Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Untel : Projections# - 05 Jan. 2008 - Auto-production

Projections#
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Tracklist :

1. Henry

2. Tarkos

3. Ikeda

4. Post hoc

5. Ritournelle

6. Létale

7. Landlady

8. Attente

9. Petit orgue

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :www Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Avec ce troisième album autoproduit nommé "Projections #", Untel nous invite à nous livrer à une petite expérience qui est actuellement un véritable phénomène de mode : le ciné-concert. Ainsi suit-il le chemin qu'ont emprunté tous les amateurs d'abstract hip-hop, tels que Wax Tailor, Doctor Flake ou le collectif l'Unijambiste (Robert Le Magnifique, Tepr et My Dog Is Gay) lorsqu'il met en musique l'histoire du mémorable "Hamlet" de Shakespeare en version rap, mais aussi les amateurs de post-rock électro-instrumental comme Arca, Mugison, Sigur Ros ou Landscape.

Doté de 9 morceaux et d'une plage de donnée contenant 3 vidéos bonus en live, cet album est un parfait exemple des possibilités infinies qu'offrent la narration, l'image et la musique lorsqu'on les fusionne. Car chaque titre raconte à travers les samples de discours, les dialogues mélodiques des guitares et basses, et le rythme de la batterie nonchalante ou agitée, une petite historiette dont nous sommes l'unique acteur.

Propice à la réflexion, à la mélancolie, à l'émotion, "Projections #" oscille entre révolte et résignation d'où l'impression constante qu'un malaise plane au-dessus de nos têtes. "Tarkos" nous interroge sur l'impact des images qui passent dans nos têtes, "Post Hoc" est une réflexion amère sur les discours hypocrites des politiques qui tendent à séparer les hommes, à les traiter d'étranger et du pouvoir de l'argent qui les rend envieux et soupçonneux. Fiévreux comme "Ikeda", qui alterne force et douceur, calme et violence, ordre et désordre. Dans "Létale" résonne un sentiment d'espoir à travers la chaleur des guitares frénétiques et des rythmes qui s'accélèrent. Enfin "Projections #" s'achève par le sentiment d'attente qu'émane de "Petit Orgue", lorsque les effets électroniques (qui étaient restés très discrets jusqu'ici) accompagnent les distorsions des guitares mourantes.

Subtil, philosophique, profond, entre ombre et lumière, Untel nous dévoile tantôt la fragilité des hommes, tantôt leur incapacité à réagir aux drames qui les entourent.

Charles

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.

Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

21 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM