Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Brain damage : Burning before sunset - 15 Mars 2010 - Jarring effects

Burning before sunset
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. There is a wind

2. Ignore

3. Only lost in the sound

4. Smoke in our minds

5. Bull's ass

6. Don't ask me why

7. Possibility of love

8. Plain white butterfly

9. The tower to eternity

10. My legs, my arms, my mind & my brain

11. Invisible click

12. Hope of utopia

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Quelques mois à peine après la sortie de leur tonitruant "Short cuts live", le duo Brain Damage, qui se limite à un ensemble machines/basse, nous revient avec Burning before sunset. Un album dont la base est toujours de couleur electro dub, mais qui au fil des compositions s'affirme en rupture avec les compositions précédentes. Le duo rompt en effet avec les rythmes endiablés, speed et chauds pour s'engager dans ce qui ressemble à un nouveau voyage initiatique musical. Car Burning besfore sunset est littéralement une plongée dans des atmosphères plus poétiques, voire oniriques, bercées par la voix, profonde et souvent cadavérique, de Black Sifichi. Cet album flirte avec des ambiances ténébreuses, froides, à la limite du gothique. Avec ce sentiment de déambuler dans la torpeur de la nuit au coeur dans d'une forêt inconnue où le bruit du vent dans les feuillages nous guiderait vers une hypothétique réunion dédiée à une messe noire. Comme si Brain Damage voulait nous faire découvrir le côté obscur des racines du dub et du reggae. Là où les esprits vaudou et d'outre-tombe se mêlent et se confondent. Un voyage musical nullement funèbre car Marrin Nathan (machines, guitares) et Raphaël Talis (basse) réussissent le tour de force de marier intelligemment dark électro et dub. Burning Before sunset peut tout aussi bien marquer un tournant dans le parcours musical du duo qu'être simplement une parenthèse, réussie, de celui-ci. S'il peut paraître déroutant, perturbant, il mérite bien plus qu'une écoute discrète. Il faut l'explorer en profondeur pour mesurer toute son étendue sonore.

Stéphane

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (4 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.84.41' for table 'stats_donnees'