Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité
Infos :

 MachineGun

Inscrit à Mon Trip-Hop.net depuis le 15 Octobre 2008

Sa playlist :
Groupe Album Label
Björk Vespertine Barclay
Portishead Portishead Go Beat!
Portishead Third Island

Actualisée le 15 Octobre 2008.

Ses derniers commentaires :
titre groupe - album date
Le pléonasme de la perfection Björk - Vespertine 06-11-2008
Est-il vraiment nécessaire de juger un album de cette qualité? Moi, je n'ai plus qu'à aller me coucher et faire de beaux rêves et me dire que rien ne pourra être plus beau...
Avant cela, quand même, je pense qu'il est important de situer Björk au moment de la production de l'album. Après un album en béton armé, lave plus que brûlante, par son côté colérique mais dosé, "Homogenic" nous rappelait pourquoi Björk est l'une des artistes les plus accomplies: une voix époustouflante, des sons électroniques, aliens, mais d'une rare beauté. Après cette déferlante, Björk interpréta le rôle de Selma, dans "Dancer In The Dark", un "drame musical", une immigrée tchécoslovaque atteinte d'une maladie héréditaire qui touche les yeux et rend aveugle. Elle se bat pour gagner sa croute pour ainsi payer l'opération de son fils. Que le film plaise ou non, Björk s'est vraiment donnée pour ce rôle. Etant donné qu'il s'agissait d'un drame musical, Björk a produit la musique, et l'album s'intitule "Selmasongs" ("les chansons de Selma", si on traduit"). On la sent très inspirée et surtout touchée par son propre rôle, elle avait alors atteint SON pic dans l'émotion.
Ensuite, en 2001, vint "Vespertine". Björk s'est reposée. Elle s'est nettement calmée, car même si ça lui allait à ravir, Björk avait besoin de retrouver une certaine douceur. Vespertine est parfait; c'est une longue, très longue berceuse, mais d'une beauté rare. Vespertine veut dire "vêpres", et cet opus porte bien son nom, on s'endort à la tombée du jour (ou plus tard, selon les gens ^^), et cet album peut facilement nous accompagner pour un moment de rêveries. Mais ne vous y méprenez pas, "Vespertine" est tout sauf ennuyeux... En 55 minutes, on passe par des monts et des Everest d'émotions diverses. On commence avec "Hidden Place", une fabuleuse mélodie, avec ses microbeats et un choeur (chose qu'elle n'avait jamais véritablement tenté), ode à un amant avec qui elle voudrait se cacher. C'est très minimaliste, et cet aspect on le retrouve tout le long. Ensuite, "Cocoon", un alien, avec une voix en demi-teinte mais tellement présente à la fois, toujours des microbeats, avec une émotion très forte. "It's Not Up to You" et "Undo" ne sont que merveilles, nous faisant penser à un compte de fées moderne. "Pagan Poetry" est l'un des instants les plus sensuels de l'album. Le thème de la sexualité est implicite, mais apparît plusieurs fois dans cet album. Nous obligeant limite à partager avec elle tous ces sentiments divers. Il y a un côté naturel dans cet album, une sorte de fraîcheur. "Aurora" l'illustre parfaitement. Très aérien et rèche à la fois (des beats qui nous font penser à de la glace qui craque). Cet album est très spacieux, et chacun peut s'y retrouver. L'obsédant "An Echo, A Stain", qui contrairement aux autres morceaux nous laisse que très peu d'espace pour reprendre notre souffle. Très électronique et très minimaliste jusqu'à "Heirloom" (qui est la seule chanson à être "bonne", à défaut de ne pas être excellente), l'album nous laisse béat devant une fin monumentale: "Harm Of Will" et "Unison" sont de style Classique, avec un microbeat pour ce dernier qui vous donneront l'impression de vous élever, jusqu'à ne plus vous sentir.
Dans les paroles, elle atteint aussi cette perfection que je n'ai trouvé, personnellement, dans aucun autre album. Parfois très simple, mais parfois tellement métaphorique et compliqué (comme pour "An Echo, A Stain", ou il est question de trois ou quatre personnages dont la seule voix de la chanteuse est utilisée pour raconter l'histoire d'une fille abusée, de ce violeur, ainsi que de sa mère. Titre inspiré par une pièce de théâtre de Sarah Kane, "Crave").
Björk y est brillante, lumineuse et protectrice envers autrui et elle-même.

