Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Bleubird : CANNONBALL!!! - 24 Jan. 2012 - Fake Four Inc.

CANNONBALL!!!
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Fog Rollin

2. Hand Holdin

3. Giehe 1977

4. Black Sandcastles

5. Hello Hallow ft. Astronautalis

6. Christian Wife w/ Lynne Piper

7. Down Like Brothers ft. Radical Face

8. Pimp Hand

9. Dead Homes

10. Time 4real ft. Ceschi

11. Rubberbands

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Bleubird est un rappeur américain hors du commun. Originaire de Floride mais baroudant sans cesse, il a vécu aussi bien à Montréal qu'à Berlin, enchainant les tournées y compris en Europe et en Asie. "Traveling is in my blood", a-t-il d'ailleurs joliment confirmé il n'y pas si longtemps. L'oiseau est connu pour son flow dense, son freestyle imparable, ses lyrics plein d'esprit et l'aspect ironique de ses prestations. Bleubird, au premier abord, n'a pas l'air d'y tenir mais pas besoin de creuser beaucoup pour découvrir une énorme sensibilité tant humaine qu'artistique. Sensibilité du flow, de la voix, de la présence scénique juste inénarrable, des prestations dans lesquelles il est à deux cent pour cent, avec une technique redoutable. "I pour my heart and soul into every performance whether it be for two, or two thousand people".. Un de ceux qu'on pourrait regarder rapper pendant des heures, tant le plaisir qu'il y prend est communicatif.

Si Bleubird a déjà un tas de projets et collaborations derrière lui, depuis bientôt une dizaine d'années qu'il est superactif sur cette scène (Triune Gods avec Scott Da Ros, Swashbuckling Napoleons avec Thesis Sahib et Edison, des projets avec Sole et K-the-I ou encore ses fameux Street Talk en free download sur son site), voilà un paquet d'années qu'il n'avait pas sorti d'album solo (le dernier en date, RIP USA, est sorti en 2007). Bleubird n'a donc pas lésiné sur la production : Cannonball est produit pour moitié par Radical Face, l'homme d'Electric President, d'Iron Orchestra ou encore de Mother's Basement; qui a également composé les instrus du superbe Mighty Ocean & Nine Dark Theaters d'Astronautalis (concernant Radical Face, s'il vous prend l'envie de creuser ruez-vous sur le déjà vieux mais somptueux Self Tilted signé Electric President). Quant au second producteur de l'album de Bleubird, c'est l'ami de longue date Astronautalis, qu'on connaissait surtout en sa qualité de rappeur déversant son flow inlassable de mots sur des instrus composés par autrui.

D'où ces ambiances assez différentes sur Cannonball qu'on pourrait même trouver au premier abord déroutantes, voire un peu inégales, mais loin s'en faut finalement. Des atmosphères variées, passant des plus ésotériques et inquiétantes, je pense aux premiers titres de l'album, à cette intro brumeuse infusée de fréquence radio sublimant flow et mots, "be it blood or ink / sweat, tears in the kitchen sink".. Trois titres qui constituent à mon sens jusqu'à Giehe 1977 (dans lequel Bleubird raconte ses racines italiennes), une sorte de triptyque introductif à ce Cannonball qui ouvre ensuite franchement la voie vers un univers plus festif, voire joueur avec des compos plus pop, plus légères et plus fun. Sur un mode nettement plus entrainant donc, on aura droit à un bien chouette duo jazzy avec Astro, Hello Hollow et un autre, totalement explosif avec Radical Face, Down Like Brothers : tout ça sent le plaisir qu'on a pris à le produire ! Et puis, déjà, on touche à la fin de l'opus, avec l'impression d'avoir fait partie de la fête (et d'autant plus qu'on aura eu la chance de capter un des shows de Bleubird et Astro actuellement en Europe), mais le meilleur est à venir car bien sûr, dès que Ceschi pose sa voix sur un titre.. Et on n'y coupe d'autant moins ici croisant le flow de Bleubird et porté par les instrus de Radical Face - ce Time 4real est à vous donner des frissons, "time, you thougt i threw it all away, but every single second slaved has been worth living"..

En conclusion, cet album est une ode au rap alternatif foisonnant et libre, au bonheur collaboratif, à l'inventivité et à la qualité des productions indé. Juste un incontournable de ce début 2012, qui augure une belle année pour le label de Ceschi Ramos Fake Four.

Mag

Autres infos :

Deux extraits en écoute:

Fog Rollin - Hand Holdin

Time 4real feat Ceschi

Les derniers avis :

Ca remue bien

Je n'aime pas tout mais l'ensemble a du caractère. "Time 4real" est vraiment vraiment bien, entrainante, énergique, un morceau avec des tripes. Ce genre de musique doit bien envoyer en concert.

11-02-2012 - Trickos

Pour confirmer

Petite anecdote pour confirmer le passage "I pour my heart and soul into every performance whether it be for two, or two thousand people" : j'ai organisé un concert de Bleubird à Amiens il y a de ça peut-être 5 ans, on devait être à tout casser 12 dans la salle, ça l'a pas empêché de faire un salto sur scène, et de retomber volontairement sur le dos, pendant le break d'un de ses morceaux (je jure que je blague pas). On était tous hallucinés... C'était juste hyper dangereux... J'en ai parlé avec lui après et il m'a expliqué avoir fini une tournée quelques années avant (avec l'énorme duo Grand Buffet si mes souvenirs sont bons) avec une cheville cassée à cause d'une autre acrobatie du même genre. Visiblement ça l'a pas découragé, vu qu'il continue ses cascades, même devant un tout petit auditoire... Une bête de scène le bonhomme... Un super souvenir de live...

Ah, et pour ceux que ça intéresse Bleubird fait depuis plusieurs une sorte de web tv, financée par le label californien Grimm Image. Il se balade un peu partout aux Etats Unis / Canada avec un camping car aux couleurs du label équipé d'une "sono mobile", et filme les artistes et concerts au gré de ses rencontres. Tapez Freeebird dans youtube si vous voulez voir les vidéos...

07-02-2012 - PierreTheM

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (6 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

18 visiteurs et
1 membre en ligne :
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM