Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Sébastien Tellier : Sessions - 12 Mai 2006 - Recordmakers

Sessions
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoile (détails)

Tracklist :

1. Bye Bye

2. La Ritournelle

3. Black Douleur

4. League Chicanos

5. La Dolce Vita

6. Fantino

7. Kissed By You

8. Broadway

9. Universe

10. Classic

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

Toujours sur la brèche, entre deux paradoxes : la binouze et la quête du superbe. La classe acoustique et la fébrilité du sincère... Tellier n'en finit plus de poursuivre cette quête de lui-même, celle d'un romantique monochrome et pourtant plein de couleurs et de provocation : c'est effectivement dans un style très épuré et fragile que Sébastien hurle son envie de séduire. Dans un élan de self-contemplation, Tellier est revenu avec un album de revisites acoustiques de ses meilleurs titres.

Smoking blanc, piano, silence feutré, rideau rouge, projecteur immobile sur la scène, la cigarette de Tellier fume dans son nez, Simon Dalmais joue les premières notes. Nous sommes entre 2 mondes : le génie pop-classique et mélodique (à l'image de Christophe, dont la "Dolce Vita' est reprise ici) et la vanité d'un Elton John sur le retour.

Beaucoup de titres trouvent sous ce nouvel angle une nouvelle vie : Bye Bye, Broadway, La Ritournelle bien sûr, mais aussi - et c'est plus surprenant - Black Douleur, ou Kissed By You, pourtant volontairement difficiles d'accès dans leur version originale... Et c'est bien ici que Tellier veut en venir : sa musique a un sens - certes complexe - mais cet album est là pour vous le faire comprendre, au moins partiellement. C'est pour cela que l'album est aussi court que bon marché et accessible sur Itunes depuis bien plus longtemps qu'il n'est dans les bacs. Tellier en unplugged : rarities, b-side, ou simple décharge schizo ? Un peut tout ça à la fois, avec une bonne dose de plaisir perso, pour les accros de ce barbu si attachant !

Dude

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (7 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

22 visiteurs en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM