Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité
 Nouveau sujet  |  Retour au début  |  Retour au sujet  |  Rechercher   Précédents  |  Suivants 
 Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   04-12-2009 04h04

Bon... les trans célèbrent leur 31ème anniversaire les 2, 3, 4, 5 et 6 décembre.
Pas de têtes d'affiche même si bien entendu la programmation ne nous est pas totalement inconnue (Mr Oizo, Fever Ray, David Krakauer, etc.)
De quoi faire...
Salutations aniMistes

Répondre à ce message
 
 Re: Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   04-12-2009 04h48

Ce jeudi, je suis arrivé un peu à la bourre avec 2 amies au Liberté. La salle - depuis trop longtemps en travaux - on a donc pu apprécier... l'absence de changements (en apparence) ou presque si ce n'est un sérieux ravalement plus que nécessaire...
Le temps de se caler, on a ouvert le bal avec 78 RPM selector (avec le beat box local Ezra). Les 4 artistes jouent dans une salle tout en longueur pas géniale pour pouvoir suffisamment apprécier la scène. Le principe : on vous passe un vieux standards de jazz datant de la prohibition sur un vieux gramophone de ouf ou de musique indienne (d'amérique) et on y ajoute du beat box et autres sons. L'idée est bonne mais ça ne passe pas. J'écouterais avec bonheur ces vieux vinyles à la maison mais là je dis : non, pas pour moi... ça ressemble à un gadget très bien pitché... mais ça reste un gadget. Du coup on évacue la place... (peut-être avons nous eu tort mais il y a 2 concerts en même temps donc autant tenter sa chance plus bas)
Plus bas c'est OOF un DJ français qui officie. Ca bouge bien, c'est pas mal mais ça ne prend pas trop : les gens ne bougent pas leurs fesses et ça pour un DJ c'est pas cool. Notons en passant son visuel pas mal du tout même si je ne saurais pas vous dire si ce OOF en est l'auteur. On le verra donc dispenser un set entre chaque groupe tout le reste de la soirée... soirée qu'il achèvera avec un titre de Wax Tailor puis de The avalanches... On apprécie.
Quant aux groupes à proprement parler :
V.V Brown, une jeune femme d'une vingtaine d'années en rouge et noir, un bassiste et une batterie nous la jouent à l'ancienne : un rock sur une voix très funk avec des envolées twistées. C'est du déjà entendu mais la dame à une jolie voix et une présence. Donc ça passe. Une bonne mise en bouche... avant
Abraham Inc. alias David krakauer, SoCallled, Fred Wesley (le trombonne de James Brown)... soupir de contentement... sauf que - HORREUR - le public se la joue débile dans la fosse (ou nous étions) : beaucoup parlent dès que la musique est trop calme, des mecs se font porter (et ce plusieurs fois avant de se vautrer dangereusement) pendant les chansons d'amour... MAIS BON il aura fallu 20 bonnes minutes pour que le groupe réussisse à prendre le pouvoir et envouter son monde... PUTAINS de musiciens. Qu'est ce qu'ils sont bons !!! Il y a quelques petits moments de bonheurs cuivrés les amis, même si l'ensemble manque un petit peu de voix : disons qu'elles ne sont pas tout à fait au niveau des zicos en cuivre. N'empêche que la sauce a monté et le public a fini emballé et ça c'est chouette, super chouette même parce que ce n'était pas gagné !
Mes 2 camarades m'abandonnent ensuite assez lâchement et je me retrouve tout seul... - snif - pour :
Vrelo... 5 femmes (pantalon beige - chemise blanche et bretelles) 1 bassiste et une batterie - tous slovènes - pour une session polyphonies balkaniques sur une rytmique tribale dans une ambiance assez métalleuse. Ca surprend. Il y a quelque chose de bizarre d'abord : de l'ordre du mauvais goût (une image pour comprendre : vous voyez le look des mafieux dans les films de Kusturica ?) surtout pour ce qui est des chorégraphies dignes des pires boys bands... (les filles apparaissent dans une démonstration d'arts martiaux des plus médiocres pour ne pas dire ridicules) Ensuite il y a toujours cette partie du public - toujours aussi malin - qui crie pendant 20 minutes - et ce toutes les 30 secondes - A POIL ! A POIL ! Des hommes essentiellement mais pas que... (je passe sur le jet de préservatifs)
Bref. reste la musique elle-même. Ben là, je ne sais pas trop quoi penser. On pense évidemment aux polyphonies du temps des gitans (et ça déjà c'est une put... de référence) avec cette espèce d'énergie surnaturelle et mystique que secrètent ces voix. Le côté batterie tribal/drum'n bass accentue cette impression et le tout s'enchaîne très vite avec un joli final limite techno. Mais le décalage avec les jeux de scène + un côté commercial cassent vraiment trop l'ambiance pour en faire autre chose qu'une curiosité. Mais bon, ça reste prometteur quand même...
Le mot de la fin à SoCalled qui déclarait à la fin du concert : Vous aimez les mélanges ? OUIIIIIIIIII ! Aujourd'hui en 2009 tout est possible !
...
pour le meilleur et pour le pire ^^
Salutations aniMistes



Message modifié (04-12-2009 16h46)

Répondre à ce message
 
 Re: Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   05-12-2009 09h33

L'épisode 2 commence comme le premier : avec du retard et vlan que je rate les islandais de FM Belfast et/ou Gaggle (une des grosses curiosités des Trans : polyphonies punk/funk à 20 !... grrr) Pas de bol... mais pas le choix. Du coup c'est un peu la mort dans l'âme que je me suis plongé dans Terry Lynn : une petite jamaïcaine qui se la joue Ragga version 2009 avec une de ces énergies et ce tout du long. Elle s'est même offert une espèce de reprise de Dr Alban de folie qui m'a rappelé ma première sortie en boîte (16 ans ^^) et ça je vous l'assure c'était du bonheur ! C'est bon, cette fois c'est parti...
Derrière, la pression quand même car Fever Ray a une grosse côte en live d'après les petits bruits du net. Et WAW !!!!!!!! les amis. Je vous le jure si l'occasion se présente NE RATEZ PAS CA... Beaucoup de chance cette fois : le publique (salle comble) a joué l'ambiance étrange des artistes suèdois : encens/fumigènes/vielles lampes/laser (le fever ray je suppose ^^)/ et surtout peu de lumière pour préserver les acteurs de ce grand moment derrière leurs costumes tribaux/indiens le tout dans une ambiance limite gothique. J'étais sur la barrière et j'ai pris mon pied et mes voisines de gauche et de droite visiblement aussi : en fait beaucoup savaient visiblement ce qu'ils venaient écouter. Alors si la vocodérisation de la petite chanteuse n'était pas tout à fait au point (le son un peu bizarre parfois) ben ils vous ont envouté la salle, c'était assez impressionnant... tout du moins dans le cadre d'un festival où beaucoup viennent plutôt pour consommer la musique et se vider la tête à coups de bière et autres substances. Coooooooooooollllll ! Ils étaient attendus et ont répondu présents !
Mais ce n'est pas fini...J'ai ensuite assisté à une orgie électro-ragga explosive (Major Lazer) avec Switch et... Diplo (que nous on aime bien ici à trip-hop) tous les 2 accompagnés par 2 jeunes femmes très sexe. Maintenant l'ambiance... ben c'était HOT. **** doit être prononcé 84 fois sur 100 paroles différentes (j'exagère à peine), les poses ne sont même plus suggestives : le Switch (qui finira en caleçon) en levrette sur ses danseuses... le tout dans une ambiance sonore furieuse (ben oui... Diplo il n'est pas manchot non plus)... avec un final épique puisque pour les 20 dernières minutes 8 spectatrices ont été invitées à venir exprimer leur corps sur scène... avec pour thème le Kamasutra... et là j'ai crû un moment que c'était préparé mais non... même pas, j'ai reconnu l'une de mes voisines de Fever ray...
Alors maintenant question vidage de tête, c'était quand même la crème... hum...
Mais l'autre gros moment de la soirée viendra juste après avec Les Solillaquists of sound... du hip-hop US. Un homme et sa femme + une autre + un DJ percu. Y'a du texte, du funk et de la percu à gogo. Et là le scotch... le DJ percu est un malade de chez malade. Je ne sais pas comment il faisait ses trucs : parfois on aurait dit Hendrix avec des machines : genre il tape le rythme avec la tête, les coudes, les pieds... il pose sa tête sur la machine et le chanteur vient lui battre le rythme dessus (du meilleur effet ^^) et il avale même son micro à la fin sur un fond de drum'n bass à vous défriser un mouton. Ben là je dis, chapeau bas parce que là c'est balèse et dieu que c'est bon !
je passe enfin sur le duo Modul club parfait pour cette fin de nuit : mélange de techno et d'électro furieuse. Pas super joli mais très bien pour nous achever ^^ (vous auriez vu les têtes de déterrés... je m'inclus of course... ça devait faire peur)
juste un mot en passant sur un DJ set entre les artistes : Mr Eleganz (un frenchie) qui s'est invité avec Diplo quelques minutes et qui a vraiment assuré. C'était un des seuls qui arrivait à faire danser les gens entre les groupes.
Du reste, au chapitre des détails bien agréables : quand on a soif d'eau on peut demander aux vigiles (mais faut le savoir) qui ont des bouteilles exprès ; il y a de belles navettes pour nous rapporter à la maison ; on y trouve des huitres, des galettes saucisses, des sandwiches au bouef et au curry froid ou encore des Breiz Burger bio ; les verres à bières sont consignés...
...
Bref c'était supra cool avec de vraies envolées vraiment énormes et en plus elles étaient multiples...
Soupir ! et dire que je ne peux pas y retourner ce soir.
En espérant que quelqu'un saura nous raconter la suite et notamment Mr Oizo visiblement très attendu.
Salutations aniMistes
PS : il m'est en plus arrivé 2 trucs marrants : l'un que je tairais (mais c'était ;-), l'autre... ben l'autre c'était con : pendant Major Lazer, l'ambiance était HOT je disais. A tel point qu'un a mec déboulé un moment et qu'il a fait ses griffes sur moi (genre le chat qui se fait la tapisserie)... puis il est reparti comme il était venu. Et là pour le coup je suis resté con, mais con, vous avez pas idée ^^



Message modifié (18-12-2009 10h42)

Répondre à ce message
 
 Re: Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: Sarahxviolette 
Date:   13-12-2009 20h09

Quelqu'un de votre staff ou autre, mon voisin pendant fever ray m'as dit de passer ici laisser quelques mots sur les shows des transmusicales, il fut très sympathique d'ailleurs.
Que dire à part que WOW ! Cette femme est une génie musical plein d'innovation, on ne la voit que tres peu ou maquillée, mais son show nous transporte dant des rites chamaniques et tribaux ! C'était la semaine passée mais je ne m'en suis toujours pas remise !!! Si vous avez l'occasion de la voir, il ne faut surtout pas hésiter !
Et dans le post précédent j'ai lu que le jeune homme est allé voir Major lazer ! Ca fait transpirer ce duo là, c'est vraiment HOT tout comme le Dj Diplo en fait *groupi style* ! Malheureusement je n'ai pas pu faire parti de ces "girls on stage" ! Je l'avait déjà vu aux trans l'année passée mais ca n'était pas aussi hot :) il était passé après the count & sinden ♥ !
Si vous pouvez un jour faire les trans faites les !!

Quand un concert est trop bien j'ai peu de chose sà dire dessus je l'avoue !


xoxo

Répondre à ce message
 
 Re: Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   15-12-2009 02h22

Le voisin en question te salue ^^
et super sympa de laisser quelques lignes ici bas !
Même constat que toi... je garde un grand souvenir de ce concert fièvreux et rayonnant qui ne s'efface pas.
Je prend aussi beaucoup de plaisir en ce moment à réécouter l'album de Les Solillaquists of sound avec un petit pincement pour l'ambiance de folie que le DJ percu nous a collée...
et sinon pour anecdote l'une des danseuses de DJ Lazer était l'une de nos voisines de Fever Ray (celle derrière qui voulait absolument se caler devant)...
^^ comme quoi ^^
Musicalement aniMiste
PS : ce n'est pas toi qui m'a dit avoir découvert Fever ray sur une reprise ou un remix dont j'ai complètement oublié le nom ?



Message modifié (15-12-2009 02h27)

Répondre à ce message
 
 Re: Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: Sarahxviolette 
Date:   18-12-2009 01h47

Oui en effet c'est moi ! :)
C'est florence and the machine qui l'a reprise en live en fait !
C'est pas aussi glauque que Fever ray mais c'est agréable, il faut aimer les anglaise dans le veine de bat for lashes and co parcontre ^^.

Ah ouais la fille est montée pendant Diplo ? Oh je n'ai même pas tilté :D, trop occupée à danser ^^!
J'ai beaucoup aimé Solillaquists of Sound, ils sont trop FOU ! Le DJ est un as du sampler ! C'est dommage qu'ils soient passé si tard !!

Salutations violettes !

Répondre à ce message
 
 Re: Rennes en Trans (musicales 2009)
Auteur: IpzolaniMot 
Date:   18-12-2009 10h48

Ma voisine de gauche donc ^^
La reprise de Florence & the machine c'est sur quel album ?
En parlant de bat for lashes, on en avait d'ailleurs parlé sur ce forum grâce au clip sous EPO
http://www.youtube.com/watch?v=n1wnOUH2jk8
totalement fun & space !
Sinon la miss qui est montée sur scène, j'ai tilté parce que j'ai crû un instant que c'était prévu tellement c'était énorme... et non, même pas ^^
Sinon pour Solillaquists of Sound, les solos du Mister machines étaient de pures tueries, il m'a détruit le bougre... plus de jambes après. Je me demande s'il travaille sur d'autres projets.
Musicalement aniMiste
PS : il a neigé cette nuit à Rennes et c'est trop chouette !

Répondre à ce message
 Liste des Forums  |  Vue en arborescence   Précédents  |  Suivants 


Vous devez être identifié sur Trip-Hop.net et avoir confirmé votre adresse mail pour poster un message dans le forum.

- Se connecter -

- S'inscrire (en 30sec.) -

- Recevoir de nouveau le code de confirmation -

- Retour aux forums -

 
 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2021 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0