Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Benjamin Zephaniah : Naked - 14 Fév. 2005 - One Little Indian

Naked
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Tracklist :

1. Uptown Downtown

2. Naked

3. Superstar

4. Touch

5. Rong Radio Station

6. Our Fathers

7. Slow Motion

8. Responsible

9. Homesick

10. Genetics

11. Things We Say

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Si le rock, le reggae ou le hip-hop sont indissociables d'une révolte sociale, la musique électronique downtempo a été habituellement mise à l'écart de tels enjeux. Même si l'engagement politique de certains artistes s'exprime parfois sur scène ou dans diverses actions, cette musique s'est surtout dirigée vers la recherche d'une pureté esthétique qui tend à laisser de côté action et rébellion.

C'est ainsi que l'incursion de Zephaniah dans l'univers électronique est un événement de taille. " Hip-hop, reggae, who really cares / The essence is loud, the anger is clear " déclare t-il sur le premier titre de l'album, annonçant ce mélange de genres musicaux qui va porter ses mots enragés et prophétiques. Poète engagé, défenseur de la cause noire et des masses, admiré par Bob Marley, Peter Tosch ou Nelson Mandela, Zephania ne peut cependant être réduit à son activisme politique et révèle encore sur cet album son talent pour aborder l'amour, la musique, l'existence et ses tourments...

Les vers claquent comme des slogans : " People die slowly/We can't live like this ", " I wanna touch your body/I wanna touch your mind ". Zephaniah récite de manière incantatoire sur les arrangements très éclectiques -entre dub et electronica- de Trevor Morais, ancien collaborateur de Bjork ou d'Underworld. Le passage de ce " dub poet " à l'électronique, cette mise à nu par les mots, n'est pas vraiment facile d'accès mais réserve assurément des découvertes hors normes.

Eric

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (1 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.14' for table 'stats_donnees'