Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Pluxus : Solid State - 2008 - Kompakt

Solid State
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Transient

2. Perm

3. Bootstrap

4. Kinoton

5. Forth

6. Contax

7. Corrose

8. Sansui

9. Solid State

10. Slow Peel

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Si vous aussi au cours de vos errances télévisuelles désoeuvrées vous avez été soudainement attirés par une mélodie aux murmures technologiques et à la basse ravageuse, ne cherchez pas en vain à vous dire que la féerie de l'imagerie forte attrayante de cette pub en est le seul atout. Il n'en est rien, c'est donc aux détours de mon téléviseur que j'ai, moi aussi, fait connaissance avec Pluxus, nom qui, soit dit au passage, m'était totalement inconnu. Après quelques fouilles archéologiques des rayons électroniques mal fournies d'un grand disquaire (dont je ne citerai évidemment pas le nom), j'ai enfin pu me procurer cette petite perle nordique. Nordique jusqu'au bout des ongles même, puisque Pluxus est un trio suédois pure souche ce qui s'en ressent, évidemment, dans le design de leur album, mais avant tout, dans leur façon d'aborder la musique qui mérite d'ailleurs qu'on s'y intéresse. En réalité, leur album Solid State s'avère être une réédition d'un premier Solid State sorti en 2006. Forts de celui-ci, le groupe a donc remaquiller la belle à l'occasion et ainsi attirée l'oreille attentive de quelques publicitaires bienveillants et bien sûr, la nôtre, chers amateurs de musiques électroniques hétérodoxes!

Non, hétérodoxe n'est pas un vain mot pour décrire le contenu (si court soit-il) de ce CD puisqu'au cours de leurs 10 tracks savamment positionnées, notre trio suédois met en exergue toute sa maîtrise des machines et instruments au profit de compositions fluctuantes, mouvantes, voire émouvantes (Slow Peel). La force de leur album réside paradoxalement en vue de son nom (SOLID State) dans sa flexibilité, son adaptabilité et sa capacité certaine à passer de tracks énergisantes et magnétiques à souhait (Bootstrap, Forth) flirtant allègrement avec l'IDM à des chansons d'inspirations plus mélancoliques et propres au Trip Hop/Electronica (Kinoton, Slow Peel, Solid State) voire jusqu'à l'alliance des deux (Transient, Contax). De façon plus synoptique, leur album étonne, dégoûte ou exaspère mais ne peut laisser personne indifférent, loin des clichés de l'IDM, de l'Electronica et surtout du Trip Hop, Pluxus utilise de façon relativement judicieuse une batterie de samples (synthétiques, vocaux et modifiés), riffs (basses...) dont chaque son est, par la suite, incorporé à un ensemble pour donner forme à une substance que l'on pourrait qualifiée de psychoactive (Perm) et joussive. Ainsi, le travail des samples (notamment des percussions) révèle une saveur et une texture réhaussée par un nombre incalculable de grincements, bris de verre, bourrasques nordique, nappes synthétiques et cuts vocaux des plus appréciables. Cependant, et c'est là le principale problème de cet album, c'est qu'il ne révèle toute sa profondeur et sa justesse qu'après plusieurs écoutes attentives.

Bref, évitons l'insignifiance à laquelle une chronique musicale peut être réduite : cet album est une substance en perpétuelle ébullition, une muse lunatique, tantôt elle nous enveloppe de doux murmures et caresses mélancoliques qui lui confère la dimension Trip Hop que pourrait avoir les mélopées de déités nordiques, tantôt, elle nous entraîne dans les abîmes effervescentes d'un nightclub underground et fantomatique. Mais cette muse versatile possède de multiples facettes dont la particularité de susciter la passion presque aussi vite qu'elle peut la faire disparaître. Considérez donc chers lecteurs la nécessité de ne pas abuser des sensations et émotions que cette belle muse renferme car loin de l'état solide promis, c'est en fluides électrisés et flippés qu'elle vous transformera si vous tenter d'abuser de ses charmes...

Jean

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (10 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

14 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM