Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Ghostown : Spektah gadjo - 17 Fév. 2013 - Auto-production

Spektah gadjo
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Tracklist :

1. Following people

2. The unstoppable french seamen

3. Virus from Mars

4. Earnith toasteth

5. Greek lom man

6. Kely le message

7. Boat to Stalingrad

8. Know thy neighbour

9. Hat stand

10. Chasse aux brunettes

11. Mister glum

12. Breton spook dub

13. Spektah gadjo

14. Cabin fever

Lire les paroles

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :www Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Au premier titre, pas de doutes : Following People est marqué de ce flow incisif, tranchant, sombre parfaitement indentifiable. Celui de Rael Powell, alias Ghostown. Quatre ans après ReflectionZ, il revient avec son timbre de voix unique, débitée à la vitesse du son, et quatorze titres qui sont tout à la fois une invitation au voyage, à la tolérance et à la compréhension mutuelle. Avec Spektah Gadjo, l'immigré anglais résidant en France, encourage à comprendre cet étranger que nous côtoyons quotidiennement. Il se glisse donc dans sa peau pour mieux nous raconter son histoire, son parcours, ses doutes, ses interrogations et incompréhensions. Pour illustrer musicalement ce récit, Ghostwon marie sa triple culture hip-hop, trip-hop, électro aux influences tziganes des Balkans. Dans le précédent opus, Moy Moy Moy était déjà marqué de cette empreinte. Cette fois, c'est l'ensemble des compositions qui est enveloppé dans cette atmosphère Gypsy. Avec Spektah Gadjo, Ghostown quitte la noirceur de la ville à la recherche d'ambiances plus chaleureuses. À moins que ce ne soit finalement l'inverse : ces peuples de l'Est qui découvrent leur nouvel environnement urbain et y font entrer quelques notes d'accordéon et de violon. L'album illustre cette double confrontation, où jamais l'un ne cherche à prendre le pas sur l'autre. Elle s'enrichit aussi d'autres courants comme le dub ou le folk. Ghostown réussit ainsi à associer une certaine forme de modernité musicale à une autre plus traditionnelle. Si Spektah Gadjo est un album qui s'écoute, c'est peut-être plus encore quatorze compositions qui se lisent. Rael Powell y ayant, sans doute, mis une dose de son parcours personnel. Avec cette rencontre, il démontre et confirme son double talent.

Stéphane

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoile (3 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

17 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2014 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | blog | Spektrum | Helico Esky - Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM