Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Vuneny : Whatever Singularity - 09 Mars 2009 - Jarring effects

Whatever Singularity
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoile (légende)

Tracklist :

1. Uncertainty Of Signs

2. Define Violence

3. Get Me A Horse (And I'Ll Bring You A Music Box)

4. How We Are Connected

5. Loving Calm Of Your Arms

6. Fate Of Outer Planets

7. We Gave Vasko Away (And The Plant Is Male)

8. Hold That Thought

9. Some Savage Animal, A Local Feud Or An Avalanche

10. Whatever Singularity

11. Partizanska

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr Achat solidaire chez Cd1d PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

2007-2009. Deux années ont passé depuis cette première rencontre. Ce fameux coup de foudre musical au Bataclan. Mais voilà, on le sait pourtant bien, cette tentation soudaine, ça ne dure qu'un instant. Et la déception se substitue souvent à l'enthousiasme.
C'est l'effet ressenti avec Whatever Singularity, troisième album (sorti en mars 2009) du duo formé par Nedim Cisic (machines, guitares) et Andrijan Zovko (machines). Fébrile au départ, j'ai progressivement ressenti un sentiment de distance, d'éloignement à la première écoute. Le charme s'est délité pour presque rompre. Whatever Singularity est un album froid, déstructuré, désordonné (à l'exception de Loving Calm of yours arms et Partizanska). Aucune sensibilité n'émerge de cette compilation de sons et voix robotisés. Et ce n'est pas l'alibi de quelques cordes ou notes de piano qui peut en modifier le fond. Même une respiration comme " Some savage Animal... " (1mn 18 s) est étouffante, à la limite du supportable. Whatever Singularity suinte le chaos, l'anarchie... comme s'il voulait expier les démons d'une histoire encore récente. Celle de la Bosnie-Herzégovine, dont le duo est originaire. Et comment mieux l'exprimer que par un son noisy. Dont le retour semble bien être la tendance de cette fin de première décade du XXI siècle. Comme tant d'autres, le duo y adhère. Franchement, n'y a-t-il d'autres voies pour innover qu'un retour à ce courant du début des années 90 ?
La conclusion de cet album, c'est Vuneny qui nous la donne avec ces loups, ou chiens, hurlant à la mort à la fin de Whatever Singularity. Je ne pouvais trouver mieux.

Stéphane

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (1 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

17 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM