Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

James Yuill : Turning Down Water for Air - 23 Fév. 2009 - Coop (erative) Music

Turning Down Water for Air
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. You Always Do

2. Left Handed Girl

3. No Pins Allowed

4. This Sweet Love

5. Head Over Heels

6. The Ghost

7. No Surprise

8. Over The Hills

9. How Could I Lose

10. She Said In Jest

11. Breathing In

12. Somehow

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Découvrir "Turning Down Water For Air" a été simple me concernant, j'ai lu l'impossible (?) promesse des Inrocks sur la pochette : "James Yuill convoque le folk de Nick Drake et l'électronica de Massive Attack".
Toujours un peu sceptique sur ce type de commentaires trop beaux pour être toujours vrais, je me suis dit que je n'avais rien à perdre à aller au stand écoute et découvrir si les références étaient légitimes. Réponse ? Il vous faut plus que 3 minutes pour comprendre à quoi vous faites face.

James Yuill aime mélanger la folk et l'électro. Il aime Simon & Garfunkel mais aussi Radiohead. Nul doute là-dessus. On sent une guitare (et une voix) très proches de celle de José Gonzalez ou de Nick Drake mais l'électro joue ici surtout sur la rythmique et la mise en scène, à travers des couches assez simples et brutales (Funkstorung n'est pas loin) parfois presque kitsch en relief avec les cordes. La combinaison, même si très difficile à lier à Massive Attack, est magistrale. Probablement parce que les compositions de Yuill sont sublimes, mélodieuses et très bien orchestrées grâce aux apports digitaux. " The Ghost " par exemple, ou " No Surprises ", sont les parfaits exemples de ce métissage folktronica emmenés par une mélodie enthousiaste et sincère. Le bonhomme étant un habile manipulateur, l'album passe parfois vraiment plus électro que folk (amis d'Aphex Twin et Thom Yorke version dancefloor, écoutez " No Pins Allowed ") et vice versa (" Somehow " rappelle Fleetwood Mac et Husky Rescue).

Ce Londonien est une très bonne surprise de ce début d'année et mérite bel et bien des comparatifs de haut niveau. Merci pour la borne d'écoute. Comme quoi rester curieux est certainement le meilleur moyen de découvrir des artistes nouveaux, comme Yuill.

Dude

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (3 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.60' for table 'stats_donnees'