Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Scalde : Poperetta - 2006 - UMF/Artofal Records

Poperetta
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Poperetta

2. Virgin Places

3. Ravin'

4. What Heredity is

5. Les Eaux Profondes

6. Fear of Fly

7. Ominous

8. My Ambassador

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Mèche rousse, visage diaphane, look vintage, telle apparaît la nouvelle figure de la scène pop lyonnaise. Avec "Poperetta", signé chez UMF Records, Scalde nous introduit dans l'antre de son monde secret.

Naviguant entre pop atmosphérique, folk psychédélique, trip-hop et rock en chambre, Scalde, le multi-instrumentiste, manie avec dextérité guitares, sitar, piano, harmonium, synthétiseurs analogiques, glockenspiel, batterie et flûtes.

Et c'est sur scène, en première partie de Blonde Redhead, Matthieu Boogaerts, Tahiti 80, Superpitcher, Troy Von Balthazar ou Thomas Fersen qu'il s'est exercé, lorsqu'il n'était pas dans les festivals internationaux, comme Primavera Sound en Espagne, aux côtés des Pixies, Franz Ferdinand et PJ Harvey, où à la production et aux arrangements des disques de ses condisciples Selar, Benjamin Fincher ou Ex-Mangnolia.

En tout et pour tout, huit titres pour un total de 45 minutes de plénitude et d'atmosphères inclassables, douces, sophistiquées et mélancoliques. Avec "Poperetta" nous pénétrons dans l'univers obscure et raffiné d'une pop low-fi nourrie d'électro organique. Puis les choeurs suaves et chauds de Scalde, empreints de légereté, s'enivrent à la lumière des boucles hypnotiques de "Virgin place", "Ravin", "What heredity is" ou d' "Ominous". Mais mon coeur balance irrémédiablement pour "My ambassador" où la voix solitaire et azuréenne de scalde semble vouloir communier à la mélodie d'un piano feutré afin d'atteindre le grand Amour.

Poperetta est un album qui se dévoile progressivement et qui à l'avantage d'être apprécié un peu plus à chaque nouvelle écoute. Les amateurs de pop aérienne apprécieront.

Charles

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune demi-étoile (2 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.58' for table 'stats_donnees'