Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

High tone meets Brain damage : High damage - 18 Avril 2012 - Jarring effects

High damage
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. The dawn

2. Stereovision

3. Brain tone

4. Shake up (feat. Zeb Mc Queen)

5. I did my time

6. The midday sun

7. Nuclear ambush

8. Dub on tune in and drop out

9. ZZZ

10. Watching you

11. The dusk

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Les quelques privilégié(e)s qui ont déjà vécu en Live - plus de deux heures trente - l'expérience scénique High damage peuvent désormais la revivre dans leur salon avec l'album éponyme. Et pour les chanceux qui attendent un prochain passage dans leur ville, cet opus leur fournira une excellente mise en oreille. Quant aux autres, tous les autres, le plaisir de l'ouïe qu'il procure palliera en très grande partie la carence visuelle. D'ailleurs, High damage, projet musical issu de la rencontre de High tone et Brain damage, relève avant tout d'une expérience sonore plus que visuelle. La première étant à privilégier et pouvant être aisément vécue indépendamment de la seconde.
S'inscrivant dans la lignée du projet In a dubtone, initié depuis une dizaine d'année par le groupe phare et emblématique de la scène électro-dub française, qui a déjà donné corps à Kaltone (avec Kaly live dub), High highvisators (Improvisators dub), Wangtone (Wang Lei) et Zentone (Zenzile), High damage constitue le branchement des machines de Brain damage à l'énergie électrique de High tone. L'émetteur et le récepteur ne faisant ainsi plus qu'un. Cette fusion nous entraîne de l'aube (The dawn) au crépuscule (flamboyant The dusk) dans un univers où se côtoient la froideur de l'enfer (Stereovision ou Nuclear ambush) et parfois la chaleur de l'Eden (Dub on tune in and drop out). Mixant les genres et les styles, dub-dubstep-hiphop-drum'nbass-breakbeat, agrémenté d'effets, de samples et de scratches, High damage est une plongée dans les méandres de l'âme humaine, une déambulation sans issue dans un labyrinthe urbain, une journée dans un environnement plombé par un ciel d'une telle noirceur que les rayons du soleil arrivent péniblement à percer pour espérer en vain réchauffer les corps et l'esprit. Paradoxalement, dans cette atmosphère glaciale, apocalyptique et obscure, propice au désarroi et à la plainte, High tone et Brain damage réussissent pourtant le tour de force d'y faire jaillir un peu de lumière et beaucoup d'envie. Car même sans lumière, on se laisse entraîner, guider sans peur de se perdre. Quitte à recommencer sans fin cette même journée.

Stéphane

Les derniers avis :

Du lourd.

Un album qui fait l'effet d'un bloc un peu trop homogène au départ et qui dévoile ses nombreuses subtilités au fil des écoutes, qui délivre un son d'une maturité étonnante pour voir qu'il s'agit d'une rencontre éphémère entre deux artistes.

On reconnaît vraiment la patte des deux groupes qui s'écartent au final assez peu de leurs habitudes respectives, mais la fusion de ces deux univers est magistralement exécutée et propose un son à la fois sobre, élégant, et groovy. Rarement lumineux sans pour autant être étouffant, l'esthétique de l'ensemble est vraiment réussie. On sort de cet album long d'une heure sans avoir vu passer le temps. Certes, l'ensemble n'est pas parfait (le titre featuré "Shake Up" n'est pas vraiment original et fait presque figure de hors sujet au sein de l'album, et il y a une quasi repompe de l'intro Glowing Fire au long de Bain Tone), mais je le considère, après près d'un mois d'écoute maintenant, comme étant la collaboration la plus aboutie de High Tone. Qui saura en plus, à mon humble avis, réunir les amateurs de la période pré-wave digger tout comme ceux de la seconde période d'High Tone

Saluons ces 2 groupes qui nous pondent un album vraiment chiadé et plaisant, après 15 ans d'existence pour l'un et 10 ans pour l'autre, ce qui se devine difficilement ici au vu de la fraîcheur de l'ensemble (qui a le bon goût de ne pas tomber dans les travers du moment type dubstep sans âme à chaque coin de titre).

Bien sûr, c'est aussi à vivre en live...

19-04-2012 - Keulin

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (8 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.28' for table 'stats_donnees'