Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Ghostown : ReflectionZ - 13 Avril 2009 - Auto-production

ReflectionZ
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Moy Moy Moy

2. Johnny Marr (Psychokiller)

3. Reflections

4. Ghostown

5. Whisky Boat (L'Eau De Vie)

6. Whyte Coatz

7. Blue Crocodile

8. Fecking Your Eyes

9. Big Moustache

10. Dolphin

11. Insects Don'T Know

12. Monster

13. Name Your Price

14. Accordeon

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

À l'origine de Ghostown, composé de Kirsa aux platines et Baptiser à la guitare, il y a un auteur-compositeur, Rael. Non, non, aucun lien de parenté avec l'allumé auvergnat qui attend un hypothétique retour des aliens. C'est une simple homonymie, malheureuse, de prénom entre deux êtres que tout oppose. Quand le second divague en scrutant le ciel, le premier, Rael Powell, est ancré à la réalité de notre monde. Laquelle, source de son inspiration, s'exprime et rejaillit dans les textes et compositions de son premier album : Reflectionz. Point d'élucubrations ici. Mais bien une réflexion, une introspection sur sa vie, ses frustrations, ses espoirs et un regard acerbe posé sur notre société faite de doutes, dérives, déshérences et désespoirs. Une vision souvent teintée de noirceur qui ne connaît pas de frontières. Actuellement en France, où Rael s'est expatrié en 2003 pour composer, elle l'est tout autant outre-Manche et notamment en Ecosse, son pays d'origine. Un mot illustre parfaitement cette représentation : Ghostown, justement. Un choix qui n'est d'ailleurs pas le fruit du hasard. À la fois hommage aux Spécials, dont c'était le titre d'une de leur chanson " parmi mes préférées avec le riff du début, juste parfait !" dixit Rael, et symptomatique de souvenirs passés : " j'ai grandi dans les villes fantomatiques du sud de l'Ecosse où les usines ont fermé depuis longtemps, où il n'y a plus de travail, plus rien à faire... Il y a aujourd'hui beaucoup de villes comme cela ". Le titre éponyme (en plage 4) en réalise la parfaite osmose, relatant l'irrémédiable descente d'une cité et de sa population : " J'ai voulu raconter le quotidien d'aujourd'hui : la fermeture des usines et son cortège de chômeurs et de suicidés, et la nouvelle génération élevée alors dans des conditions sociales et économiques qui les poussent vers la drogue et le désespoir ". Une détresse qui peut aussi générer violence et jusqu'au-boutisme. Quitte à basculer du côté obscur. Ainsi le parcours de" Johnny Marr ", conté tel un polar (ça me rappelle Un petit boulot de Iain Levison), interroge sur la déchéance sociale et le besoin de reconnaissance médiatique comme horizon ultime.

Ce mal-être ambiant, cette vision acérée sur la société étant trop lourds à porter pour un seul mouvement musical, Ghostown a opté pour un mix qui puise dans les influences où baignait la jeunesse de Rael (B-52's, Talking Heads, Brian Eno...) et les courants underground des dernières décennies. Si le trip-hop bristolien du début (Portishaed et Tricky) teinte nombre de titres, la production de Ghostown ne peut se contenter d'une telle restriction : " Notre univers prend sa source dans le hip-hop circa 93-97 auquel se sont adjoints les courants des rappeurs londoniens (Roots Manuva, Dizzee Rascal) et américains (Madlib ou Dr Octagon). Sans oublier une pointe de Gypsy ". Cette dernière colle aux samples ethniques de Moy Moy Moy (tendance tzigane d'Europe de l'Est) ou d'Accordéon (surprenant croisement des Négresse Vertes ou d'Arno avec un rap au flow tranchant). Souvent flegmatique parfois proche d'une rafale de mitraillette, le flow de Rael s'identifie à celui de Buck 65 ou Tricky. Chez Ghostown, pas de beat prédominant qui écrase l'harmonie de l'acoustique mariée à l'immatérialité de sons élecro/synthé. Sans oublier des inspirations jazzy ou blues, et surtout une constellation de bruits, samples et scratchs qui fusent deci delà. Jamais en excès (comme cet emprunt de Bourvil dans Big Moustache), juste par petites touches savamment dosées et ajustées. L'éclat supplémentaire mais indispensable pour souligner la profondeur et la beauté de la création.
Si ReflectionZ n'atteint pas la perfection d'un joyau, Ghostown ne s'est pas contenté de confectionner une simple épure, mais a réalisé une parure musicale qui laisse augurer un second ouvrage encore plus aboutit.

Stéphane

Les derniers avis :

Parfait

Absolument indispensable. J'y reviens régulièrement depuis 3 ans, et je ne m'en lasse pas. Merci pour cette découverte !
Mes préférées : toutes bien sûr, et notamment Whisky Boat, Pecking your Eyes, Blue Crocodile, sans oublier l'ovni Accordeon, si surprenante et naturelle à la fois..

15-04-2012 - ElDoro

Ghostown

Ayant la chance d'être de la région d'origine de ghostown, j'ai pu les voir en concerts plusieurs fois et même gratuitement pour la fête de la musique par exemple :)
l'album est vraiment sympa, electro/hip-hop et en l'écoutant c'est l'été dans ma tête ! ;)

09-02-2011 - Ptitefred

Coup de maître ou de simples génies ?

Cet album est tout simplement exceptionnel! Depuis que je l'ai découvert il tourne en boucle chez moi, dans ma voiture, chez des amis, de partout! Je le fais découvrir à tout le monde car malheureusement ce groupe mérite de se faire connaître auprès du grand public. Rien à voir avec Wax Tailor, Rjd2 ou encore A.S.M, ce groupe a été pour moi LA révélation de l'année.

En attendant impatiemment le prochain, merci!

30-09-2010 - David.cohen38

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (20 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

24 visiteurs et
1 membre en ligne :
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM