Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Skalpel, les surdoués polonais de Ninja, s'expliquent sur l'album trip-jazz 2004 !

Marcin et Igor, accompagnés de leur VJ : Mox, nous ont rendu visite lors d'une escale sur Paris, pour une Zen Party à l'Elysée Montmartre. On les a croisés quelques minutes avant qu'ils ne chauffent Montmartre avec leur premier album sur fond de danseuses noir et blanc, de fantômes et de souvenirs des années noires... la fumée des années proscrites se lève, place aux détails ! (Retrouvez toutes les chroniques de Skalpel : www.trip-hop.net/groupe-249.html) [Merci à Seb pour les photos !]

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Donc vous êtes tous de Wroclaw...

Marcin & Igor : Wroclaw ! (dit à la polonaise, c'est bien différent)

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Donc... (un peu décontenancé) Nous savons que vous avez été à notre place un jour, pour interviewer DJ Vadim...

Igor : Oui, j'ai été journaliste. J'ai travaillé pour des magazines hip-hop polonais. Mais maintenant je suis à 100% sur la musique. J'étais journaliste.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Comment vous êtes vous connus ? Êtes vous des amis de toujours ?

Marcin : En fait, on était clients de la boutique musicale d'Igor... Et Mox (le VJ du groupe) faisait du skateboard dans le coin également. C'était un phénomène de voisinage. Je ne fis que très peu de skatebard.

Trip-Hop.Net : Mais quel âge avez-vous ?

Igor : Devine !

Trip-Hop.Net : 32 ? non... ? plus que ça ?

Igor : 37 !

Trip-Hop.Net : ..... OK.

Igor : Mais la musique me rend plus jeune ! (rires)

Trip-Hop.Net : donc vous vous connaissez depuis combien de temps ?

Marcin : 8 ans.

Mox : Oui, ça fait un sacré bail. J'ai commencé à faire le VJ il y a 4 ans. Je ne savais pas encore quel projet Marcin et Igor avaient.

Igor : Nous avons pensé qu'il serait intéressant de travailler avec un VJ parce que les prestations live de DJ sont un peu ennuyeuses... Donc on a pensé qu'un VJ serait idéal.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Quand le projet a t'il démarré ?

Marcin : Igor m'a appelé de venir un jour pour finir une de ses productions. Nous avons alors décidé de lancer notre projet. Ca n'a pas été réalisé dans un studio... ça a commencé à la maison, dans une pièce !

Igor : Je dirais même que nous sommes toujours à la maison, dans une pièce actuellement ! (rires). On a effectivement travaillé nos premières pistes, ça a fait une sorte d'album qu'on a envoyé à Solid Steel, chez Ninja Tune. On en a fait 3 ou 4 pour eux en fait, en 4 ans.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Dites nous un peu, c'est le jazz qui vous inspire ?

Marcin : Le "polish' jazz ! On a toujours collectionné les enregistrements de jazz polonais. On a beaucoup écouté, on s'est infiltré... et on a essayé de faire un travail de transformation, sur toute la longueur.

Igor : Il est très important d'être original ! Nous faisons de la musique à partir de samples d'enregistrements absolument inconnus du public, notamment de "polish jazz series' (proscrites à l'époque communiste, ndlr), de "volumes'...C'est à partir de ces enregistrements qu'on peut démarrer.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Vous vous considérez comme des créateurs ou des producteurs/remixeurs ?

Igor : Sans hésiter : des créateurs ! des créateurs musicaux !

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Avez-vous des influences musicales un peu plus étrangères... (jazz Européen ou US ?)

Marcin : C'est difficile à dire... On s'est plutôt immergés dans la culture polonaise. Bien sûr je peux te nommer des références, mais rien de très précis. Je peux te dire par exemple Miles Davis...

Igor : On avait beaucoup d'enregistrements des Pink Floyd également... Je pense qu'en plus du jazz polonais, on était pas mal dans le punk - new wave...Tu vois ce que je veux dire. (rires) En fait, je dirais qu'on écoute tous les styles musicaux.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Combien de temps cet enregistrement vous a pris ? En dehors de votre mixtape ("Virtual Cuts', 2002) et du EP que vous avez sorti l'année dernière ("Sculpture', chroniqué dans nos pages) ?

Igor : 4 ans... On a envoyé notre démo à Ninja Tune en 2000. On a été signés en 2001... donc je dirais que ça a pris entre 3 et 4 ans, oui.

Trip-Hop.Net : Mmmh. Mais vous vous étiez sur le site de Ninja Tune depuis au moins 1 an et demi. Il y a des tas de gens qui ont cherché à savoir comment se procurer cette piste ("Sculpture') de Skalpel... et personne ne savait à l'époque... A l'heure d'aujourd'hui, est-il possible de se procurer votre EP en France ?

Igor : Je sais que vous pouvez acheter ici en France notre second EP ("1958' de l'album "Skalpel'), et l"album 'Skalpel'... S'il marche suffisamment, j'imagine que Ninja mettr peut-être sur le marché français le premier EP...

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Votre album ne devait pas s'appeler "Dusty Tales' ?

Igor & Marcin : Oui... Il devait s'appeler "The continuation of Polish Jazz Records' aussi à une époque. Est venue l'idée de "Dusty Tales', qui reprenait bien l'idée.

Igor : Et puis pour des raisons d'impact et d'efficacité, le label nous a recommandés d'avoir un album éponyme. En l'appelant par notre nom, ça renforçait notre "introduction' auprès du public.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Que signifie Skalpel ?

Marcin : Précision, couper, clinique.

Igor & Mox : Coupure précise...

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Comment travaillez-vous ensemble ?

Igor : Marcin a les idées. Il démarre avec des rythmes et des samples, il me les passe et on enchaîne. On travaille ensemble les instrumentaux et les compositions. La musique en fait, et toute la recomposition musicale.

Trip-Hop.Net : Comment savez-vous quand une chanson est terminée ?

Igor : ça n'est jamais fini...

Trip-Hop.Net : Vous êtes des perfectionnistes ?

(pause)

Igor : Oui, nous le sommes. C'est pour ça que vous n'avez que 10 pistes sur notre album, alors qu'on en a fait 20. Mais nous n'avons aucun regret !

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Quelques recommandations de jazz polonais, pour les fidèles de Trip-Hop.Net qui souhaiteraient aller plus loin ?

Marcin : Essayez donc le premier groupe de jazz polonais de l'histoire : MELOMANI. Après, vous pouvez essayer TOMASZ STANKO, KRZYSZTOF KOMEDA, et MICHAL URBANIAK.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : On aimerait bien connaître l'histoire de "Behind The Curtain'...

Marcin : Ca vient d'un vieux film polonais qui s'appelle "Jazz', tout simplement. Le thème du film traite de la difficulté du jazz à s'exprimer en Pologne dans les années noires. Le film relate l'histoire vraie du premier groupe de jazz polonais : MELOMANI. La chanson "Behind the Curtain' contient quelques extraits de ce film...C'est la seule chanson qui soit tirée d'un film à ce point d'ailleurs.

Igor : C'est un film d'une demi-heure, tu sais c'était déjà un exploit vu le contexte. On adore beaucoup de ces vieux films polonais, ces comédies... tant sur les visuels (jetez un oeil sur le clip de "Break In').

Mox : L'inspiration visuelle vient de nombreux films polonais... c'est évident. Par exemple, les fantômes noirs et blancs, qui sont en fait des danseuses de ballet sur la couverture de l'album sont extraites du film "Phantoms'. J'ai essayé de m'en inspirer au maximum et de retranscrire ces références (ndlr : le show visuel est remarquable sur scène). Ca dépend aussi de quelle piste on est en train de jouer... "Adventure In Space' par exemple, c'est tout autre chose. Il y a des tas d'effets. Mais chaque fois, c'est en correspondance avec la musique...

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Qu'est-il arrive en 1958 ?

Marcin : C'est en fait l'année de sortie du titre original qui a donné son nom à cette piste.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Beaucoup de gens pensent à Cinematic Orchestra en vous écoutant... Quelle est la différence entre eux et vous ?

Marcin (visiblement préparé à cette question) : En fait, il y en a 2 ! 1/ Cinematic Orchestra est plus fondamental que nous, tout simplement, avec des compositions assez longues... Et 2/ Ils sont plus hip-hop/rap que nous.

Igor : et surtout... nous sommes moins "cinématiques' qu'eux ! (rires) Nous sommes plus basés sur le jazz lui-même. Je pense qu'on est plutôt complémentaires.

Trip-Hop.Net : Vous les avez déjà rencontrés ?

Marcin & Igor : Non pas vraiment, on les a croisés.

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Quand vous jouez "live', quelle est la différence majeure ?

Marcin : Ca dépend du contexte...là ce soir on fait du warm up, des tas de gens ne seront pas encore arrivés et ne sauront pas vraiment qui on est, tu vois. Ca dépend aussi les gens viennent pour écouter ou pour danser. Ce qui est clair, c'est u'il y a une différence entre écouter un album tranquillement dan son salon et venir écouter en concert un groupe, pour danser ou s'amuser...

Igor : On essaie de créer quelque chose de différent, d'improvisé. Et puis il y a tout l'aspect visuel aussi : Mox !

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Quel est le prochain projet que vous avez tête ?

Marcin : On pense déjà au second album. Le premier est fini depuis un moment déjà (plusieurs mois), on a déjà des bonnes idées pour la suite. On va développer notre jeu de scène également.

Trip-Hop.Net : Donc vous allez continuer à rôder ensemble les gars ? Pendant encore un bon moment, non ?

Marcin & Igor & Mox : Oui !

Trip-Hop.net : Trip-Hop.Net : Question spirituelle habituelle... : Quel serait aujourd'hui votre rêve musical ?

Marcin : Alors je vais te dire un truc : si on m'avait dit il y a quelques années que j'allais signer chez Ninja Tune, je ne l'aurais pas cru... Donc, j'ai bien envie de te dire que mon rêve musical, c'est aujourd'hui.

Igor : c'est clair ! On est des Ninja Fans depuis longtemps. Faire partie des rares prophètes du label, ça c'est un rêve !

Propos recueillis par : Dude.
 

MP3 / Vidéo

Communauté

24 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM