Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Entretien avec Superpoze

Invités au Festival Jardin du Michel 2013, mettons-nous au vert ! Rencontre privilégiée avec Superpoze à l'issue de son concert du 2 juin dernier, une heure totalement énergisante qui laisse un immense sourire sur les visages après avoir donné l'irrépressible envie de danser...

Trip-Hop.net : Bonjour Superpoze, Gabriel, nous t'avons découvert comme jeune pousse de l'electro sur Trip-hop.net en 2010 avec Lost Cosmonaut... Peux-tu nous retracer ton parcours et ton arrivée sur Digital Pit ?

Je viens du Conservatoire, je fais de la musique depuis que je suis gamin... j'ai découvert toute cette culture electro hip hop en arrivant au lycée et commencé à produire sur ordinateur. En fait Lost Cosmonaut est une compilation réalisée avec mes premiers morceaux, puis sortie gratuitement sur le netlabel, Digital Pit. Depuis il y a eu deux EP, dont un qui s'appelle The Iceland Sound, antichambre de From the Cold sorti en novembre dernier, et un tout récent single, Pavane, un peu plus violent et sombre, sur le label Kitsuné...

Trip-Hop.net : Sur le terreau fertile du premier album, tu as pas mal tourné en live, y compris aux Transmusicales de Rennes où tu as été une des grandes révélations... Pendant ton show au JDM, deux filles à côté de moi parlaient de toi comme un "pianiste virtuose"... la scène, c'est ton lieu favori pour cultiver les sons ?

Oui, même si j'aime aussi beaucoup le studio ; les deux sont complémentaires. Mais j'ai vraiment cette culture de la musique live... C'est vrai, elles disaient ça ? Je fais des morceaux parce que j'aime les faire, et j'aime encore plus les jouer en live, alors quand le public réagit, c'est agréable, ça me transmet beaucoup d'énergie...

Trip-Hop.net : Tu avais l'air de t'éclater ! Il y avait un côté très frais, presque enfantin...

Ah, c'est parce que je suis jeune ! (rires) Forcément je bouge et puis j'ai une nature danseuse, J'ai toujours vécu ma musique comme cela, de manière très expressive physiquement, heureux d'être là...

Trip-Hop.net : Quel est ton matériel de jardinier musical ?

En fait, je compose avec plein d'éléments : des éléments acoustiques, des guitares, des pianos, beaucoup de percussions que j'enregistre moi-même vu que je suis percussionniste à l'origine... tout cela avec mon ordinateur. Et pour retranscrire l'ensemble en live, j'utilise un sampler et un synthé pour les parties clavier. Le procédé de composition est électronique, mais cela va plus loin, je fais une musique assez organique : j'enregistre des sons de la vie quotidienne que je prends partout.

Trip-Hop.net : Peux-tu nous parler de cette pépinière d'artistes qu'est le collectif "Combien Mille" ?

Bien sûr ! C'est un collectif label que j'ai monté en 2011 avec des amis. L'objectif est simple : on est une bande de copains, certains font de la musique, d'autres sont aux Beaux Arts... Alors on va faire des Cds, en petite édition, mais tout fait à la main, comme de beaux objets, sérigraphiés, numérotés... C'est avant tout né de cette idée là, de cette envie là... Et le premier CD qui est sorti sur Combien Mille est une réédition de Lost Cosmonaut...

Trip-Hop.net : Et la pochette de From The Cold ?

La pochette officielle est un dessin de moi, plein de couleurs, par Elsa Mahé, avec qui je travaille depuis le début : elle s'occupe de tous les visuels de mes soirées à la Flèche d'Or (j'y ai une résidence officielle qui s'appelle Animales). Pour la pochette physique "Combien Mille", c'est une photo de moi que les copains du collectif ont retravaillée pour en faire une version singulière et mettre en valeur cette édition limitée de From The Cold.

Trip-Hop.net : Le collectif est basé à Caen...

On est tous basés à Caen, mais pas seulement... Il y a aussi un beatmaker de Besançon, Zerolex. Combien Mille est l'endroit où l'on se fait plaisir, c'est le nom qu'on a donné à nos activités respectives, aux gens qu'on souhaite mettre en avant et à la manière artistique de le faire. C'est un projet qui est amené à évoluer, qui se fait vraiment au gré des rencontres... Si on croise un musicien très talentueux qui vient de Nantes, ce n'est pas parce qu'il est de Nantes qu'il ne pourra pas rentrer chez nous !

Trip-Hop.net : Et tu en as rencontré sur la Lorraine ?

Il y a une association qui s'appelle What comes around goes around qui m'a invité à jouer au T.O.T.E.M. à Nancy pour Noël. Du coup, je connais cette bande là, des gens que j'aime bien et que j'étais agréablement surpris de retrouver sur le festival.

Trip-Hop.net : Au niveau de tes influences, tu es plutôt abeille butineuse... Tu ratisses large ? Des artistes comme Jon Hopkins, Nosaj Thing, Le Chapelier Fou peut-être ?

J'écoute beaucoup de choses, beaucoup d'electro, hip hop, trip-hop, beaucoup de rap français, un peu US... Mais je suis aussi un grand fan de folk... J'ai beaucoup d'amis qui font de la pop...
En fait, j'ai du mal à définir le projet Superpoze : pour moi, c'est de l'electro hip hop, parce que les rythmiques sont hip hop, c'est ce qui me touche le plus en terme de tempo, de sensations et de rythmes, mais j'utilise aussi beaucoup de synthés... en fait, c'est la somme de mes influences.
Jon Hopkins, oui, mais je l'ai découvert il n'y a pas si longtemps... Nosaj Thing, grand fan depuis toujours... Le Chapelier Fou, ah oui, il est du coin aussi !
En fait, je n'ai pas de frontières, je n'essaie pas de me mettre des barrières, ça tue la création ; tout dépend de l'envie sur le moment, des tempos plus lent ou plus dance...

Trip-Hop.net : Tu as l'intention de devenir une plante vivace avec Superpoze ? Ou d'autres projets en cours, des collaborations ?

J'espère ! Et oui, d'autres projets dont je parlerai en temps voulu... Au niveau des collabs, j'ai le remix du morceau de Rone "Let's go" qui sort en vinyle le 17 juin.
Et puis je finis ma tournée cet été, je vais à la Réunion au Sakifo Festival, puis en juillet au Montreux Jazz Festival avec Kendrick Lamar et Aluna George, aux Arènes de Nîmes avec C2C, aux Vieilles Charrues avec Rone et Cashmere Cat.

Trip-Hop.net : Tu laisses tes morceaux s'épanouir en serre pendant combien de temps avant de te dire "c'est bon" ?

Il n'y a pas de règle... Certains morceaux, je les fais en une journée et à la fin de la journée, je sais qu'il sont bons. D'autres, j'attends un mois... J'aime composer assez vite, me laisser le moins de recul possible, vite arrêter et réécouter le lendemain, ou 3-4 jours après, pour ne pas avoir le temps de mémoriser ce que j'ai fait... Quand on fait de la musique sur ordinateur, la composition et l'enregistrement se font en même temps, c'est le même processus ; alors que les groupes qui composent, se disent à 12 morceaux "on va en studio enregistrer"... Si j'écoute trop longtemps quelque chose, même pas fini, ça commence à être mauvais...

Trip-Hop.net : Une belle plante a besoin de soleil et d'une parfaite hygrométrie pour s'épanouir... On a souvent l'impression d'entendre l'eau dans tes compositions, tu aimes ce côté minéral ?

J'adore ! J'habite à côté de la mer et j'allais tout le temps à la plage quand j'étais petit... Cela me fascine, je trouve ça hyper beau... Dans ma chambre, enfant, ma mère m'avait peint un phare sur un des murs... Et du coup, c'est une esthétique qui me touche beaucoup, l'étendue de la mer...

Trip-Hop.net : Il y a aussi un petit côté glitch à ta musique...

Kitsch ?

Trip-Hop.net : Non, glitch ! (rires!!)

Ah j'ai eu peur ! Mais le glitch c'est pourtant plus électronique que minéral...

Trip-Hop.net : Oui, mais parfois ça grésille...

Ah oui, c'est parce que j'utilise pas mal de sources organiques et forcément on n'a pas un son tout propre, tout lisse... On enregistre au micro les casseroles de la cuisine qui tombent, ça peut faire un clap, des imperfections et du hasard dans la composition... C'est important le hasard...

Trip-Hop.net : Tu commences à avoir une certaine renommée internationale, j'ai des amis russes très amateurs de ta musique qui attendent ton interview... Tu aimes semer au vent tes compositions ?

A fond ! Je n'aspire qu'à ça ! D'ailleurs je vais jouer en Russie le 21 juin, à Rybinsk précisément, à côté de Moscou. Les personnes dans l'instrumental comme moi, ont la chance de faire une musique qui dépasse les frontières de la langue (même si beaucoup de musique française s'exporte)... c'est vraiment l'occasion d'aller partager, juste à travers la musique et le son, avec des personnes de toutes les nationalités...

Trip-Hop.net : Le concept du Name your Price est-il l'avenir de la culture musicale pour tous, artistes et public ?

Je ne sais pas si c'est l'avenir, mais c'est bien. J'ai découvert la diffusion musicale avec les netlabels et la gratuité sur internet... Donc ça ne me choque pas, je trouve ça super... Mais je ne suis pas un extrémiste non plus, j'achète des disques, il faut en acheter, c'est ce qui permet aussi aux artistes de vivre... Après, je télécharge aussi, et ça ne me dérange pas d'être téléchargé, c'est un problème de morale, cela dépend ce que l'on en fait... Et puis je pense que je suis arrivé à un moment où il n'y avait plus ce rêve "on va gagner de l'argent en vendant des disques"... La musique reste libre, chacun l'écoute comme il veut ; qu'on achète un disque dans un magasin ou qu'on le télécharge sur un netlabel inconnu, il n'y a pas de mauvais ou bon choix... Mais avoir le disque en main, un bel objet... Je n'aime pas trop acheter un CD dans un boîtier cristal, je préfère en carton, comme l'album de Rone par exemple... L'objet est important, c'est comme lorsqu'on achète une BD, c'est beau, on touche, il y a la texture...

Trip-Hop.net : En horticulteur averti, quel artistes en pleine floraison musicale nous conseillerais-tu de référencer sur notre site ?

Dream Koala, un compositeur parisien de folie, excellent, qui a un très grand avenir devant lui ; il a fait la Boiler Room à Londres, a joué en Allemagne, en Grèce... Je sais qu'il n'aime pas les étiquettes, mais s'il fallait en donner, sa musique s'inscrit dans le post dubstep, la chillwave...
Samba de la Muerte également: un projet folk sur Combien Mille par Adrien, compositeur très talentueux qu'il faut aller écouter...
Et puis Flako, un beatmaker qui n'est pas trop connu en France, mais qui marche bien en Angleterre, soutenu par Gilles Peterson... Il sort des albums chez Project Moon Circle, il a aussi monté son label...
Et Zerolex bien sûr... (ndr : album éponyme sur bandcamp)

Trip-Hop.net : Le bleu est ta couleur préférée, le froid t'inspire... Tu es plutôt jardin d'hiver ou taïga finlandaise ?

Jardin d'Hiver, à fond ! D'ailleurs, j'adore la chanson d'Henri Salvador, je l'ai beaucoup écoutée ...

Trip-Hop.net : A qui offrirais-tu un bouquets de fleurs des champs ? Tu y mettrais des bleuets ?

A plein de gens...oui, j'en mettrais certainement, j'en offrirais à plein de gens !!

Trip-Hop.net : Toi qui es de Normandie, connaîs-tu la Lorraine ? La mirabelle, peut-être ?

Je connais peu la Lorraine, mais la mirabelle, oui j'ai goûté ! Tout le monde en parle ! "Tu vas jouer à Nancy ? Tu vas goûter la mirabelle !"... J'approuve !

Trip-Hop.net : Il paraît que par beau temps, on peut voir la Ligne Bleue des Vosges ? Alors, tu l'as vue ?

Ah bon ? Pourtant il a fait beau... Non, je ne l'ai pas vue, mais j'aurais aimé...

Trip-Hop.net : On inverse les rôles : quelle question poserais-tu à Trip-Hop.net ?

Est-ce que ça existe toujours le trip-hop aujourd'hui ?
- Ah, je crois qu'on a jamais su vraiment le définir au fond...

Et ce n'est pas un peu dur d'appeler de la musique trip-hop maintenant ?
- Complètement... Il y a tellement de styles différents... regarde, on référence plein de genres sur Trip-Hop.net : hip hop, alt rap, pop, folk, dub, post rock.. Mais on avait dit une question !

Une dernière ! Vous avez conscience que vous avez été les tout premiers à parler de ma musique sur le net ?
- Non, je n'y étais pas !!!

et bien, je vous le dis... Merci Trip-Hop.net !
- C'est dans la boîte, c'est bien noté !

Propos recueillis par : Lacar.
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.84.84' for table 'stats_donnees'