Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Volor flex : Unlit - 16 Fév. 2013 - Dark clover records

Unlit
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Venus

2. Unlit

3. Stop me

4. Reborn

5. Woo bi

6. Without me

7. Wasted years

8. Better believe

9. Tales from the north

10. Broken promises

11. Golgotha

12. My universe

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Représentant de la scène électronique d'Europe de l'Est, le label roumain "Dark Clover" propose le troisième album de son meilleur artiste: "Volor Flex". Cet opus s'intitule "Unlit".

Les connaisseurs du genre défendu par Volor Flex ne peuvent s'empêcher de comparer l'artiste avec le maître Britannique, Burial. Ils n'ont pas tort.
Le titre du dernier album du DJ Londonien présente des similitudes avec le nom du dernier bébé de Volor Flex.

Alors, est-ce que le "Unlit" de 2013 du jeune Moscovite, Alexander Frolov est aussi excellent que le "Untrue" de 2007 de Burial? Ou est-ce une vulgaire copie?
En réalité, à première vue la question de la copie ne se pose pas. Volor Flex donne plutôt l'impression de perpétuer l'oeuvre du DJ peu prolifique. Alexander Frolov maintient l'existence de cette forme ambiante de la Dubstep. Cela semble nécessaire vu la récente déclaration de Skream: "Dubstep is dead!".

Le mystère! C'est la ligne directrice du Russe. Comme dans ses deux albums précédents, les échos de voix à l'effet "caverneux" prolifèrent sur un léger grésillement. La détresse et le mal-être planent. D'où viennent ces voix, que signifient-elles? Intrigué(e)s, vous continuez l'écoute.

Vous vous rendez compte que ce beat "2-step" tribal et linéaire vous rassure. Les nappes synthétiques le rendent très agréable. Au fur et à mesure de l'avancée dans cet environnement musical aéré mais inquiétant, vous apercevez quelques lieux de désolations. Volor Flex emmène expressément son auditeur vers ces endroits via le choix et l'utilisation des samplers.

Certains passages de "Unlit" ressemblent furieusement à "Untrue" notamment au niveau du beat. La fine oreille aura l'impression de retrouver "Ghost Hardware" ou "Shell of Light" de Burial. Me suis-je trompé en disant rapidement que ce n'était pas une vulgaire copie? A vous de juger.

Au final, une chose est sûr Volor Flex souffre du même problème que tous les producteurs de Dubstep qu'elle soit ambiante ou hardcore. Le genre se renouvelle très mal et même si Alexander Frolov met toute la bonne volonté du monde a perpétuer l'oeuvre de William Bevan (Burial), l'auditeur se lasse. Cette nouvelle production du Russe n'y changera rien. Elle est globalement sombre, minimaliste et impersonnelle. Et si Skream avait raison?

Habib1989

Les derniers avis :

La Dubstep est-elle au bord de la Berezina?

Représentant de la scène électronique d'Europe de l'Est, le label roumain "Dark Clover" propose le troisième album de son meilleur artiste: "Volor Flex". Cet opus s'intitule "Unlit".

Les connaisseurs du genre défendu par Volor Flex ne peuvent s'empêcher de comparer l'artiste avec le maître Britannique, Burial. Ils n'ont pas tort.
Le titre du dernier album du DJ Londonien présente des similitudes avec le nom du dernier bébé de Volor Flex.

Alors, est-ce que le "Unlit" de 2013 du jeune Moscovite, Alexander Frolov est aussi excellent que le "Untrue" de 2007 de Burial? Ou est-ce une vulgaire copie?

En réalité, à première vue la question de la copie ne se pose pas. Volor Flex donne plutôt l'impression de perpétuer l'oeuvre du DJ peu prolifique. Alexander Frolov maintient l'existence de cette forme ambiante de la Dubstep. Cela semble nécessaire vu la récente déclaration de Skream: "Dubstep is dead!".

Le mystère! C'est la ligne directrice du Russe. Comme dans ses deux albums précédents, les échos de voix à l'effet "caverneux" prolifèrent sur un léger grésillement. La détresse et le mal-être planent. D'où viennent ces voix, que signifient-elles? Intrigué(e)s, vous continuez l'écoute.

Vous vous rendez compte que ce beat "2-step" tribal et linéaire vous rassure. Les nappes synthétiques le rendent très agréable. Au fur et à mesure de l'avancée dans cet environnement musical aéré mais inquiétant, vous apercevez quelques lieux de désolations. Volor Flex emmène expressément son auditeur vers ces endroits via le choix et l'utilisation des samplers.

Certains passages de "Unlit" ressemblent furieusement à "Untrue" notamment au niveau du beat. La fine oreille aura l'impression de retrouver "Ghost Hardware" ou "Shell of Light" de Burial. Me suis-je trompé en disant rapidement que ce n'était pas une vulgaire copie? A vous de juger.

Au final, une chose est sûr Volor Flex souffre du même problème que tous les producteurs de Dubstep qu'elle soit ambiante ou hardcore. Le genre se renouvelle très mal et même si Alexander Frolov met toute la bonne volonté du monde a perpétuer l'oeuvre de William Bevan (Burial), l'auditeur se lasse. Cette nouvelle production du Russe n'y changera rien. Elle est globalement sombre, minimaliste et impersonnelle. Et si Skream avait raison?

17-12-2013 - Habib1989

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoile (2 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

9 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2014 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | blog | Spektrum | Helico Esky - Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM