Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Sole : And the Skyrider Band - 13 Oct. 2007 - Anticon

And the Skyrider Band
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. A Sad Day For Investors

2. Ghost Assassinating Other Ghosts

3. Nothing Is Free

4. The Bridges, Let Us Down

5. A Hundred Light Years And Running

6. The Shipwreckers

7. Sound Of Head On Concrete

8. Magnum

9. The Bones Of My Pets

10. In Paradise

11. One Egg Short Of The Omelette

12. On Cavalry

13. Stupid Things Implode On Themselves

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Décidément le label américain Anticon est toujours aussi productif et ses membres attitrés ont une soif de création à toute épreuve. Et c'est au tour de Tim Holland aka Sole de nous dévoiler sa toute dernière création : "And The Skyrider Band". Cet album sombre et élégant ne suit seulement que de quelque mois "Poly.sci.187" alors signé sous le pseudo Mansbestfriend. Eh oui ! si certains artistes utilisent un pseudo pour signer leurs oeuvres, il y en a d'autre plus malin qui en ont deux (voire trois ou quatre !).

Pour Sole, ce nouvel opus est avant tout une rencontre musicale entre Tim Holland, Pedestrian, Dosh, Telephone Jim Jesus, le producteur électro-dub Bud Berning aka Skyrider et enfin le multi-instrumentiste de talent William Ryan. Mixé et mastérisé par son ami et producteur Alias on peut dire que tous les ingrédients étaient réunis pour que Sole and the Skyrider Band naisse sous les meilleurs étoiles.

Sole et ses confrères délaissent cette fois la programmation pour effectuer un retour aux sources du hip-hop tel qu'on le trouvait à ses tous débuts dans son fameux "Selling Live Water" produit également par Alias et qui reste une référence indémodable dans l'univers hip-hop old-school. Ici l'instrumental quasi classique, l'improvisation ambitieuse et l'expérimentation audacieuse sont les trois clés de voûte harmoniques sur lesquelles le rappeur Fritch Nicolletti's Mansion, à la précision et à l'efficacité redoutable, vient poser sa voix suave et chaude.

Ce magnifique album est sans conteste l'album hip-hop phare de la rentrée. À écouter sans faute.

Charles

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (9 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

28 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM