'est nikel

bonne année les gens !!!!!!!!!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Toons 
Date:   03-01-2007 17h54

Ouais moi j'ai vu que des mauvaises critiques sur ce film, et c'est vrai que la bande annonce m'a pas scotché non plus. Donc je vais quand même allé le voir pour savoir ce que ça donne. Les critiques carressent beaucoup dans le sens du poil ces temps-ci, un film de Darren Aronofsky ça doit surement en déranger beaucoup. Et même dans les critiques négatives que j'ai lu, souvent il le critiquait pour justement des choses que j'apprécie dans un film... donc vais aller voir ça.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   03-01-2007 19h13

Doom, le mal est réparé ! (j'ai trop joué aux échecs dans ma jeunesse... les -rov, -pov on en bouffait à toutes les sauces) ;-)
Attention, je ne suis pas à genoux devant ce film que j'aime vraiment sans pour le moins le trouver parfait. Et loin s'en faut ! Sans doute même devrais-je le revoir d'ici à quelques temps pour affiner mon opinion. Je tenais juste à défendre ce qui est une oeuvre à part entière et très personnelle. Un fait très rare (mais pas inexistant !) dans le paysage audiovisuel mondial.
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   03-01-2007 23h23

Oui, oui, oui et reoui.
Ce qui fera que vous aimerez ou pas The Fountain, c'est exactement ce qui fera que d'autres n'aimeront pas ou aimeront ce film.

Tout dépend de votre état d'esprit!

Mais la B.O., certains la trouveront à chier, moi je la trouve bouleversante. Je peux vous dire que Death is a road to Awe, en voiture, le son à fond, c'est grandiosement grandiloquent! :)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Toons 
Date:   04-01-2007 02h03

Bon je suis allez voir le film ce soir. J'ai pas trouvé ça exceptionnel, bien déçu par rapport au deux premiers Aronofsky. Le message du film est sublime mais au niveau réalisation et scénario c'est un peu fouillis. Comparé ça avec 2001, ou du Lynch c'est allez un peu loin quand même. Mais c'est vrai que c'est une réussite visuelle (trop de numérique quand même je trouve), sonore, et émotionnelle. N'empeche qu'on capte pas toujours tout ce qui se passe dans cette histoire. Alors Effectivement la BO est fantastique et je me suis dit en sortant du film que c'est surtout grâce a ça que le film touche a son but. Même si par moment je trouvais ça franchement Culcul, la fin du film m'a littéralement scotché, sans vraiment trop savoir quoi penser du film que je venais de voir aussi. C'est bizarre j'ai beau trouvé que c'est un film raté dans sa réalisation, je suis obligé de dire que j'ai aimé ce film parcequ'il m'a vraiment ému par moment. Chacun aura son avis sur le film, mais il fera pas l'unanimité comme Requiem For A dream ça c'est sur.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   04-01-2007 11h10

Je n'ai pas aimé, mais pas aimé du tout Requiem, qui est vraiment une mauvaise adaptation de Last Exit To Brooklyn et j'ai plusieurs amis qui te diront pareil... :p

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   15-01-2007 01h34

Soirée 'Apocalipto'... Plein de défauts mais on ne s'ennuie pas. Quant à la B.O. eh bien non rien à voir avec le trip-hop, mais rien du tout. Ce qui n'est pas le cas de l'une des bandes-annonce qui précédait le Gibson crû 2006 : 'Cashback' d'un certain Sean Ellis (premier film) pour le moins intriguant (sortie le 17/01 prochain : jetez un oeil à la bande-annonce* entre Clerks et Donnie Darko) dans lequel m'est apparu le magnifique titre 'Inside' tiré de 'Something wrong' (Bang gang) à découvrir en urgence pour ceux qui aiment les jolies voix féminines et qui ne connaîtraient pas encore. J'avoue que pour une fois l'identification a été facile. Si vous saviez comme c'est re-po-sant ! Ca évite de se coucher avec ce pu... de titre sur le bout de la langue qui vous pourrit votre nuit.
Salutations aniMistes
* 'http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18717190&cfilm=112209.html'
Si le concept tient la longueur alors c'est du tout bon... :-)



Message modifié (15-01-2007 à 14h47)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   15-01-2007 08h52

http://www.myspace.com/cashbacklefilm

Cashback, je l'ai dans le collimateur, il m'intrigue, mais il me fait peur.
Pourquoi? Parce qu'on l'annonce comme culte. Alors je ne sais pas, j'irai le voir. Mais bon.
Et sinon, Ipzo, c'est le 17 janvier 2007 qu'il sort ;)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   15-01-2007 14h57

Décidément, je vais finir à la casse... Le mal est corrigé.
Concernant Cashback, le passage de court à long métrage m'inquiète aussi, scénaristiquement parlant. Mais l'idée me paraît si jolie que le film est très bien placé pour les attentes 2007. Je regrette preque de ne pas l'avoir carrément découverte au cinéma.
Sinon quelqu'un sait s'il existe un moyen de voir le court-métrage original ?
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   15-01-2007 16h28

Attendre le DVD pas normal, mais la version collector director's cut very gold classique? :D

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   15-01-2007 18h45

Pour Cashback, j'ai finalement une piste mais on verra bien.
Sinon je tenais à annoncer la tenue du festival Télérama entre le 17 et le 23 janvier prochain. Sélection 15 films de 2006 (art et essai) pour 3 euros la séance pour toute personne munie d'un pass découpable dans la dîte revue. L'occasion de rappeler combien Little miss sunshine est réussi. Je reparle ici de ce road-movie indépendant parce qu'il a réussi à me faire découvrir un artiste : DeVotchKa et son album 'How it ends'. Un américain qui donne dans une pop-folk très bien fichue tout en multipliant les clins d'oeil. Ce genre commence à connaître le succès (pourtant improbable outre-atlantique) avec Beirut et son excellent 'The gulag orkestar' (nectar très balkanique digne du Bregovic des mariages et des enterrements)... grâce à internet notamment !
Salutations aniMistes



Message modifié (15-01-2007 à 18h48)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Zépé 
Date:   18-01-2007 22h37

je viens de svoir cashback...j'ai tousser pdt toute la séance mais mis a part ca c'était bien marrant^^
le film et le trip hop, mouais, ia pas de trip hop ds le film deja ^^
sinon le film est bien bien bien marrant a certain moment....
j'ai pas vu le courtajemé donc je peux pas trp parler si ce n'est qu'il est bien fait, on s'ennui pas!
une tuerie!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   19-01-2007 00h42

J'ai fini par dénicher le courtajemé mais j'attends d'avoir vu le film pour le mater. Histoire de préserver la surprise. Déjà que la plupart de la critique l'a lynché proprement... ;-(
En attendant j'ai entamé la sélection Télérama... avec un certain bonheur ce soir grâce à 'Dans Paris' De Christophe Honoré. Inégal... faute à certains dialogues ampoulés et surjoués mais dense cinématographiquement parlant. Guy Marchand y incarne un père vraiment touchant et les petits clins d'oeil, les petites trouvailles de mise en scène se bousculent. A voir éveillé ! J'ajouterai que la bande son est à la hauteur de la mise en scène : notamment quelques passages de jazz assez évocateurs ou Romain Duris qui chante du Kim Wilde ('Cambodia'), un spectacle qui vaut son pesant de cahouètes...
Salutations aniMistes



Message modifié (19-01-2007 à 00h56)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   22-03-2007 03h41

Thom Yorke comme standard rebelle en 2027, dans un monde devenu stérile. C'est la vision de Alfonso Cuaron dans 'Les fils de l'homme' : du vrai bon cinéma d'anticipation (d'après P.D. James) avec une dernière demi-heure, à l'intérieur d'un camp de réfugiés, caméra sur l'épaule qui dépote.
Salutations aniMistes



Message modifié (22-03-2007 à 03h44)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Tibert 
Date:   26-03-2007 20h02

juste pour la saveur de la pastèque, c'est un des meilleurs films classé -18 que je n'ai jamais vu... c'est très poétique, et la scène de la pastèque, est ... géante !!!!
ceci dit, je ne me souviens plus très bien de la BO... (hum hum... vous ne direz rien ?)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   27-03-2007 03h13

:-) Pour le coup... Enchanté de rencontrer un amateur de cette cucurbitacée rafraichissante en forme d'objet cinéphilique culte (que l'on aime ou pas). Pour la B.O., il doit y avoir 3 phrases de dialogue à tout casser... J'exagère à peine ! même s'il ne faut pas occulter les passages de comédie misciale si diablement kitsch... lesquels - s'ils nous font effectivement voyager dans le temps - n'ont strictement rien à voir avec notre trip-hop bien-aimé. Même de très loin.
En tout cas, ça fait paisir !
Salutations aniMistes
Sauf erreur, il me semble que le film n'est interdit qu'aux moins de 16 ans, sans quoi il n'aurait pu être distribué dans un réseau de salles traditionnelles. Discutable sans aucun doute, mais préférable sans quoi nous aurions dû nous en priver...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   28-03-2007 23h42

Tiens, je suis en train d'écouter Jay-Jay Johanson, Whiskey, son premier opus. Et kétipa que j'entends pas, Michael Nyman en sample derrière la piste I'm older now... Pour le film référence je suis certain que c'est un film du très esthétique Peter Greenaway mais pour le titre exact, c'est déjà moins clair. 'Meurtre dans un jardin anglais' je dirais...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   01-07-2007 23h42

Une paye que je n'avais déniché de petite OST digne de ce nom...
Une fois n'est pas coutume, le manga est à l'honneur. L'étrange Paprika (Satoshi Kon) et sa BO très électro (Hirasawa Susumu sauf erreur) avec un passage vraiment décalé en forme de monstrueuse parade (écoutez la version instrumentale... elle vaut le détour) qui habite ce film fanfare.
Salutations aniMistes



Message modifié (01-07-2007 à 23h49)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Jojox 
Date:   04-07-2007 22h26

Oh mon dieu !
Un grand oubli , un tres grand meme !! Vous me decevez bcp chers Trip-hop.netiens

Pour moi la meilleure BO est francaise .

Sans égal .

Emilie Simon : BO de La Marche de l'Empereur .


Musicalement c'est frais ! ( comme le film :) )

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Cornelius 
Date:   05-07-2007 16h45

Sinon, rien à voir avec le Trip-hop, mais ma B.O. du moment, et ça fait déjà un sacré moment que c'est celle du moment, c'est Goblin qui l'a faite!

Suspiria est un film magistral, maitrisé de bout en bout par un Argento qui prouve comme 1+1 font 2 que la mise en scène est la chose la plus importante dans un film! Et cette B.O., un régal, un plaisir, elle prend tout son sens en image mais peut se savourer seule sans problème!

A consommer sans modération!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Taxila 
Date:   06-07-2007 10h49

Perso, j'aime quand les films me font découvrir des artistes (Cliff Martinez avec sa magnifique BO du magnifique Solaris), mais aussi quand des films me font redécouvrir des classiques du genre: Mysteries de Beth Gibbons dans Les poupées russes de C. Klapisch ; ou encore Risingson de Massive Attack dans Abre los ojos de A. Amenabar.

A cela s'ajoute évidemment tous ceux qui ont été largement cités ici (Requiem, P. Glass, E. Simon, Tran Anh Hung, Fight Club, ...)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Artmel 
Date:   07-07-2007 10h43

Je pense à la B.O du film Stay avec Erwan Mc Gregor et Naomi Watts!!

Il y a du massive mais la B.O est glauque et prenante !!

A conseiller^^

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   10-07-2007 01h22

Radiohead une fois encore à l'honneur ! mais cette fois-ci au pays du soleil levant. Eh oui, encore un manga... ergo Proxy (23 épisodes pour un anime étrangement construit (chaotique en qualque sorte), bonne réalisation et surtout digne d'intérêt) avec son très beau générique d'ouverture rythmé par 'Paranoid Android' (OK Computer)... :-)
Avis aux amateurs.
Salutations aniMistes



Message modifié (10-07-2007 à 11h10)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Sam in a perfect world 
Date:   26-07-2007 13h03

Personnellement, je trouve ca vraiment dommage que le trip-hop ne se diffuse qu'au cinéma ou dans les reportages d'émissions du style " combien ca coute ?" ou " sans aucun doute" ...
je dois veiller tres tard pour apercevoir un clip de shadow ou de portishead ... ( les plus connus quoi )
le trip-hop est une musique vraiment fascinante , elle n'a pas pris une ride , meme quans j'ecoute les premiers album de massive .. j'ai l'étranges impression qu'ils ont était fait juste hier.

"Just a matter of time"

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   26-07-2007 23h26

Petit détour par le petit écran. Chez un ami ce soir, avec en fond Les experts, j'ai reconnu l'excellent The look up de Hint (Portakabin fever). Argh... Et je peux vous assurer qu'il est revenu de loin ce titre ;-)
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Zareus 
Date:   27-07-2007 19h50

ouais C vrai j'avais déjà signalé que dans les Experts lorsqu'ils font leurs analyses en labo ils mettent tjrs du pur son

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   01-08-2007 02h25

Il se prénomme Hku (haïku) et vient de nous sortir 'Soukha', un album au croisement du jazz et du trip-hop. Près du coeur de cette album : 'La fourmi' qui nous jongle une valse entêtante, celle du petit cirque monstrueux de David Lynch et de sa plus célèbre "créature"... Elephant man.
Salutations aniMistes
PS : l'album en question, très personnel, est à recommander chaudement. La promesse d'un grand artiste...



Message modifié (01-08-2007 à 02h31)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   07-08-2007 17h54

Pour celles et ceux qui aiment Clint Mansell :
http://www.hbovoyeur.com/
un petit côté fenêtre sur cour ;-)
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   16-08-2007 23h00

La très belle surprise de l'été nous vient du cinéma français. Céline Sciamma a dégoté Para One pour nous composer une Bande originale envoûtante sans être envahissante afin de nous plonger dans les troubles sinueux des premiers émois de notre adolescence. Mais ça ressemble à quoi ? A du Boards of Canada !
Pour le reste la photographie flirte avec l'esthétique du cinéma asiatique et le désir adolescent n'aura que très rarement été aussi bien montré, sensible mais sans tabou, troublant à l'image de ses héroïnes.
http://www.myspace.com/pieuvres
Salutations aniMistes
PS : après le film vous ne regarderez plus les plafonds de la même façon ;-)



Message modifié (16-08-2007 à 23h11)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   21-08-2007 02h20

Une petite B.O. assez planante : 'Moi, toi et tous les autres' (Miranda July) que vous trouverez peut-être sous le nom : 'Me and you and everyone we know'... une électro douce qui rythme le film en délicatesse. Film qui d'ailleurs pourrait bien plaire aux amateurs de Little Miss Sunshine. Les personnages sont certainement plus décalés et on y trouve quelques trouvailles (le poisson rouge, le popo ping-pong, les pieds...) qui ne manqueront pas de vous faire passer un très bon moment.
Salutations aniMistes
PS :
))<>((

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   06-09-2007 03h35

Le film danois 'After the wedding' (Susanne Bier) s'ouvre et se ferme sur Untitled 1 de ( ) Sigùr Ros et ça vous colle une de ces émotions. Profond et désespérant...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Hanif 
Date:   08-09-2007 03h01

pour participer a ce sujet, nous sommes de gros consommateurs de BO, il en existe des genres tellement différents que l'on ne sais plus quoi conseiller vraiment. Moi je kiff le générique de fin de phone game "le remix de six days feat mos def" de Dj Shadow, il me file trop la pèche. vergin suiside (excellente BO). notre petite starlette montpellieraine Emilie Simon avec la marche de l'empereur. mon chat lui a trop bloqué sur la BO de Spy Game qui est oufffffffffff, elle est trop belle. a savoir, ca reste quand meme une BO US, l'avantage aux etats unis, c'est qu'ils n'hesitent pas a mettre le paquet contrairement a nous européens en ce qui concerne les OST.
Ah oui, il y a aussi, Jarhead, lord of war, syriana, le nouveau monde, le dernier roi d'ecosse (c'est loin d'etre du trip pop mais c'est super chaleureux comme BO), les poupée russes, etc

Au fait, blue fondation, tu connais ? Si c'est le cas, tu peux me filer des noms de groupes qui s'y rapprochent ?
;-)
Merki,
hanif'



Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   16-10-2007 01h15

Le documentaire Earth (un jour sur terre) vous offrira quelques morceaux connus : 'Recurring' de Bonobo, 'Alone in Tokyo' de Air et du Amon Tobin. Les images sont belles... mais le commentaire très plat gâche beaucoup notre plaisir. De la musique, juste de la musique (à la Microcosmos) aurait amplement suffi. Au final resteront de belles images mais sans originalité.
Salutations aniMistes



Message modifié (16-10-2007 01h15)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Fëanáro 
Date:   17-10-2007 22h06

Moi j'ai envie de dire Aphex Twin dans la B.O. de PI
C'est un peu plus drum mais ça déchire tout autant...
D'ailleurs c'est un film que je vous conseille ^^

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Untoss 
Date:   17-10-2007 23h30

99 F il y a du CoCoRosie et du Goldfrapp....

Goldfrapp a également composé la BO de "My summer of love"....



Message modifié (17-10-2007 23h32)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-10-2007 00h47

Untoss,
comme toi, j'avais remarqué la présence de CocoRosie au générique de 99 f mais... incapable de dire à quel moment elle est passée ^^
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Dusty_nova 
Date:   18-10-2007 12h46

Auteur: BeeNny
Date: 07-07-2006 12h23

Pour la BO, il y'a aussi "Man with a movie camera" qui est d'abord un album génial pour moi qui n'a pas encore vu le film, en revanche toute les personnes avec qui j'ai parlé lors de mes rencontres musicales et qui l'ont sont d'accord sur le fait que c la BO ultime. (y'a déjà eu untopic là dessus)


+1!

sublime, pour les avoir vu en live a Reims avec le film projeté dans un cirque d'hiver...

ça c'est des Musicos.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   04-11-2007 01h00

Bon, ce soir ce n'est pas du tout du trip-hop mais juste une remarque coup de coeur puisque Philip Glass (qui semble avoir pris le pas sur Michael Nyman) se retrouve à l'affiche Du rêve de Cassandre (le dernier Woody Allen qui hélas manque de répartie) et du documentaire Les animaux amoureux. Après le goût de la vie et L'illusioniste, cet artiste-phare de la musique répétitive est un peu le compositeur en vogue...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   16-11-2007 03h59

Toujours à l'affût, je vous ai trouvé ce soir Brisa Roché et son titre Billionaire (de l'album The chase) à la fin de Faut que ça danse ! de Noémie Lvovsky. Le film sympathique mais dispensable avec des acteurs - Valéria Bruni-Tedeschi et Jean-Pierre Mariel - magnifiques pour une mise en scène poussive malgré quelques très jolis moments.
Salutations aniMistes



Message modifié (18-11-2007 17h52)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   31-01-2008 18h05

Morne temps pour le trip-hop et le ciné ^^
Signalons la démo cinéphile proposé par mr Ogz sur ce forume avec un coup de coeur particulier au traitement du Soleil vert (film ô combien aimé)...
http://rapidshare.com/files/82712917/MrOgz.Demo.rar.html
(si le lien est toujours valide)
http://www.myspace.com/gmcart
Bien sympa tout ça...

Salutations aniMistes
PS : pour ceux qui auraient reconnus... quels sont les autres films utilisés sur la démo ?



Message modifié (31-01-2008 18h07)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Moggy 
Date:   31-01-2008 19h21

pas eu le courage de tout lire, juste pour dire, mais ça a peut être été déjà cité, les sublimes bo de ocean's 11,12 et 13génialissimes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Wthar6 
Date:   01-02-2008 13h22

hello
Effectivement on ne peut que le recommander, il est vraiment terrible cet album!
Vous pouvez le télécharger ici : http://www.hku.fr/download.html et c'est vous qui fixez le prix !

Quelques chroniques :
http://www.trip-hop.net/album-1473-hku-soukha-hku.html
http://www.freezeec.com/index.php?page=article.php&id=244
http://www.dmute.net/chronique-album-22960_-_Hku_-_Soukha.html

Et vous pouvez lire une interview d'Hku ici : http://www.freezeec.com/index.php?page=interview/hku.php

IpzolaniMot a écrit:

> Il se prénomme Hku (haïku) et vient de nous sortir 'Soukha', un
> album au croisement du jazz et du trip-hop. Près du coeur de
> cette album : 'La fourmi' qui nous jongle une valse entêtante,
> celle du petit cirque monstrueux de David Lynch et de sa plus
> célèbre "créature"... Elephant man.
> Salutations aniMistes
> PS : l'album en question, très personnel, est à recommander
> chaudement. La promesse d'un grand artiste...
>

>
> Message modifié (01-08-2007 à 02h31)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Mister ogz 
Date:   11-02-2008 19h17

content que sa t plu..... pour les samples de film je vai t'aider

big brother c l adaptation cinematographique de 1984

galaxie c tiré d'un vinyl belge et non d'un film

mickael myers c tiré de la relecture de hallowen fait par rob zombie

zombie in my fridge.... alors pour celui la il y a the thing de carpenter, shawn of the dead et a tombeau ouvert de scorcese

soleil vert c soleil vert

individuel c tiré de gost in the shell lelong metrage qui s apel le rieur

voila j'espere que sa t'aider

peace mister ogz

IpzolaniMot a écrit:

> Morne temps pour le trip-hop et le ciné ^^
> Signalons la démo cinéphile proposé par mr Ogz sur ce forume
> avec un coup de coeur particulier au traitement du Soleil vert
> (film ô combien aimé)...
> http://rapidshare.com/files/82712917/MrOgz.Demo.rar.html
> (si le lien est toujours valide)
> http://www.myspace.com/gmcart
> Bien sympa tout ça...
>
> Salutations aniMistes
> PS : pour ceux qui auraient reconnus... quels sont les autres
> films utilisés sur la démo ?
>

>
> Message modifié (31-01-2008 18h07)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   11-02-2008 22h40

En effet... beaucoup de titres familiers mais incapables de mettre un nom dessus...
Excepté le Rob Zombie, tous ces films et autres animés sont passés sous mes pupilles ^^
et ma foi ! C'est votre choix et c'est le bon !
Nuitalement aniMiste

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Keneda999 
Date:   11-02-2008 23h36

Dj shadow avec son "Stem" sur 187 code meurtre sublime ^^, euhh si je peux me permetre aussi , ya beaucoup de morceau Trip hop dans la japanimation , tel que L'OST de samurai champloo avec des morceau de Fat jon , et Force of nature simplement divin , que je vous conseil bien evidament.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   13-02-2008 00h16

C'est vrai que Samuraï Champloo est très sympa dans le genre...
Sinon j'ai intercepté la B.O. de La question humaine composée par Syd Matters... le thème pricipal est magnifique et badant comme du Radiohead...
Salutations aniMistes



Message modifié (13-02-2008 00h18)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   22-02-2008 22h49

Je rentre du dernier Klapisch qui a toujours aussi bon goût dans ses références musicales avec dans le crû 2008 : Satie et sa first gnossienne (pas très originale mais c'est toujours aussi beau) et surtout monsieur Tailor (Charlotte Savary) en guest et son Seize the day (Que sera)...
Sinon je ne recommande pas vraiment le film qui a le goût du too much : trop de stars, des personnages creux et dispensables qui nous font regretter le temps et la mélancolie des jeunes en péril...
Voili-voilà
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Dj Kath 
Date:   23-02-2008 11h23

Roads by Portishead in So Fucking What S.F.W.

have a great week-end!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-06-2008 02h52

Dites-moi : je suis en train d'élaborer un blind test cinema et je recherche des idées (ma liste commence être fournie) avec des phrases de films, des emprunts au cinéma...
Vous auriez des idées ?
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Chastao 
Date:   18-06-2008 15h12

Je peux te recommander

BLUE SKY BLACK DEATH - Late night cinema

chastao

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-06-2008 23h36

Je m'en vais écouter ça.
j'ai d'ailleurs trouvé ce lien sur cet album...
http://en.wikipedia.org/wiki/Late_Night_Cinema
Salutations aniMistes
PS : pas le post le plus pertinent... je pensais qu'il donnait les titres de référérence ^^ Bref, je ferais mieux d'écouter avant de poster ans le vide.



Message modifié (18-06-2008 23h40)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   24-06-2008 18h48

Arg !!! je reviens à la charge : ce Blue sky Black death est une mine d'or... De l'abstrakt hip-hop comme on en entend très rarement.
Alors, pour l'instant, j'ai repéré :
- Ghost among men (Il était une fois dans l'ouest mixé avec Rob Dougan alias Matrix... une merveille un brin jazzie)
- A private death qui invite Yann Tiersen et sa rue des cascades (entendue au générique de fin de La vie rêvée des anges)
...
ceux ou celles qui auraient écouté l'album : auriez-vous d'autres éclair(age)s quant aux BO intégrées ? Et il y en a long...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   28-06-2008 13h22

La période est faste, semble---il. Ce n'est certes pas du trip-hop, mais je tiens à signaler le passionnant Valse avec Bachir (Ari Folman) film d'animation israélien construit comme une psychanalyse autour des évènements qui ont eu lieu au Liban en 1982 : massacres de Sabra et Chatilla. Du point de vue du film de guerre, il synthétise musicalement (bien) les 2 grands genres de films de guerre (à savoir le côté pop d'Apocalypse now et le côté lyrique de La ligne rouge) ; l'image est proche d'un Scanner darkly (l'animé parano inspiré de Philip K Dick)... quant à la BO, elle est compposée de tubes du début des années 80 et d'une musique originale (et néoclassique) composée par Max Richter (dont il m'a semblé reconnaître le thème du magnifique Memoryhouse)
Un film véritablement formidable...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   30-06-2008 01h51

Fête du cinéma
Kaada a réalisé la BO du film norvègien 'La nouvelle vie de Monsieur Horten'
L'ouverture est d'ailleurs très belle avec un défilé de rails et de tunnels sous la neige...
Pour ceux qui ne connaitraient pas Kaada, le monsieur a collaboré avec Maître Mike Patton (excusez du peu)
Salutations animistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Youbaba 
Date:   01-07-2008 22h59

Bonjour,

Je propose en plus :

- the trunk scene dans la BO de 'Out of sight' de david Holmes
- La BO de Traffic de Cliff Martinez (cité un peu plus haut)

et voilà...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-08-2008 18h03

Eh bien... pour ceux qui aiment Clint Mansell (alias le matheux Pi, le bad-tripant Requiem for a dream et le mystique The fountain) vous aurez la curiosité d'écouter celle de Doom (oui, l'adaptation du jeu vidéo qui pour le genre reste raisonnable) du même bonhomme avec son petit côté pompier. Sisi...
Il en a d'ailleurs fait d'autres mais je n'ai pas vu les films en question...
Salutations aniMistes



Message modifié (18-08-2008 18h04)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: MeyzO 
Date:   18-08-2008 18h25

yep,

dans les films du meme genre, "28 jours/semaines plus tard", BO de John Murphy qui vous fait perdre tout espoir de survivre...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   22-08-2008 03h52

Mince ! Je viens de tomber sur une curiosité du net...
Pour ceux qui connaîtraient Pink Floyd (Dark side of the moon) et Le magicien d'Oz (Flemming - 1939) je viens de trouver sur le net un débat étrange... Pour comprendre : il faut caler le film et le CD en même temps (ou télécharger le fichier sur emule : trouvable en tapant Dark Side of the Moon Synchronized to Wizard of Oz) et observer l'abondance de coïncidences.
Quelqu'un qui en parle plutôt bien :
http://vincefort.spaces.live.com/blog/cns!A41DF922170E1005!207.entry
et la liste de toutes les coïncidences en question :
http://members.cox.net/stegokitty/dsotr_pages/definitive_list.htm

Par moment on sourit mais à d'autres moments... c'est bluffant !
Amitiés aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   09-10-2008 00h02

Les temps sont durs pour les bonnes OST ou pour les petits clins d'oeil sympas.
C'est la télé qui ce soir me conduit sur ce post. Un ami chez qui je mangeais a laissé la TV allumée et qu'entends-je ? Cinematic orchestra en introduction prégénérique de Grey's anatomy. Plus précisément To build a home sur Ma fleur, leur dernier bijou.
Passé l'intro, on a zappé mais bon, ça fait plaisir quand même ^^
Amitiés aniMistes



Message modifié (09-10-2008 00h03)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   19-10-2008 21h30

Je viens de voir Julia (le dernier film d'Eric Zonca (le gars qui nous avait réalisé l'extraordinaire : La vie rêvée des anges)... Son film se passe entre les Etats-Unis et le Mexique et on y entend : Calexico (l'excellent mariachi de Tres avisos) et Barry Andamson (The vibes ain't nothin' but the vibes)
Amitiés aniMistes



Message modifié (19-10-2008 22h50)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   02-12-2008 16h39

La quête se poursuite mais c'est le tour d'une bande-annonce...
http://www.youtube.com/watch?v=JBT74qgJe1M
ca nous parle de flamands roses, c'est produit par Disney :-§ ... avec - ceux qui connaissent l'auront capté direct ^^ - To build a home le titre qui ouvre Ma fleur des Cinematic orchestra... en espérant qu'ils figurent bien dans le film auquel cas ils gagneront en notoriété populaire... ce qui serait très mérité !!! depuis le temps qu'ils nous réjouissent les oreilles.
Salutations aniMistes
PS : j'ai vu la bande-annonce avant la projection de Two lovers (James Gray) qui est un petit bijou de classicisme et une vraie-vraie belle romance.



Message modifié (02-12-2008 16h43)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Turntablism 
Date:   10-12-2008 11h32

Pas trés TRIP HOP mais on retrouve Mirwaïs dans Snatch aussi .

cf. Scène Lapin vs. Chien pour savoir qui aura la caravane.

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: -Mo- 
Date:   10-12-2008 16h02

bonjour tous,
je ne sais pas si ça été cité ... et si on peut qualifier ça de trip-hop ... toujours est-il que la b.o. de Philadelphia est magnifique. Avec Notamment le morceau du même titre de Neil Young qui me prends aux trippes à chaques fois ...

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   23-12-2008 23h24

Archive nous chante le générique de Secret défense... que je n'ai pas vu mais comme j'ai trouvé l'info sur... trip-hop.net ^^ je tenais à la partager !
Noëlement aniMiste

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   13-01-2009 01h18

J'ai entendu Radiohead cet après-midi. 15 step de In rainbow son magnifique dernier album...
Mais au générique de quel film ?
...
Twilight (!?!) regardable (mais sans plus... d'un autre côté je n'ai pas lu les bouquins et la tension sexuelle non consommée à la puritaine (sauce US) n'est pas trop mon truc, non plus)
...
N'empêche que le Radiohead, ça lui fait un jolie tremplin au près d'un public qui ne le connait pas forcément ! Sisi... c'est possible :-§
Salutations aniMistes



Message modifié (13-01-2009 01h22)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   19-01-2009 02h06

Si le cinéma de Danny Boyle fait débat (perso je ne suis pas fan du tout si ce n'est l'excellent 28 jours plus tard) ses bandes-sons sont toujours léchées. Pour avoir vu son dernier dans d'excellentes conditions sonores, Slumdog millionaire ne déroge pas à la règle !
La musique de Rahman fait son effet et sonne le diapason du film... qui sans être parfait (et loin de là) se laisse regarder avec un certain plaisir qu'il serait dommage de bouder.
A noter Paper Planes (ce qui je crois est un remix d'un titre de Diplo)
(l'original doit être ici : http://www.myspace.com/diplo)avec ses sons de coups de feu et de tiroir caisse + choeurs... EXCELLENT !
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   11-02-2009 15h18

Un homme connu crédité de la musique de Espion(s) : Clif Martinez (le mec de Solaris ^^)
identifiable dès l'ouverture du film mais... assez peu présent en fait ! et c'est dommage. A noter que le film a bonne presse mais que - personnellement - je trouve le scénario très "français", donc très faiblard... compensé par d'excellents interprètes et une mise en scène sobre mais efficace. Pas passionnant donc !
Salutations aniMistes



Message modifié (12-02-2009 00h22)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Audio 
Date:   11-02-2009 19h20

<<
Je citerai bêtement Massive attaque, excellent sur Danny the Dog, avec un coup de coeur particulier sur la piste 16 de l'ost : "Montage" et ce riff tout simple mais magnifique
>>

Aah, je ne suis plus seul à ADOREEEEER "Montage" ! Elle est enoooorme.
Mais juste beaucoup trop courte :'( :'(


Sinon, en BO, c'est que le Trip Hop en regorge :
MA - Danny The Dog
Archive - Michel Vaillant
Emilie Simon - La Marche de l'Empereur
Air - Virgin Suicide
Anja Garbarek - Angel-A

Aussi en autre genre
Mogwai - Zidane

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   26-03-2009 23h23

Le saviez-vous ? Le thème musical de la série Dr House a été composé par... Massive Attack !
Salutations aniMistes



Message modifié (16-05-2009 01h19)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   02-04-2009 15h56

Again et Archive sont au menu du dernier film de Téchiné : La fille du RER... très bon film par ailleurs !
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   14-05-2009 23h43

Séance cinéma du jour : Good morning England
A recommander vivent car c'est franchement drôle et ce, tout du long.
Le tout nous parle de rock et de radio pirate... quel rapport avec le trip-hop ? Eh bien, le générique fait défiler des pochettes d'artistes connus en hommage à cette résistance à la culture en place. Vous ne serez pas supris si on y croise Björk et Massive attack... et peut-être d'autres encore mais ça va super vite ^^
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Ðae 
Date:   21-05-2009 04h01

Je plussoie IpzolaniMot !

J'ai moi même vu Good Morning England hier. Un film assez entraînant et comme ils le disent eux même : Un film dont on sort heureux, ca en donnerait presque envie de se monter une radio pirate dans un coin de sa cave (^o^)

J'avais vu Massive Attack, par contre je suis passé à côté de Bjork, les pochettes d'album défilant tellement vite.

Ceci dit, même si ce n'est pas du Trip-Hop mais du Rock, c'est quand une bande son qui a de la gueule !

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   24-05-2009 01h54

Un post inutile pour dire que ce post a finalement dépassé les 20000 lectures...
:-)
!!! Fiesta aniMiste !!!

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   21-09-2009 20h05

Je recommande vivement le film d'Audiard : Un prophète dont la BO et l'usage de la musique sont très habiles.
Sinon je suis sur la série Nip Tuck dans laquelle on entend :
Episode 1 : Bebel Gilberto - Lonely (Tanto tempo) & Nortec collective - Panoptica (Tijuana Sessions Vol. 03)
Episode 2 : Telepopmusic - Genetic world (Genetic World) & Smooth - Walking on space (Smooth)
Episode 6 : Koop - Baby (Waltz for Koop) & Shirley Bassey - Where do I begin

Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   16-11-2009 23h59

Les temps sont durs et les vaches maigres, heureusement Cliff Martinez réalise la B.O. de : A l'origine (Xavier Giannoli) un des meilleurs films français de l'année (un très bon film tout court d'ailleurs) dans la lignée de L'adversaire... et la B.O. + le jeu des acteurs contribuent à donner beaucoup de force à l'ensemble.
Salutations aniMistes



Message modifié (17-11-2009 14h59)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: TanTylash 
Date:   20-11-2009 14h23

Je survole ce topic très intéressant et pas de trace de la BO de Fight Club des Dust Brothers ?
Elle trone pourtant assez haut chez moi au panthéon des BO, et dans la catégorie trip-hop..



Message modifié (25-11-2009 16h12)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   01-12-2009 04h29

... j'ai vu Bienvenue à Zombieland ce soir et je salue le délire (ça fait plaisir à voir) et la qualité de la bande son au passage même si elle ne nous intéresse pas ici directement car j'ai aussi vu l'épisode 2 de Twilight (bonjour le mélange des genres) et autant ce deuxième épisode est faible autant la BO est soignée. Mieux même : force est de reconnaître qu'elle dépasse toutes nos espérances (comme pour le premier épisode d'ailleurs) en rassemblant notamment : The killer, Muse, Editors, Grizzly bear, Lykke li (Possibility - très jolie petite chanson)... ce qui est déjà pas mal ETTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT... un titre original de Thom Yorke (!!!)
je vous passe la scène mais le titre est chouette
http://video.google.fr/videosearch?hl=fr&client=firefox-a&channel=s&rls=org.mozilla:fr:official&hs=LXe&q=thom%20yorke%20twilight&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=iv#hl=fr&client=firefox-a&channel=s&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial&hs=LXe&q=thom+yorke+twilight&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=iv&qvid=thom+yorke+twilight&vid=4591969489567198821
... bon ça vous donnerait presque envie de voir le film ! Mais non résistez et offrez-vous un petit Zombieland ou un plus sérieux A l'origine...
Salutations aniMistes



Message modifié (01-12-2009 04h56)

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Keneda 
Date:   06-12-2009 21h52

Salut ici
Bravo Ipzolanimot pour la longevité de ton topic , c'est un bon sujet c'est donc normal ^^
Je suis ce post avec interet je vais essayer de mettre moi aussi les BO que j 'ai apprecié .
Strange days ( skunk anansie , tricky , deep forest ...)
Donnie darko ( BO composéé par michael andrews avec notament le morceau si connu , mad world ) film magnifique au passage .
Dans un univers proche du trip -hop :
Chroniques des morts vivants de georges romero avec le morceau de The captains intangible - any other way
'http://www.youtube.com/watch?v=Gobe8XBya60'
La BO de Tueurs nés que je trouve enorme avec des titres tres planant et melancolique (nine inch nails , cowboy junkies etc )
'http://www.deezer.com/fr/#music/diverse-artister/natural-born-killers-109421'
et pour finir une Bo que j 'aime , deja citéé plus haut , celle de Trainspotting
'http://www.youtube.com/watch?v=QYEC4TZsy-Y'



Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   17-12-2009 01h05

Je rentre de La route (John Hilcoat)
une histoire vraiment intéressante qui flirte avec quelques tabous mais une déception quand même à cause de cette fichue... grrrrr... comprendra qui a vu.
A signaler du coup la présence de Nick Cave pour la bande originale. Ca fait toujours plaisir de le croiser celui-là...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Artistes Trip hop et cinéma
Auteur: Kamikal girl 
Date:   17-12-2009 15h49

J'en profite pour faire une petite demande,quelqu'un parmi vous aurait-il déjà vu ou entendu parlé du film canadien "THE TRACEY FRAGMENTS" avec Ellen Page,je le cherche désespérément en vostfr mais impossible