Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Ellen Allien : Orchestra of Bubbles - 2006 - B-Pitch Control

Orchestra of Bubbles
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Turbo Dreams

2. Way Out

3. Retina

4. Jet

5. Floating Points

6. Under

7. Edison

8. Leave me Alone

9. Do Not Break

10. Metric

11. Bubbles

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Fnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Il est des personnages de l'univers -pourtant assez confidentiel- des musiques électroniques qui ne se prennent pas pour de la merde ! On peut être l'instigateur d'un mouvement, voire même une véritable icône, certaines poses et attitudes restent cependant énervantes au regard d'expériences vécues par vos chers chroniqueurs de Trip-Hop.Net (ces interviews avortées d'un Amon Tobin ou d'un Gonzales trop snobs pour daigner vous accorder ne serait-ce que 15 minutes d'entretien...), la réputation vacharde d'une Allison Goldfrapp qui feint l'ennui systématique pour écourter ces entrevues ou encore, dans le cas présent, une Ellen Alien un brin vacharde en parlant du dernier album de Richie Hawtin : "Ca sonne daté, on dirait un vieux Klanzleramt, c'est old-school. Il a peut-être utilisé des moyens modernes pour sa création, mais on entend juste des vieux tracks. On dirait un disco mix des eighties, un mégamix".
La claque à l'écoute de cet "Orchestra of Bubbles", pas moins daté eighties que l'album en question de Richie Hawtin (que je ne défends pas d'ailleurs, n'étant pas spécialement fan du DJ).

La patronne du label berlinois Bpitch Control, s'est acoquinée avec son poulain favori le jeune Apparat pour produire cet album au goût étrange. "Orchestra of Bubbles" démarre pourtant sous d'excellents hospices avec un titre de techno minimal bien fouetté et entraînant ("Turbo Dreams"), mais s'enlise un peu trop vite dans une sorte de new-wave technoïde glaciale. Ellen pousse même la chansonnette sur "Way Out", accompagnée de cordes poussives, mais la voix et le ton insipide de la belle ont du mal à coinvaincre ! Seul le morceau d'ouverture et le très bon "Leave me Alone" (où c'est Apparat qui prend le micro) se détachent du reste de l'album, froid, synthétique, aux ambiances distantes qui frisent l'ennui et qui manquent totalement de chaleur et de fraîcheur.

Bref, un disque aussi intriguant sur le papier et qui, finalement révèle toute la prétention de sa principale génitrice ne peut être que décevant ! Et c'est dommage car Ellen Alien n'en reste pas moins l'icône de toute une école du dance-floor minimal et qui devrait se garder de commentaires sur les créations de ses compères, surtout quand ils nous tendent des perches aussi évidentes ! Et toc !

Guillaume

Les derniers avis :

Way out

Cette chronique met trop l'accent sur une anecdote (reprise aussi dans le magazine TRAX), opinion certes tranchée de l'allemande suite à un blind test mais qui a au moins le mérite d'éviter la langue de bois souvent d'usage dans ce genre d'exercice.

Apparat est plus cheval de course que poulain voir locomotive à vapeur du label Shitkatapult. Celui-ci a eu tout le loisir de faire ses preuves sur les albums Multifunktionsebene (2001), Duplex (2003) mais aussi de nombreux EP notamment " Berlin, Montreal, Tel Aviv " que je recommande chaudement.

Après avoir le remix du titre Trashscape, Orchestra of Bubbles est donc leur première collaboration sur un long format. Musique " froide " certes pour un auditeur peu habitué aux sonorités du duo mais l'ensemble est infiniment cohérent. Orchestra of Bubbles met en scène le meilleur des deux artistes pour accoucher d'une techno minimale rythmée et mélodique qui flirte entre rêverie et dancefloor.

Orchestra of Bubbles est sans aucun doute une des perles electro minimal de l'année 2006.

Et si on cherche de la chaleur et de la fraîcheur, je conseille en priorité un bon climatiseur :)

03-01-2007 - Aifol

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoile (10 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.84.145' for table 'stats_donnees'