Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Mùm : Summer make good - 2004 - Fat Cat

Summer make good
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. hú viss - a ship

2. weeping rock, rock

3. nightly cares

4. the ghosts you draw on my back

5. stir

6. sing me out the window

7. the island of children's chirldren

8. away

9. oh, how the boat drifts

10. small deaths are the saddest

11. will the summer make good for all our sins?

12. abandoned ship bells

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Mùm est un groupe islandais. Et qui dit islandais, dit mystérieux, étrange et original. Mùm n'échappe donc pas à ces attributs tant il est difficile d'en cerner les membres et les influences de leur musique. Ce troisième opus arrive donc un peu comme un cheveu sur la soupe au regard des sorties actuelles en matière d'électro/trip-hop : "Summer Make Good" est donc un album mystérieux, étrange et original ! La nature, toujours présente dans la processus de création des artistes originaire de cette île lointaine, s'invite donc sur toutes les pistes avec différentes variantes de climat : l'orage en pleine mer tout d'abord et les tempêtes qui ouvrent l'album ("Hu hviss-a ship", "Weeping rock, rock"), puis accalmie ("Nightly Cares") et même une éclaircit ("Stir "), puis reviennent le vent, les nuages sombres et la tempête de nouveau, avant le naufrage final de "Abandonned Ship Bells". Un disque qui s'écoute comme une histoire, rempli de petits bruits, de nappes synthétiques nébuleuses et d'expérimentations soniques. Un album plus difficile aussi que ces deux prédécesseurs, "Yesterday was dramatic..." et "Finally we are no one", plus féeriques et enfantins dans leurs ambiances. Les voix sont toujours aussi cristallines, limite sur la brèche, les arrangements toujours riches, mais le discours a pris en noirceur et en mélancolie... A moins que le légendaire second degré islandais nous perde encore ailleurs, loin de quelconques explications sur un univers décidément très personnel. Une musique électronique organique et très subtile qui pourrait pourtant se révéler soporifique pour certains !

Guillaume

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (35 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

13 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM