Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Yvan Attal : Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants - 2004 - Delabel

Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoile (légende)

Tracklist :

1. The Pale Fountains / Bicycle Thieves

2. The Velvet Underground & Nico / Sunday Morning

3. Jonathan Fire Eater / Station Coffee

4. Radiohead / Creep

5. Cinematic Orchestra / Breakfast

6. Brad Mehldau / Paranoid Android

7. Burt Bucharach / South American Getaway

8. Cousteau / Last Good Day Of The Year

9. Cinematic Orchestra / Swimming Pool

10. Cinematic Orchestra / Balcony

11. Louis Bertignac / Elle, Lui Et Louis

12. Cinematic Orchestra / Restaurant

13. Sparklehorse / It's A Wonderful Life

14. The Velvet Underground & Nico / I'm Waiting For The Man

15. Henri Mancini / Follow Me : Love Song From "The Mutiny On The Bounty"

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Il est bon, de temps à autre, de souligner l'importance que la musique peut avoir sur une image... Certains réalisateurs sont vraiment doués pour s'approprier des textures, des sons, des ambiances, comme Tarantino a pu (maintes fois) le démontrer. Il est encore meilleur de souligner la performance d'un français s'attribuant un palmarès aussi impressionnant que celui d'Yvan Attal avec ce film... Brad Mehldau, qui décidément apprécie beaucoup Radiohead (après avoir repris "Everything in Its Right Place') et Attal (ce n'est pas la première fois qu'il contribue...), nous offre une reprise inédite de taille...

L'univers du film se retrouve dans chaque morceau, du jouissif classique de Burt Bucharach, nous faisant penser aux récents délires Brésiliens de Gilles Peterson aux plus contemporains Cousteau, Sparklehorse... Le seul frenchy Bertignac s'en tire bien (le morceau étant instrumental !). Rien de trip-hop dans tout ça ou presque, me direz-vous ! Oui c'est vrai, mais de la bonne musique cinématique, avec en prime 4 titres inédits de Cinematic Orchestra (qu'on trouvera vite trop courts !) ça se souligne, et ça fait du bien.

Rappelons qu'Attal a failli faire composer entièrement la BO par Radiohead, et qu'il possèderait des compos exclusives du groupe, premières ébauches de ce travail inachevé... Peut-être la prochaine fois ?

Dude

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (2 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

22 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM