Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Archive : With us until you're dead - 27 Août 2012 - Dangervisit Records

With us until you're dead
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Wiped Out

2. Interlace

3. Stick Me In My Heart

4. Conflict

5. Violently

6. Calm Now

7. Silent

8. Twisting

9. Things Going Down

10. Hatchet

11. Damage

12. Rise

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

C'est marrant comme sur pas mal de sites généralistes, le nouvel Archive est accueilli comme le messie : disons le tout de suite, ce sera moins le cas ici où une vague déception accompagne cette sortie. Commençons quand même par saluer la flamme qui continue d'animer l'incontournable collectif britannique vers un neuvième opus, (sans compter les lives). Un nouvel Archive, c'est vrai que ça s'attend, ça se désire, ça se savoure. Et c'est d'autant plus vrai qu'on s'est fait désirer trois ans. Pas que j'estime le délai trop long : c'est plutôt en regard du résultat que je suis mitigée. Autant Controlling Crowds en 2009 était un album plein de feu et de diversité, aux ambiances qui partaient dans tous les sens, progressive, electro rock, trip hop, hip-hop, avec With Us until you're Dead il se dégage une pâlotte linéarité qui a du mal à décoller. Archive a pas mal teasé depuis le printemps dernier, et ce que j'avais pu en écouter jusqu'ici ne m'avait pas franchement emballée. C'est donc avec un a priori légèrement négatif que j'ai lancé With us until you're Dead (pas même le jour de sa sortie) ; a priori qui allait s'avérer plutôt vrai.

Après l'avoir expérimenté live sur toute une tournée, Archive dégaine la carte symphonique et les violons en studio. Alors bien sûr, niveau compositions et arrangements c'est nickel, on reconnaît totalement la griffe Keeler / Griffiths derrière les compos oniriques et sophistiquées. On reconnaît bien les ambiances elles-mêmes. Bien sûr aussi, c'est propre, c'est maîtrisé. L'album était annoncé par Darius Keeler lui-même comme un album de love songs, et sur ce plan là c'est plutôt homogène, mais c'est peut-être un peu là que le bât blesse (et c'est la partie de mon a priori qui s'avère vrai): ne proposant pas suffisamment d'ouvertures, de moments forts, différents. Wiped Out qui ouvre l'album rappelant trop fortement Bullets quand il démarre (enfin) à mi parcours, par exemple - pour ensuite se traîner. Ou encore Silent qu'on a l'impression de connaître depuis des années. Entre temps, tout un tas de titres limite soporifiques, une fin d'album un peu poussive. Moins rock, moins progressif, plus électronique et plus cinématique que Controlling Crowds avec notamment une forte présence des violons, With Us reste un pur produit Keeler / Griffiths : frappant dans l'electro pop symphonique à haute teneur émotionnelle, mais version accessible et sans trop de surprises.

On en retiendra quand même quelques pics indéniables, et pour moi ce sera d'abord Conflict avec ses rythmiques hypnotisantes, son cri surgi de nulle part et, surtout, ses plages symphoniques qui apportent une véritable ampleur au morceau; Violently que la nouvelle et ravissante recrue Holly Martin habite de sa voix soul profonde et juste, sur fond d'electro syncopée accompagnée de violons symphoniques à mi parcours - brillante plage instrumentale; et, finalement, Silent, pour la beauté ronde d'un parfait titre Archivien porté par une Maria Q à la voix douce et sobre scandée de violons.

A côté de ça pas mal de titres moins savoureux donc (Things Going Down, Damage, Rise) (on regrettera peut-être aussi le fait que l'album soit moins porté par Pollard Berrier) : With us until you're Dead, plus introverti, n'a pas la trempe explosive d'un Controlling Crowds (et je ne parle pas des précédents). Besoin d'un truc calme, reposant à un moment où l'Archivienne carrière est en plein tournant, le précédent opus ayant vu un accroissement important de sa fan base européenne? Malgré ce verdict, un album d'Archive, ça reste un moment important, ça s'achète et ça s'écoute toujours avec plaisir, ne serait-ce que pas curiosité, parfois un peu par fidélité envers un collectif se renouvelant sans cesse depuis bientôt vingt ans! Et nous ayant quand même offert parmi les plus beaux des voyages musicaux. C'est ce qu'on fera de celui-ci en le considérant peut-être un peu comme une transition : le collectif se régénérera toujours et le duo Keeler / Griffiths fera de la musique jusqu'à son dernier jour, à n'en pas douter.

Un petit making of pour la route? Archive 'With Us Until You're Dead' - the making of

Mag

Les derniers avis :

0 étoile sur 5. Déçu.

Après une écoute attentive de chaque piste, la sensation globale de cet album est "nul". Je suis un grand grand fan d'Archive (Londinium, You all look the Same to me) mais là je dois dire que ce disque est vraiment sans intérêt. A part un titre ou deux qui sont potables (et encore), il n'y a rien. Je suis super déçu, pourtant dans chaque nouvelle release d'Archive, j'arrivais à y trouver mon compte. Pour le coup, il n'y a rien qui ne me fera revenir sur cet album. ZERO pointé.

Wiped out : un morceau facile, répétitif, dans la lignée de ce qu'ils ont produit sur You all look the same to me, sans le brio.
Interlace : Très désagréable. Des sons électroniques saturés. On sent qu'ils veulent reproduire les envolées poignantes de leurs anciens tubes, mais cela ne fait pas mouche. Trop répétitif.
Stick me in my heart : Se laisse écouter une première fois. Puis cela devient pénible. Cela vient peut-être de la voix du chanteur ou du manque d'originalité.
Conflict : Nul. Et puis on commence à avoir l'impression que toutes les pistes se ressemblent. Suffit pas de mettre un gars qui crie n'importe quoi dans une chanson pour que ça devienne " hype ".
Violently : Ça va. Mais encore une fois, c'est calé sur la répétition. La même chose, que l'on modifie un peu, et encore et encore. C'est super chiant. En plus, c'est quoi cette chanteuse criarde à la Beyonce ? Du grand n'importe quoi.
Calm Now : Il y a un bon feeling sur cette chanson. De bons samples. Mais c'est surtout par contraste.
Silent : Encore une piste qui commence avec des sons qui font saigner les oreilles et qui servent à rien. Du très mauvais son, à la Take my Head sans aucune saveur.
Twisting : Inécoutable. Un gars qui crie sur des sons saturés.
Things going down : OK. Jolie musique mais vraiment sans plus.
Hatchet : Bon, il y a quelque chose sur cette track. C'est du Camille mixé à de l'electronica. C'est pas mal, ça monte bien. Mais toujours ces mêmes sons poussés trop fort, trop souvent.
Damage : C'est quoi ? Un level de Sonic the Hedgehog ?
Rise : Ballade fadasse.
Aggravated Twisted Fill : Sans intérêt. C'est un peu plus de la même chose. Et quelle voix horrible.
Soul Tired : Du bruit pour finir. Ca fait mal aux oreilles et ça achève l'envie de jeter tout de suite ce disque dans la corbeille.
Désagréable impression que l'album a été emballé en un week-end avec des samples à deux balles sur un Synthé pourri. Grosse grosse déception.

23-09-2012 - Jyby

Le bas de la courbe sinusoïdale !

Grand fan d'Archive, il est clair que j'attends au tournant chaque nouvel opus. En général, je ne retiens toutefois que quelques pistes sur la douzaine que contient chaque galette, mais pour les retenir, je les retiens bien.
Cette galette là n'est pas désagréable à écouter, mais ne me parle absolument pas. Pas de puissance, pas de mélodie envoûtante, pas de beat entraînant, pas de frissons.
J'espère quand même me sentir bête dans quelques années en redécouvrant une piste qui m'avait filé entre les oreilles.

19-09-2012 - Chill Pill

Un autre avis

De toute manière, chaque album d'Archive, depuis leur début est décortiqué, décrié, aimé ou détesté. Chacun ira de sa propre opinion en fonction de ses propres émotions. C'est certainement sous une oreille vierge de toute référence qu il faut apprécier Archive et ce nouvel album.
Pour ma part cela reste un voyage sans nulle comparaison avec tout autre univers bien particulier qui sait malgré tout évoluer non pas dans la linéarité, mais dans l'ensemble de cette plongée atmosphérique. A titre personnel je ne me lasse pas de l'écouter, tant la richesse et la variation se découvrent peu à peu, subtilement. Chacun ira de ses émotions, de ses critiques, c'est ce qu'a toujours suscité ce groupe-phare sans aucune complaisance de ma part.

12-09-2012 - B-Wayne

Et Twisting !

Je suis surpris que vous n'ayez pas parlé du titre Twisting qui pour moi est celui qui sonne le mieux. Ce morceau est mordant, tellement juste et plein de diversité... La critique est quand même dure pour un collectif qui se renouvelle sans cesse depuis 20 ans justement, que ça plaise ou non !

12-09-2012 - Eminier

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoile (26 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.58' for table 'stats_donnees'