Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

The third eye foundation : Wake The Dead - 30 Mars 2018 - Ici d'ailleurs

Wake The Dead
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Wake The Dead

2. Procession for Eric

3. The Blasted Tower

4. Controlled Demolition

5. That's Why

6. Do the Crawl

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

C'est avec plus d'un an de retard que je prends la plume pour enfin présenter un des albums phare de 2018, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. Matt Eliott avait mis de côté The Third Eye Foundation depuis plusieurs années au profit de son projet folk ; la réédition de Semtex en 2016 vingt ans après sa sortie initiale annonçait un retour aux origines qu'on n'espérait plus.

Avec Wake the Dead, The Third Eye Foundation offre un petit chef d'oeuvre façonné par la mélancolie et le chagrin, un requiem électronique peuplé de fantômes que les vivants continuent d'honorer. L'album débute avec le titre éponyme, longue marche funèbre qui s'affranchit de tous les formats pour enchaîner sur l'hommage de l'artiste à l'ami disparu... C'est une suite d'émotions qui se succèdent : la tristesse, le recueillement, le désespoir puis la révolte et l'apaisement sous la forme d'une célébration originale et païenne.

Voilà que Matt Eliott ressuscite The Third Eye Foundation de manière magistrale et livre, avec beaucoup de pudeur et de sincérité, un opus puissant et intime à la fois, ténébreux mais aussi extrêmement touchant et salvateur car il fait écho à tous nos deuils. Wake the Dead transcende les genres : entre musique sacrée aux choeurs de damnés et sonorités industrielles, sombres et lancinantes, ses six titres d'une beauté noire se présentent finalement comme un véritable baume pour soigner les plaies de l'âme.

Lacar

Autres infos :

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (1 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 
 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2019 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM