Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Hanne Hukkelberg : Rykestrasse 68 - 02 Avril 2007 - Propeller Recordings

Rykestrasse 68
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Berlin

2. A Cheater's Armoury

3. The pirate

4. Fourteen

5. The North Wind

6. Obelix

7. Break my body

8. Ticking bomb

9. Pynt

10. Searching (bonus track live)

11. A cheater's Armoury (vidéo)

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Après Stina Nordenstam, Björk et Emiliana Torrini, voici Hanne Hukkelberg. Les pays nordiques recèlent de chanteuses aux voix sublimes et cette nouvelle révélation ne vient pas contredire l'adage.
Après "Little Things" paru chez Leaf en 2005, Hanne Hukkelberg présente "Rykestrasse 68", un album récompensé en Norvège par un Spellemannsprisen, "l'équivalent" de nos Grammy awards. En résidence à Berlin, l'artiste s'est entourée de musiciens tels que Larns Horntveth, Jorgen Munkeby (Jaga jazzist), Peter Baden (Nils Petter Molvaer) ou encore Erland Dalen (Kaada).
"Berlin" ouvre donc l'album sur un climat hivernal où bruits urbains se mêlent à une voix feutrée qui se dévoile peu à peu tout au long de l'album. La chanteuse se met en danger et allie tout aussi bien sa voix enchanteresse à des titres mélancoliques qu'à des titres très exubérants. L'album ne manque en effet pas de surprises puisque Hanne se permet de revisiter Bach avec beaucoup d'audace au travers de "Ticking bomb" mais tout aussi bien les Pixies avec " Break my body " ! Le ton est donc donné à la variation. Il se décline dans des univers froids avec "Searching" (Bonus live) ou "Pynt", majestueuse berceuse chantée en norvégien, mais également dans des ambiances plus enjouées comme dans "A cheater's Armoury" qui n'est pas sans évoquer l'univers pop de Feist.

Cette sortie française ne devrait donc pas laisser le public indifférent. Hanne Hukkelberg est imprévisible, sa musique ne manque pas de relief et elle sait prendre des risques... Rykestrasse 68 révèle des productions originales, composées d'un fragile équilibre entre electronica et instrumentations subtiles qui n'est pas sans rappeler les débuts d'une certaine islandaise... Souhaitons lui donc une très bonne route.

Marie

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (3 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
Liens :

Vidéo à apprécier :
 

MP3 / Vidéo

Communauté

11 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM