Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour participer au concours.
La participation ne sera possible qu'au bout de quelques jours et après avoir réellement visité le site.

s'inscrire - se connecter

Universal et Trip-Hop.net vous offrent :
10 CDs et 5 vinyls de l'album 'Third' de Portishead

On peut dire qu'il se sera fait attendre ce 3ème album de Portishead. Avec 10 ans d'absence agrémenté de rumeurs en tout genres, les fans ont eu le temps de s'impatienter. Nous les premiers.

L'évolution du groupe se sent dès le premier morceau, " Silence ", avec une rythmique plus rapide que ce a quoi nous a habitué le groupe. Les guitares électriques bien mises en avant sont atténuées par une douce mélodie au violon renforcée par la voix toujours aussi mélancolique de Beth Gibbons qui fait son entrée tardive au milieu du morceau. On retrouve dans " Hunter " et " Nylon Smile " un son plus familier au chant suave qui ne manquera pas de rassurer les auditeurs quelques peu déroutés par le premier morceau. " The Rip " s'avère lui plus joyeux avec une intensité montante dont les subtilités s'apprécieront tout particulièrement avec une écoute au casque. Nous retrouvons dans cet album un goût pour le son très travaillé qui laisse deviner de longues séances de débats entre les membres du groupe pour finaliser ces morceaux. C'est tout à fait le cas de " Plastic ", spleen prononcé riche en effets.

" We Carry On " sonne l'alarme et augmente soudainement le niveau des bpms. Un rythme auquel le groupe ne nous avait encore jamais habitué. Ça lui va plutôt bien. Certainement l'un des morceaux les plus marquants de cet album. Le calme revient immédiatement avec le très court et acoustique " Deep Water " placé dans cet album comme pour permettre une pause avant la suite.

" Machine Gun ", premier single de cet album, surprend par ses beats assassins mais la mélancolie du chant de Beth Gibbons a vite fait de nous rassurer. Le morceau a pour le moins une fin étrange qui nous rappelle les sonorités électroniques expérimentales de la fin des années 80. Retour au calme avec les premières minutes de " Small " où le chant de Beth Gibbons est au premier rang. La tranquillité de ce morceau est soudainement renversée par une rythmique puissante qui ne cédera sa place qu'au retour de la chanteuse. Un morceau pour le moins surprenant.

L'album continue avec " Magic Doors " ; un morceau assez difficile à la première écoute mais qui ne manquera pas de séduire aux tentatives suivantes et laissera par la suite son refrain résonner dans la tête de l'auditeur. " Threads " signe la fin de cet album avec une mélancolie résolument rock.

Cette attente valait elle la peine ? Même si cet album n'a pas déclenché en nous la ferveur des deux premiers, c'est indéniablement un bon album qui signe un retour réussi. Reste à espérer que le quatrième album se fera moins désirer.

Site à visiter : http://www.portishead.co.uk/

Lors de quel festival Portishead a fait son retour sur scène en 2007 ? Glastonbury Festival
Nightmare Before Christmas
Guilfest
 

MP3 / Vidéo

Communauté

31 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM