Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Dirty elegance : Ode to Bartleby - 2008 - Bartleby records

Ode to Bartleby
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Style rider

2. Full Eclipse

3. The scrivener (Featuring Rotten Peppers)

4. Senescence

5. Aridity

6. Black beauty

7. Memoirs of rain

8. Tranquility

9. Madness

10. Robbers

11. And it ends

12. About a girl

13. Snake in the grass (Featuring SlimKid3)

14. Floating (Feat. Jenni Muldaur)

15. Crepuscular rays (Feat. Keith McKelley)

16. August

17. Dark psychology

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Nouvel album de Dirty elegance sous l'égide d'Herman Melville et de son (anti-)héros : Bartleby, un homme de l'administration du milieu du XIXème qui avait su résister avant l'heure à l'absurdité de son époque en 'ne préférant pas' obéir.
Ode to Bartleby succède ainsi - un an plus tard - à l'album claque de 2007 : Finding beauty in the wretched, avec cette même capacité à nous raconter des histoires et à nous émouvoir... la surprise en moins, mais le plaisir intact.

Ode to Bartleby se construit comme le précédent : long et dense. 17 pistes, une intro qui vous plonge direct dans l'univers crasse très caractéristique du new yorkais, une part belle laissée aux instrus, des passages très orienté hip d'autres trip (hop), un artbook magnifique... et l'émotion ponctuellement palpable. Certains risqueront même le trop plein auditif sous l'effet sacralisé de la voix de Jenni Muldaur - autre artiste new-yorkaise - en guest sur Floating, très certainement l'un des meilleurs titres trip-hop de l'année 2008.
Mais bon, rien de neuf - me direz-vous - s'il ne s'y greffait pas une teinte de jazz par la présence récurrente d'un saxo pour une entrée déambulatoire dans des clubs enfumés des bas fonds électro-jazz d'un big apple populaire.
Populaire ? Oui, populaire ! car outre l'engagement artistique de Dirty elegance, toujours en quête d'émotion, il faut en souligner le contenu politique très singulier dans un milieu musical peu habitué à la contestation. C'est d'ailleurs dans ce contenu ou dans sa suggestion politique que se trouve la véritable force de cet album. L'utilisation de discours, une musique qui nous parle du monde, notre monde à travers son processus de vieillissement (Senescence) notre monde et sa cyclothymie récurrente (Tranquility & Madness)...
Et quand Dirty elegance évoque Bartleby, il n'hésite pas à citer la romancière américaine Meridel Le sueur "It's not the suffering of birth, death, love that the young reject, but the suffering of endless labor without dream, eating the spare bread in bitterness, being a slave without the security of a slave." Cette voix du petit peuple américain contemporaine de John Steinbeck qui savait évoquer l'asservissement par le travail sans la sécurité de l'esclave !
De quoi méditer en ces temps de crise...

Erwan

Les derniers avis :

Encore meilleure que le premier

Je trouve cet album moins accessible que le premier. Mais plusieurs écoute nous révèlent un album plus mature peut être plus sombre.J'y adhère complètement. J'espère qu'ils y aura des dates de concert en France, ce serait jouissif !

24-01-2009 - Airflane

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (9 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

14 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM