Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Archive : Controlling Crowds - 30 Mars 2009 - Wea

Controlling Crowds
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist CD1 :

1. Controlling Crowds

2. Bullets

3. Words On Signs

4. Dangervisit

5. Quiet Time

6. Collapse/Collide

7. Clones

8. Bastardised Ink

9. Kings Of Speed

10. Whore

11. Chaos

12. Razed To The Ground

13. Funeral

Tracklist CD2 :

1. Pills

2. Lines

3. The Empty Bottle

4. Remove

5. Come on Get High

6. Thought Conditioning

7. The Feeling of Losing Everything

8. Blood in Numbers

9. To the End

10. Pictures

11. Lunar Bender

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Controlling Crowds est un album à part. Véritable tournant dans le parcours d'Archive - et dieu sait qu'après Lights, il fallait taper fort, ou bien en rester là.. Livré en deux temps / deux parties, le dernier né du collectif de Keeler et Griffiths fait plus que relever le défi.
Controlling Crowds, c'est 130 minutes de mosaïque sonore où atmosphères, voix et instruments se succèdent, finissant par créer cette impression d'un univers à part entière. Univers contrasté où les paysages sonores naviguent entre inspirations pop dark, electro syncopée, accents rap et ambiances trip-hop de la première heure. Un répertoire élargi et bien dosé, enrichi des arrangements et transitions magiques qui font la griffe atmosphérique d'Archive... Mais si l'ensemble est globalement plus electro, moins rock que les précédents, les percussions et jeux de basse restent bien présents. Et il y a quelque chose de très complet dans ce mélange-là.

Dans le renouveau annoncé il y a bien sûr l'irruption des rythmiques et du flow de Rosko John (qu'on n'avait pas entendu depuis Londinium!), parsemés sur l'ensemble tel des points de rupture - ouverture : Quiet Time, mélancolique et scandé ; Lines, saisissant duo electro-rap avec Pollard Berrier ; Thought Conditioning, son flow sombre sur fond de volutes synthétiques. Bastardised Ink surtout, délicieux contraste entre le rap, sombre et incantatoire, et la finesse des choeurs, aériens, irréels.
Il y a la profondeur et la justesse de Maria Q dont la voix, moins proche des traditionnelles voix féminines du trip-hop, a ce quelque chose de plus grave, plus fort, bien en symbiose avec l'atmosphère générale de l'album. Collapse/Collide offre une pure pièce de trip-hop chaloupé et sensuel, tandis que Pills envoie une ambiance electro saccadée envoûtante.
Il y a la prestation du guitariste et vocaliste Dave Pen dont la voix, mieux posée que jamais, offre ce chant tendu, pénétrant sur les très pop King of Speed et The Empty Bottle. A noter les remarquables prestations scéniques du chanteur, qui, littéralement, habite ses performances.
Et puis il y a la voix de Pollard Berrier. C'est d'ailleurs lui qui ouvre la danse avec Controlling Crowds et sa litanie synthétique alternée de passages poétiques, suivi du trés réussi Bullets qui vient distiller sa pop sombre et électrique. Il y a encore Remove et ses accents soul, et le délicat Come On Get High, où, niveau voix, on atteint des sommets.
Il y a aussi ces morceaux torturés ponctués d'un son rock progressif acéré, incantatoire et lancinant. Allez faire un tour du côté de Dangervisit : ça commence tout soft... Franchement, il faut avoir vu ça live. Ça prend une sacrée dimension.

Et puis il y a les textes, et le message est là, fort, noir. Manipulation des masses, rejet des amorphismes, refus d'obtempérer, infusés d'une subtile dose d'anxiété... Portes ouvertes? Certes... Il est précieux pourtant que des artistes bien médiatisés, restent fidèles à leurs convictions pour dénoncer ce que nous sommes nombreux à déplorer sans avoir la voix pour le faire...
Controlling Crowds ou le virage réussi sur bien des plans, là où le groupe était attendu au tournant? Archive a su se régénérer tant niveau inspiration qu'en (ré)intégrant de nouveaux membres qui lui vont comme un gant. La scène du trip-hop britannique n'est pas près de compter sans.

Mag

Les derniers avis :

Sympathique mais...

"Avec quelques réminiscence du cultissime Londinium" dixit Bejian. C'est tellement vrai ! De bonne melodies, qques idées novatrices et le très attendu retour de Rosko John... Mais cela suffit il pour crier au génie ? Je lui préfèrerais Lights qui avait l'avantage de proposer une nouvelle version de la formation.
Si Archive ne propose plus de nouvelles choses comme on est en droit de l'espérer face a un groupe de cette envergure, alors je finirais par m'en lasser...

17-09-2010 - Djeh

Excellent album

Enfin !
Cet album est tout simplement une des très belles surprises à côté de laquelle le passionné de trip hop SE DOIT de ne pas passer!
Digne héritier de l'incontournable Londinium et du très bon You all look the same to me, Controlling Crowds regroupe tout le savoir faire auquel Archive nous avait habitué (et qui était tant attendu): nappes cosmiques (notamment celle du titre éponyme de l'album), rythmes rock puissants et saturés, hip hop (quiet time et bastardised ink) aux mélodies impeccablement saccadées, sans oublier LE très bon morceau de près de 10 mn (leur marque de fabrique) sur lequel vient se poser une délicieuse voix féminine.
Comme d'habitude, Archive vous emmène dans une autre dimension, certes plus noire que celle de Light, certes un peu plus rock progressif pour d'autres mais l'essence même du meilleur d'Archive est là!
Un grand regret cependant: de ne pas voir l'album figurer au sein de la rubrique des "indispensables"...

09-08-2009 - Angelopium

Très bon album !

Avec quelques réminiscence du cultissime Londinium, des harmonies toujours aussi subtiles et des rythmes très efficaces.
Pour le fan de la première heure que je suis, il s'agit du meilleur album d'Archive depuis longtemps. Surtout, surtout, allez récupérer l'excellentissime morceaux "Pills" sur leur site web et qui ne figure pas sur l'album...

03-05-2009 - Bejian

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoileune demi-étoile (86 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.84.144' for table 'stats_donnees'