Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Kaly Live Dub : Allaxis - 26 Sept. 2013 - Jarring effects

Allaxis
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Allaxis

2. Run and go hide (feat. Learoy Green)

3. Chord note

4. Can I make a wish? (feat. Learoy Green)

5. Find us

6. Enjoy

7. No more dread

8. No bother jump (feat. Learoy Green)

9. Pack ice

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Allaxis. Synonyme : métamorphose. En biologie animale, ce terme décrit le passage de l'état de larve à celui d'adulte. En choisissant ce terme pour son sixième album et en l'illustrant d'une abeille (que l'on retrouve en essaim et en nuée dans les teasers de pré-lancement), il faut donc comprendre que Kaly Live Dub veut nous signifier quelque chose. L'empreinte d'un changement progressif de style musical ? Voire une rupture nette avec les opus précédents ? Ou tout simplement l'envie de partir à la recherche d'horizons différents ? D'aller butiner sur des champs musicaux périphérique pour en faire leur miel ?
Déjà, on constate que le groupe a effectivement connu un premier changement depuis la sortie de Lightin' The Shadow en 2010. Avec le départ d'Auriculaire (claviers), le quintet a mué en quartet : Stéphane " Uzul " Bernard (machines), Paul " Pilah " Kozmik (guitare), Mathieu " Mat " Trouillet (batterie et programmation) et Eric Frascone (basse). Ensuite, selon la définition de Jarring Effects, cet album de 9 titres s'inscrit dans le courant Heavy dub. Comprendre : un mix de dub, dudstep, hip-hop, électro et musique industrielle. Une nouvelle émanation du brostep ? Allez savoir. Plutôt qu'ergoter sur la signification de ces nouvelles terminologies, dont on ne sait plus à la longue ce qu'elles signifient ou englobent, l'essentiel est d'écouter ce qui jaillit de ce maelström. Le premier titre éponyme résume à lui seul la classification de Heavy dub : un dubstep survitaminé, stromboscopique. Des basses surpuissantes, des effets électro surgissants ça et là, un rythme endiablé, une voix sombre. L'ensemble produisant une atmosphère plombée, ténébreuse, une sorte d'environnement apocalyptique urbain dans lequel des survivants rechercheraient une hypothétique sortie. L'illustration aussi du difficile passage d'un état à l'autre. Ce fil conducteur se retrouve sur l'ensemble des compositions. Poussé parfois à son paroxysme, jusqu'à atteindre l'overdose, l'écoeurement tant cette déstructuration apparaît finalement anarchique, bordélique (Chord note, Pack Ice). Un rejet que l'écoute de 3 titres (Can I make a wish, No bother jump, Run and go dub) ne fait qu'amplifier tant ils s'affichent en rupture radicale avec cette nouvelle ligne musicale. Ancrés dans un dub plus classique, portés par la voix de Learoy, ces morceaux envoûtants peuvent donc sembler anachroniques, perturbants. Au contraire, ils sont indispensables. C'est le tournesol dans le champ de blé qui nous guide vers le nectar dont Kaly Live Dub tire le meilleur. Comme si le groupe avait aussi voulu en faire le liant entre le passé et le présent (futur ?) pour nous ménager, ne pas nous transposer d'un coup, brutalement, dans son nouvel univers musical. En toute honnêteté, il faut les en remercier. Car, sinon, il n'est en effet pas sûr que la greffe aurait pris. En conclusion, Allaxis apparaît comme l'album d'une transition inachevée. Comme si la métamorphose n'était finalement pas complète. Ou n'avait pas voulu l'être. D'où cette question : le Heavy Dub correspond-il à la nouvelle orientation que veut prendre Kaly Live Dub ? Franchement, on préfèrerait que le quartet continue sa quête, qu'il aille encore butiner sur d'autres espaces.

Stéphane

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune demi-étoile (2 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.54' for table 'stats_donnees'