Accueil | News | Chroniques | Contribuez ! | T-Shirts | Newsletter | S'inscrire 30sec
Opt.
 
groupe
label
album
membre
Publicité
Publicité

Efterklang : Tripper - 26 Oct. 2004 - The Leaf Label

Tripper
Version PDF

Note du chroniqueur :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (légende)

Note de la rédaction :
une étoileune étoileune étoileune demi-étoile (détails)

Tracklist :

1. Foetus

2. Swarming

3. Step aside

4. Prey and predator

5. Collecting shields

6. Doppelgänger

7. Tortuous tracks

8. Monopolist

9. Chapter 6

Notes de la rédaction :
Acheter le disque :Amazon.fr PriceministerFnac.com Itunes

Si vous faites vos achats en passant par notre site (les liens ci-dessus), cela nous permet de toucher une commission qui finance la maintenance et l'évolution du site. Merci pour votre soutien. :-)

L'avis de la rédaction :

On ne pénètre pas en terrain inconnu à l'écoute de ce premier album d'Efterklang qui fut bien accueilli par l'ensemble de la critique. On ressort alors tous les qualificatifs et les métaphores qui accompagnent habituellement la découverte d'un nouveau bon groupe venu de Scandinavie ou d'Islande : ambiances nordiques et féeriques qui donnent envie de se réfugier sous la couette les soirs d'hiver, en rêvant aux elfes et aux trolls qui peuplent ces lointaines et mystérieuses contrées...
Il serait en effet dommage, pour les amoureux de Mùm ou de Sigùr Ros, de passer à côté de Tripper et de ses magnifiques et apaisantes harmonies. Les danois d'Efterklang ont réussi à suivre les voies ouvertes par ces grands groupes islandais pour aboutir à un album qui ne manque pourtant pas d'originalité, en particulier en ce qui concerne les harmonies de voix et le mariage de grands orchestres (pas seulement des cordes !) avec l'électronique. Sur ces quelques grandes envolées où se croisent parfois plus de vingt musiciens, Efterklang a déjà quitté l'Europe pour rejoindre les rêveries collectives des canadiens de Godspeed You Black Emperor ; les guitares électriques en moins. Un travail d'orfèvre qui ne renie donc pas ses origines et nous plonge encore dans ces atmosphères dont on ne se lasse décidemment pas. On regrettera juste le final grandiloquent et un peu boursouflé de certains titres (Swarming, Prey and Predator), où, contrairement à Sigùr Ros, Godspeed ou encore Electrelane, les danois laissent trop facilement l'intensité se perdre dans la démonstration baroque.

Eric

Donnez votre avis (150 car. minimum) :

Vous devez créer un compte Mon Trip-Hop.net pour écrire un commentaire.

Communauté : notes des membres

Vous devez être inscrit à Mon Trip-Hop.net pour pouvoir noter un album et voir les notes de vos amis.

Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous sur cette page en 30 sec.


Note moyenne donnée par nos membres : une étoileune étoileune étoileune étoile (3 notes).
Légende des notes :
  • aucune étoile : Nul (on évite)
  • une étoile : Médiocre (bof, vraiment bof)
  • une étoileune étoile : Correct (sympa, sans plus)
  • une étoileune étoileune étoile : Bon (à écouter sans faute)
  • une étoileune étoileune étoileune étoile : Excellent (on ne s'en lasse(ra) pas)
  • une étoileune étoileune étoileune étoileune étoile : Exceptionnel (unique, incomparable)
 

MP3 / Vidéo

Communauté

en ligne.
Suivez-nous sur Facebook

Liens

Jeux - concours

 
Contactez-nous Qui sommes-nous ? Equipe / Crédits Mentions légales Soutenez-nous! Flux RSS
© 1999-2017 Trip-Hop.net - Webmaster : Thibaut VACHER | Designer : sub88 - V5.0
Virb   LastFM
INSERT command denied to user 'triphop5stats'@'10.0.64.171' for table 'stats_donnees'