Je ne saurai en dire plus... je vous laisse juger par vous-même.


Conseil: comme pour tout album de Björk, multipliez les écoutes avant de juger


Meilleurs morceaux: "Unison", "Hidden Place", "Pagan Poetry" et "An Echo, A Stain". (tous les titres sont merveilleux, sauf "Heirloom" qui n'est "que" bon!)
Un savoureux mélange de styles Björk - Post 22-10-2008
Post révéla véritablement l'artiste: artistiquement et commercialement (avec le titre "It's Oh So Quiet", qui s'est classé #2 au Royaume-Uni, notamment).
Pour ce nouvel opus, Björk nous a concocté un album multicolor: ouverture avec "Army Of Me", un titre rock alternatif, menacant mais si efficace. "Hyperballad", un titre électronique/dance avec des touches de musique classique à la fin, "It's oh so quiet" est un titre jazzy, type comédie musicale, mais qui est totalement décallé (avec les "cris", par exemple), ...
L'album en entier est subtil et riche. De magnifiques sons novateurs, et des mélanges assez rares. Dans sa globalité très électronique, il reste néanmoins aussi beau qu'un arc-en-ciel: beacoup de couleurs et d'une beauté incomparable. Avec cet album, Björk nous laisse des signes avant coureurs qu'elle atteindra rapidement l'excellence pour s'imposer plus tard comme l'une des meilleures artistes féminins de tous les temps.

4.5/5

Meilleurs titres: "Hyperballad", "Army Of Me", "Enjoy" et "It's Oh So Quiet".
Les débuts de Björk en solo... Björk - Debut 17-10-2008
... avec "Debut". Björk découvrait petit-à-petit de nouveaux horizons musicaux, après sa séparation du groupe The Sugacubes, qui connut un succès plutôt grand pour des artistes islandais (vu l'isolement du pays; eh bien oui, c'est une grande et belle île, mais ça reste une île). On l'avait déjà remarquée pour sa voix hors du commun, très puissante et rauque quand elle pousse, mais une voix très mélodieuse.
Le style musical est pour le moins éclectique, allant de l'électronique, en passant par le new age, ou encore par l'IDM (Intelligent Dance Music). "Human Behavior", le titre d'ouverture de l'album est un titre très new age, et nous plante le style de Björk: des sons venus d'ailleurs, qui pénètrent profondément en vous et vous font voyager. Ses origines y sont peut-être pour quelque chose, mais c'est surtout une fibre artistique qu'elle possède et qu'elle puise dans ses propres états d'âme ... Bref, elle avait déjà tout pour plaire, avec ce seul titre. La suite n'est qu'une variété de styles et de sons novateurs. Cepandant, certains chansons nous passent au-dessus, car franchement ennuyeuses, avec "Crying" notamment.
Björk mettait en avant, néanmoins, son côté original (mais inné, et non recherché) et élastique, et annonçait déjà la couleur: elle était prête à faire de très grandes choses. Les meilleures choses que la musique puisse connaitre.

4/5

Meilleurs titres: "Human Behavior", "The Anchor Song" et "Violently Happy".
La naîssance d'un groupe de légende Portishead - Dummy 15-10-2008
Voici le premier album du groupe. Et quelle entrée en matière!
Portishead nous proposait, en cette année 1994, un style tout-à-fait nouveau et osé: le TRIP-HOP. Ce style, subtil mélange entre le rock (avec des solos de guitare, par exemple), le hip-hop (scratchs, ...), le jazz (trompettes, ...), l'électronique et la soul (la voix de Beth Gibbons ajoute ce côté soul au trip-hop avec sa voix), dont le groupe en est le principal précurseur, présentait quelques dangers: il était difficile de dire si ça relevait d'une ignorance totale ou, au contraire, d'une grande intelligence pour oser "marier" plusieurs styles qui se disaient "opposés". Pour convaincre du génie qui se cache là-dedans, Portishead n'a fait que visé l'excellence et a profondément touché les gens en leur montrant que le mélange des styles peuvent donner quelque chose de complètement grandiose. Cette excellence s'appelle "Dummy". Un album fantomatique et pourtant si clair. Chaque morceau présente un beat totalement novateur pour l'époque et nous transporte loin, très loin. On ouvre le bal avec "Mysterons" qui commence avec une gratte qui nous offre ce côté acoustique, puis arrivent les scratchs, la batterie qui nous fait penser à une longue marche de soldats et dans le pont, un son électronique qui simule le bruit d'un fantôme. D'emblée, le groupe présente le trip-hop, il le définit par ce seul morceau. La suite n'est aussi que merveille et MONTAGNE de splendeur. Mais je préfère laisser à ceux qui ne connaissent pas encore le privilège de découvrir par eux-même.
C'est ainsi que le groupe Portishead s'est inscrit au panthéon des rares artistes novateurs et de légende.

Meilleurs morceaux: "Glory Boy", "Mysterons", "Roads" et "Wandering Star".
Un véritable bijou Portishead - Portishead 15-10-2008
Portishead a réalisé, avec cet album éponyme, le meilleur album trip-hop de tous les temps. Incomparable tant il est splendide. Tous les titres (à deux exceptions près) sont des moments d'extase musicale. Pourtant, le groupe avait placé la barre très haut avec leur premier album, "Dummy". Sur celui-ci, on y retrouve bien sûr cet esprit fantomatique, mystérieux et pudique. Chaque morceau est si différent et si ressemblant: le style est trip-hop pour chaque morceau, mais l'utilisation des instruments est si variée qu'il ne laisse aucun répit et nous balance des sons qui nous coupent le souffle (comme dans le pont de la chanson "Cowboys", par exemple). Le seul défaut que j'ai trouvé à cet opus c'est d'être si magique que la fin de l'album arrive beaucoup trop rapidement.
Juger cet album autrement serait un blasphème.

Meilleurs morceaux (car il faut quand même en choisir, même si tous sont au moins excellents): "Western Eyes", "All Mine" et "Cowboys".
Un des meilleurs albums de 2008 Portishead - Third 15-10-2008
Portishead nous transporte dans un monde transcendantal et complètement différent des opus précédents, sans pour autant en oublier les raisons de leur succès: LE trip-hop pur et dur.
Cet album est beaucoup plus électronique et expérimental. Le groupe a su évoluer musicalement, c'est donc un risque pris, si l'on prend en considération les fans puristes. Cependant, Beth nous enchante toujours avec cette voix aux teintes soul, même si l'âge se fait sentir; les touches trip-hop sont toujours présentes par-ci et par-là. Il faut savoir aussi que cet album n'est pas accessible dès la première écoute. Il demande un certain effort de celui qui l'écoute, pour ainsi ne laisser échapper aucun son. Certains morceaux peuvent paraître absolument terrifiants (je pense notamment à "Machine Gun" ou encore à "We Carry On") avec ces sons électroniques répétés. Mais si celui qui écoute est suffisamment intelligent, il comprendra que c'est tout-à-fait remarquable, dans la mesure ou le groupe tant à marquer par des sons vraiment hors du commun, hors de leur commun.

Voilà les raisons de mon 4.5/5


Meilleurs morceaux: "Machine Gun", "Hunter" et "Plastic"

MachineGun a écrit 6 commentaires.

Les dernières notes qu'il a attribuées :

Portishead - Dummy (Go Beat!)

une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile
 

Radiohead - Ok Computer (Parlophone)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Emilie Simon - Végétal (Barclay)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Emilie Simon - La Marche de l'Empereur (Barclay)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Emilie Simon - Emilie Simon (Barclay)

une étoileune étoileune étoileune étoile
 

Björk - Post (Mother Records)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Björk - Homogenic (One Little Indian)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Björk - Selmasongs - BOF Dancer In The Dark (Mother Records)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 

Björk - Vespertine (Barclay)

une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile
 

Björk - Medulla (One Little Indian)

une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile
 
 

MP3 / Vidéo

Communauté

16 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2018 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM